Image proposant une -book gratuit.

50 façons de progresser en plongée

Ça y est vous êtes maintenant un plongeur ou une plongeuse confirmée et vous aimez vous immerger avec plaisir et en toute sécurité. Oui, mais voilà, savez-vous qu’il y a toujours moyen de progresser en plongée ? 

En effet, même pour les plus aguerris d’entre nous, il est toujours possible de s’améliorer et de progresser dans l’univers incomparable et bluffant de la plongée.

50 idées simples et accessibles à tout le monde

1. Plonger le plus souvent possible

On le sait, c’est en plongeant que l’on devient…

LIRE | Plongée : Comment Acquérir De L’expérience ?

2. Travailler sa flottabilité

Une bonne flottabilité est une clé majeure pour une bonne progression en plongée. Ne sous-estimez pas son importance. Cela, même si vous êtes hypeeeer expérimentés !
Vous pouvez suivre ces 12 conseils pour améliorer sa flottabilité, ou en suivre d’autres.

3. Faire attention à sa trim (position dans l’eau)

Plus votre position sera bonne, plus vous pourrez facilement progresser.

Une publicités montrant les fonds marins.

4. Tester d’autres palmages 

il n’y a pas que le palmage classique qui existe. Essayez le frog kick par exemple. Simple, reposant, efficace et respectueux pour l’environnement.

5. Changer de formateur

Afin de s’améliorer, pensez à changer de formateur (choisissez-en un dans ceux qu’on adore) pour expérimenter d’autres manières de faire et progresser durablement en plongée.

6. Faire le focus sur sa respiration

Une fois, de temps en temps en cours de plongée, pensez à vous concentrer sur votre respiration : est-elle fluide et calme ou au contraire saccadée. Prenez le temps de réguler votre respiration si besoin. De ralentir si nécessaire. Et de communiquer toujours avec votre palanquée.

LES LECTEURS ONT LU | Panne D’air En Plongée : Tout Savoir Pour L’éviter

7. S’assurer d’avoir du matériel de plongée entretenu et moderne

Non, on ne plonge pas mieux avec du vieux matériel peu entretenu. Vous aurez beaucoup plus de chance de progresser avec du matériel actuel, confortable et simple d’utilisation. Le fait qu’il soit entretenu est pour assurer votre sécurité et prévenir les accidents de plongée, bien sûr.

8. Éviter de se fermer aux innovations

Même si elles sont parfois surprenantes, les innovations peuvent vous aider à vous améliorer sur différents points. Notamment en termes de sécurité, comme celle-ci.

9. Prendre avec soi un appareil photo ou une caméra…

…ET se mettre au défi de ne rien toucher !
Vous allez voir comme vous allez rapidement progresser en plongée !

10. S’inscrire à une formation accessoire/ une spécialité

C’est évidemment une elle façon d’avancer. Quels que soient vos centres d’intérêt, vous trouverez certainement une formation pour avancer et mettre une nouvelle corde à votre arc.

11. Lire des bouquins

C’est une très belle manière reposante et enrichissante d’augmenter vos connaissances : plongez votre nez dans un bouquin qui parle de la plongée (sur ce point j’en connais qui sont INCONTOURNABLES !)
👉 Si vous souhaitez plus d’inspiration, je vous conseille cette liste des meilleurs livres de plongée sous-marine : 70 titres parmi lesquels vous allez forcément trouver votre bonheur.

12. Regarder des tutos et des vidéos

Que ce soit sur les points que vous souhaitez améliorer ou sur d’autres par curiosité, le web regorge de vidéos intéressantes.

13. Changer de binômes régulièrement (oui, même pour ceux et celles qui ne plongent qu’en couples)

Confronté à d’autres manières de faire vous n’aurez d’autres choix que de comprendre et réfléchir sur ce que l’autre en face fait… et pourquoi il le fait. Ça fait vachement progresser en plongée. À tester même si vous aimez plonger en couple.

14. Varier les lieux de plongée

Vous n’êtes pas un poisson dans un bocal. Alors, sortez de votre carrière habituelle, de votre fosse ou de votre coin de mer et partez à l’exploration d’autres lieux.

