Avoir un accident de plongée

Avoir un accident de plongée n’est pas si simple, ne vous y trompez pas !

Vous qui croyez qu’il suffit d’une ou deux petites erreurs de base pour y arrivez, détrompez-vous. Car, si parfois vous pourrez effectivement être victime d’un accident « immérité » ou inexpliqué, sans « faute » apparente ou non de votre part, souvent, une suite d’erreurs à ne pas faire sera indispensable pour réussir votre coup !

Focus sur tout ce qu’il faut faire pour vous retrouver rapidement au caisson

Avant la plongée

Essayez d’arriver le plus fatigué possible sur le lieu de rendez-vous en ayant consommé de l’alcool avant, mais pas trop pour ne pas que ça se voie. N’oubliez pas d’emporter avec vous du matériel usagé, non entretenu depuis longtemps.

Privilégiez les moments où vous n’avez plus plongé depuis belle lurette : plusieurs mois voir plusieurs années, c’est parfait.

Fuyez les immersions au NITROX ou pire, au TRIMIX.

Publicité pour la campagne ulule

Choisissez les binômes les plus inconscients qui pourront vous aider à avoir un accident de plongée plus facilement.

Durant l’immersion

Plongez le plus profond et le plus longtemps possible dans les conditions les plus dangereuses que vous pourrez trouver. Bien entendu, descendez et remontez fréquemment de plusieurs mètres durant la même plongée.

Palmez vigoureusement surtout au retour à contre-courant et tentez de rester régulièrement en apnée, cela vous donnera aussi plus de chance d’avoir un accident de plongée.

Zappez les paliers si vous en avez et n’effectuez surtout pas le palier de sécurité ; un palier de sécurité, pour quoi faire ?

Retour en surface

En sortant, ne buvez pas l’eau que l’on vous offre. Au contraire, ruez-vous sur un apéro de préférence alcoolisé. L’importance de l’hydratation en plongée et tout ce blabla, ce n’est pas pour vous.

Proposez votre aide à tous ceux et celles que vous croisez surtout si c’est pour réaliser un effort physique intense. Eh oui, il vous faudra faire des efforts pour avoir un accident de plongée.

Si l’occasion se présente, refaites une ou plusieurs immersions sur la même journée en réduisant au maximum votre intervalle de surface. Profitez-en pour plonger chaque fois un peu plus profond pour tester les profils inversés.

Dès que vous avez rangé votre matos (parce que cela ne vous empêche pas d’être bien élevé), partez pour un footing suivi d’un sauna. 

Normalement vous ne devriez pas arriver à l’étape de prendre l’avion dans les heures qui suivent avant d’être au caisson.

Bonne chance !

Avoir un accident de plongée, ça ne va pas non ?

Évidemment, vous avez compris que ce texte reprend exactement tout ce qu’il ne faut PAS faire dans le cadre de la plongée !

Alors, restez prudent et prenez soin de vous pour plonger longtemps en toute sécurité.

Et surtout… soyez heureux/heureuse 🤗

Hélène

LIRE AUSSI 👉 Tous les articles sur la prévention des accidents

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.