GPS Nautilus Lifeline

Être perdu en mer reste une crainte légitime des plongeurs et plongeuses évoluant régulièrement dans les océans et mers tout autour du monde. Aussi, en 2019, dans un souci d’augmentation de ma sécurité, j’ai investi dans un GPS Nautilus Lifeline. Il faut dire que l’instrument a des atouts indéniables en termes de sécurité. 

Récemment, je me suis retrouvée sur un bateau avec deux autres plongeurs équipés de cette même balise. Dès lors, j’ai eu envie de vous en apprendre un peu plus sur ce petit émetteur bien utile. 

Des expériences traumatisantes

Lorsque j’ai écrit l’article Perdu en mer : quand le bateau n’est plus là, j’ai reçu de très nombreux témoignages (à certains moments effrayants) de personnes qui avaient dérivé parfois de longues heures en mer. Que ce soit pour un problème de bateau, de courant, de mer trop formée, de non-respect des consignes… toutes gardent un souvenir traumatisant de ces moments. 

  • Cédric qui a dérivé plus de 2 heures au large de Toulon parce que son binôme ne s’était pas rendu compte qu’il avait disparu. 
  • Nadine qui s’est retrouvée emportée par un courant sortant d’un lagon.
  • Juan qui, avec toute sa palanquée, s’est mis à dériver plus de trois heures au milieu de l’océan Pacifique, très loin des côtes…

Si ces personnes s’en sont sorties et ont pu faire le récit de leur expérience, ce n’est pas le cas pour celles et ceux qui ont définitivement disparu faute d’avoir pu être localisés. 

Être perdu au large durant des heures est assurément une expérience dont nous nous passerions bien. Pour cela, il est indispensable de réfléchir aux éléments de sécurité à mettre en place. Je les ai énumérés dans cet article. Parmi celles-ci, une se démarque et nous donne l’opportunité d’enrichir notre matériel de plongée d’une balise intelligente : le GPS Nautilus Lifeline.

GPS Nautilus Lifeline : la balise des passionnés de plongée en mer

Mais quel est donc ce drôle d’instrument orange dont sont équipés de plus en plus de plongeurs et plongeuses, notamment sur les bateaux de croisière ? 

La balise GPS Nautilus Lifeline se présente sous la forme d’un petit émetteur tenant facilement dans la main et pouvant être glissé sans difficulté dans la poche d’un gilet de plongée. Léger (moins de 150gr avec ses 2 piles), vous ne sentirez même pas qu’il est là. 

Le GPS Nautilus Lifeline tient dans la main.

En réalité, ce boîtier complètement étanche est un dispositif d’urgence perfectionné qui permet d’envoyer un signal « homme à la mer » par radio sur le canal d’urgence à tous les bateaux croisant dans un rayon de 55km. Il donne un positionnement précis à moins de 2 mètres pour accorder à la personne perdue un maximum de chance d’être récupérée. 

C’est en outre le seul GPS immergeable étanche, capuchon fermé, jusqu’à -130 mètres. Il est donc juste parfait pour les plongeurs.

LIRE | Toutes Ces Choses Qui Font Peur Aux Plongeurs

Configurer son GPS Nautilus Lifeline

Avant la première utilisation, il est indispensable de configurer la balise sur la région du monde dans laquelle on va plonger. Pour être honnête, je dois reconnaître que cette première partie n’est pas aisée si on n’est pas habitué au vocabulaire spécifique : Fréquences SIA, SN, numéros MMSI…

La documentation est disponible en ligne. Il faut procéder tranquillement et pas à pas. Bien entendu, il convient de le faire chez soi, avant de partir plonger en mer. Bien heureusement, le GPS Nautilus Lifeline peut être utilisé partout dans le monde. De plus, il ne demande aucun abonnement particulier.

Chaque appareil à aussi un numéro MMSI (Maritime Mobile Service Identity) qui lui est propre et permet d’être repéré. 

Indications du constructeur.
Indications du constructeur.

Un usage simple du GPS…

Une fois configurée, pas de manipulations compliquées, la balise se manie aisément. Elle est pensée pour être utilisable en cas de stress et évite les manœuvres complexes. Cependant, je vous conseille de l’ouvrir au moins une fois chez vous et de déplier l’antenne. Cela pour savoir que vous êtes capable de le faire.

Si vous êtes perdu au large, après avoir employé les moyens d’appels de base (sifflet, parachute de palier et miroir) et attendu de longues minutes que l’on vienne vous récupérer, vous aurez besoin de pouvoir agir de manière efficiente et facilitée.

Le GPS Nautilus Lifeline a un fonctionnement précis et rapide

  • Une fois en surface, ouvrir le capuchon protecteur du GPS Lifeline
  • Allumer la balise en appuyant sur le bouton bleu
  • Dérouler l’antenne du GPS Nautilus Lifeline
  • Appuyer 5 secondes sur le bouton rouge pour que la transmission du signal de détresse démarre

N’ayez pas de crainte de vous tromper. La démarche d’enclenchement est inscrite à l’intérieur du capuchon. De plus, même ouvert, le boîtier est étanche aux éclaboussures.

Bien entendu, je n’ai pas testé l’appareil complètement. Car cela aurait signifié l’envoi d’un message de détresse !