15. Multiplier les expériences de plongée (lacs, mers, épaves…)

C’est très formateur. Et, en plus, c’est super gai.

16. Plonger toute l’année

Que ce soit en allant une ou deux fois en fosses en hiver si vous n’aimez vraiment pas devoir vous protéger du froid, en vous équipant pour les températures des plans d’eau autour de vous ou en partant au bout du monde sur des spots merveilleux (veinard), essayez si possible de plonger régulièrement tout au long de l’année.

17. Utiliser du matériel adapté à sa plongée 

Non vous ne devez pas plonger en 5mm en hiver dans les plans d’eau du Nord. Ce n’est pas comme cela que vous allez progresser en plongée, mais juste vous mettre en danger.

18. Faire des baptêmes dans des disciplines connexes

Plongée spéléo, apnée, plongée d’orientation… Parce que c’est amusant et que ça fait réfléchir à ce que l’on fait en plongée.

19. Échanger avec des personnes plus expérimentées que soi (il y en a toujours)

Peu importe votre niveau d’expérience, il y a toujours quelqu’un qui sera plus expérimenté que vous dans l’une ou l’autre facette de la plongée loisir. Ne ratez surtout pas l’opportunité de pouvoir échanger positivement avec lui/elle.

20. Continuer de se former

Parce que la formation, par définition, amène la progression.

21. Cultiver la curiosité…

…et s’intéresser à ce qui se passe dans d’autres régions du monde.

22. Apprendre à dire NON

Essentiel pour ne pas se mettre en danger ou faire de mauvaises expériences qui procuraient de l’angoisse.

23. Comprendre ce que l’on fait

Il n’y a rien de pire que de faire des choses sans comprendre ce que l’on fait.

24. Donner du sens à ce que l’on fait

Pour bien progresser en plongée, il est nécessaire de donner du sens à ce que l’on fait (et abandonner ce qui n’a plus ou pas de sens).

25. Rester humble en toute circonstance 

Quoi que vous pensiez, je vous promets que vous n’êtes pas le meilleur plongeur du monde (et moi non plus). Alors, restez humble.

26. Éviter de croire que l’on peut se substituer à un professionnel après une formation en loisir

Il faut bien reconnaître que, parfois, les formations semblent tellement poussées que l’on pourrait croire que l’on peut se substituer à des professionnels. J’ai par exemple déjà plusieurs fois lu que certains se disaient plus qualifiés pour intervenir en cas d’accident de plongée que les services de secours. Euuuuh… ne faites pas ça !

27. Favoriser l’esprit d’équipe

Parce qu’il y a plus d’idées dans plusieurs têtes que dans une. Et parce qu’évoluer ensemble c’est bien plus gai.

28. Demander de l’aide quand c’est nécessaire…

…et proposer son aide si besoin. La plongée (à l’exception de la plongée solo) n’est pas un loisir solitaire. Aussi, n’hésitez pas à demander de l’aide ou à proposer la vôtre.

29. Cultiver les 8 bonnes attitudes 

Ces 8 attitudes vous permettront de plonger plus intensément et plus fort que les autres, rien que ça !

30. Faire toujours un briefing et un buddy check

Le briefing et le buddy check doivent être un automatisme. Cela, même pour les plongées que vous connaissez sur le bout des doigts avec vos binômes habituels.

31. Refaire des exercices

Vous les avez vus en formation de plongée. Refaites-les pour vous entraîner / vous rappeler les gestes. Au moment venu, ils seront devenus des habitudes.

32. Adapter ses palmes à sa morphologie et sa force

On voit parfois de très grandes palmes en plongée. Je vous l’avais dit dans cet article expliquant comment choisir vos palmes, c’est inutile !
Prendre des palmes adaptées vous évitera des crampes… ou d’abîmer les fonds.

33. Faire une formation de plongée dans une autre filière.

Non seulement cela permet de progresser en plongée. Mais en plus, vous verrez, c’est marrant de voir les choses autrement.