L'antenne dépliée de la balise Lifeline.

… Pour peu d’entretien !

L’entretien du GPS Nautilus Lifeline est également simplifié. Le changement du joint d’étanchéité et des piles une fois tous les 5 ans suffit selon le constructeur.

LIRE | La Pire Plongée De Pierre

Pourquoi s’équiper d’un GPS Nautilus Lifeline ?

Très clairement, pour augmenter sa sécurité lors des plongées en mer. Il s’agit d’un réel acte de prévention.
Dans les plans d’eau de Belgique, c’est inutile évidemment 😊

Bien entendu, le prix de la balise n’est pas négligeable. Dès lors, il doit faire partie d’une réflexion globale portant sur la sécurité en plongée. Et sur ce point, perso, je fais rarement des compromis. 

Pourtant, c’est à peu de choses près l’une des dernières pièces que j’ai ajoutée à mon équipement. Loin derrière l’appareil photo qui lui n’apporte aucun élément de sécurité ni confort à mes immersions. Mais de très beaux souvenirs, j’admets. Ce retard est certainement du au fait que cela n’existait pas quand j’ai commencé la plongée. De ce fait, cet appareil n’est pas entré directement dans une logique évidente d’investissement sécuritaire.

Aujourd’hui, je n’hésite pas. De toutes manières, nous payons toutes et tous nos assurances voitures, maison… chaque année. Ici c’est une seule fois. C’est donc finalement un coût plutôt réduit.

Certains me diront que franchement, il suffit de respecter les règles de sécurité pour ne jamais être perdu en mer. Peut-être… mais peut-être pas !

D’autres argumenteront le fait qu’il existe d’autres systèmes comme un parachute qui se voit de loin, un sifflet, de la fluoresceïne ou une lampe à éclat. C’est vrai, mais ils ne sont utiles que dans un rayon relativement proche ou vu du ciel.

Perso, je préfère m’assurer d’être retrouvée en mer le cas échéant. Parce que dériver sans savoir si on va être récupéré, ce n’est pas une expérience que je souhaite vivre. Pour ma part, tous les plongeurs évoluant en mer devraient idéalement être équipés de ce GPS Nautilus Lifeline. En effet, il me semble être un instrument indispensable de la sécurité en plongée en mer.  

Le GPS Nautilus Lifeline de plongée ouvert.

LIRE | 10 Points Pour Savoir Comment Entretenir Mon Matériel De Plongée (Et Le Garder Longtemps)

Avantages de la balise :

  • Envoi le signal « homme à la mer » à tous les bateaux équipés d’un système AIS dans un rayon d’environ 55 Km
  • Renseigne votre position avec une précision de 1,5m
  • Capuchon fermé, étanche jusqu’à -130 mètres
  • Flottabilité positive (elle ne coulera pas une fois ouverte)
  • Incroyablement simple à utiliser
  • Compacte
  • Utilisable partout autour du monde
  • Nécessite peu d’entretien (une fois tous les 5 ans)
  • Pas d’abonnement ou inscription nécessaire

Inconvénients de la balise :

Il y a peu de désavantages à utiliser cette balise compacte et ne demandant quasi aucun entretien. Si elle était gratuite, tous les plongeurs en prendraient une pour leur plongée au large.

  • Un frein est très certainement son prix. Mais quel est le prix de notre sécurité ? 
  • Un deuxième inconvénient est sans doute la configuration qui requiert un peu de patience la première fois.
  • La balise ne peut fonctionner qu’avec les bateaux équipés d’une radio. Normalement la plupart en ont… normalement. 
  • Enfin, j’ai le modèle avec la housse en silicone. Je ne la trouve pas vraiment pratique pour insérer le GPS Nautilus Lifeline à l’intérieur. Aussi, je préfère l’utiliser sans et l’attacher à l’intérieur de la poche de ma stab si possible. Même si au fond, il suffit de la laisser dans sa house et de ne pas y toucher. 
La balise de sécurité dans sa house en silicone.

👉 le site de la marque

Autres caractéristiques du GPS Nautilus Lifeline :

  • Prix conseillé : 245€
  • Dimensions – 75 x 97 x 39 mm.
  • Poids – 131 g les deux piles CR 123 A comprises.
  • House en silicone ou Néoprène pour le GPS vendue séparément.

Où le trouver ?

Cela fait des années que je plonge avec le GPS Nautilus Lifeline. Durant tout ce temps, j’ai continué à entendre des histoires qu’aucun passionné ne voudrait vivre de plongeurs perdus en mer. De plus, je n’ai pas repéré d’équivalent à cette balise de sécurité pour la plongée. 

Aussi, comme je trouve le concept du Lifeline vraiment intéressant, j’ai décidé de l’inclure dans la boutique de mon blog. Allez y jeter un œil et choisissez (ou pas) de l’ajouter à votre matériel de sécurité en plongée.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Pour rester en contact c’est ICI… ou LA 

Cet article n’est pas sponsorisé par la société canadienne qui conçoit ce GPS. Je me suis procuré cet exemplaire en 2019 de ma propre initiative. Cela, pour garantir ma sécurité si je devais me retrouver un jour perdue dans un océan quelque part autour du monde.

Hélène Adam du blog Different Dive avec son GPS Nautilus Lifeline.