34. Échanger avec les personnes qui gravitent autour de la plongée

Dans le monde de la plongée, il n’y a pas que les plongeurs et les moniteurs. D’autres sont là pour permettre le bon déroulement des immersions (préparateur technique, capitaine, gonfleur…). Elles ont souvent de belles choses à vous apprendre. Profitez-en.

35. Aller au bout de son cursus de formation

En effet, mieux vaut aller jusqu’au bout (même si vous pensez déjà tout maîtriser)

36. Tester d’autres positions sous l’eau.

Par exemple, mettre ses deux bras en avant sur le côté à la manière DIR. C’est tout chouette pour votre trim.

37. Tester d’autres manières de positionner son matériel 

Mettre votre lampe de plongée à gauche ou à droite ? Où placer votre parachute de palier ? Et l’octopus en cas de panne d’air ?

38. Développer sa conscience situationnelle

Savoir à tout moment où sont vos binômes. Quels sont vos paramètres et ceux des membres de votre palanquée. Où se trouve la sortie. Mais aussi, comment vous vous sentez et comment se sentent les autres…

39. S’intéresser à l’écologie et l’environnement et plonger en conséquence

Mieux connaître son environnement permet de progresser en plongée en adoptant de bonnes pratiques respectueuses et sécurisantes.

40. Faire la liste de ses objectifs et en réaliser un par un

Quels sont vos rêves et objectifs en plongée ?
Listez-les et choisissez d’en réaliser un par un, petit à petit.

41. Reconnaître ses erreurs et trouver comment ne plus les faire

Pas facile de dire que l’on s’est trompé !

Pourtant, l’échec est formateur et permet de progresser facilement et rapidement en plongée.

42. Prendre le temps pour s’équiper

La précipitation est mauvaise en général lors de la préparation .

43. Préparer sa plongée

Préparer et planifier consciencieusement sa plongée permet d’avancer en toute tranquillité.
Les anglophones disent : « Plan your dive and dive your plan » (Planifie ta plongée et plonge ce que tu as planifié)
C’est simple et efficace.

44. Palmer calmement

Palmer calmement permet d’appréhender les immersions avec sérénité. C’est bien mieux pour progresser en plongée. Mais également pour éviter l’essoufflement (et profiter un max de votre plongée).

45. Fuir les personnes toxiques et/ou dénigrantes

Elles ne doivent pas avoir d’influence sur vous et sur votre parcours. Dirigez-vous en priorité vers des personnes encourageantes et positives. Vous êtes en plongée pour vous faire plaisir, n’est-ce pas ?

46. Ne pas faire les choses « parce qu’on a toujours fait comme ça »

Il n’y a rien de pire pour s’empêcher de progresser en plongée !

47. Pouvoir prendre du recul 

À la fin de votre plongée, posez-vous des questions : qu’est-ce qui a été ? Qu’est-ce qui n’a pas été ? Mon matériel était-il adapté ? Qu’ai-je envie de modifier la prochaine fois ?

48. Pouvoir reconnaître ses limites

Non, tout le monde ne doit pas plonger à -60 m ! Ni faire de la plongée spéléo…
Fixez vos propres limites et ne vous laissez pas entraîner par d’autres à les dépasser. Vous risquez au mieux de vous faire peur, au pire d’aller vers l’accident.

49. Se mettre à l’eau en étant dans de bonnes conditions physiques et mentales

Si on ne le sent pas, on ne plonge pas : c’est la règle NUMÉRO 1 en plongée sous-marine.

50. Continuer à trouver d’autres manières de progresser…

… et les indiquer en commentaire ci-dessous pour en faire profiter le plus grand nombre de personnes. C’est tout simple et ça permet à d’autres de continuer à progresser en plongée avec votre participation. Alors que leur conseillez-vous ?

Avant de partir…

Alors oui, vous devez plonger, améliorer votre flottabilité ou encore échanger avec d’autres pour continuer à progresser en plongée. Mais pas seulement !

C’est vous qui êtes au centre de votre parcours en plongée sous-marine. Alors, appropriez-vous-en et cultivez le bonheur sous la surface de l’eau et en surface avec les personnes qui partagent ces moments exceptionnels en votre compagnie. 

Les livres du blog de plongée Different Dive.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 😊

Hélène