Fatigué après la plongée

La question de la fatigue en plongée vient régulièrement à l’esprit des personnes qui débutent la plongée sous-marine. Un peu moins par la suite. Mais au fait, pourquoi est-on fatigué après une plongée ? 

Cela ne va pas vous surprendre, mais il n’existe pas une réponse, mais plusieurs.

Focus sur 5 points pour mieux comprendre et éviter

La décompression 

Lors de la plongée, l’azote se dissout dans votre corps et envahit petit à petit vos tissus. Durant la remontée et pendant les heures qui suivent l’immersion, votre corps va devoir consommer de l’énergie pour évacuer ce surplus d’azote afin de retrouver son état de fonctionnement normal. Ce travail supplémentaire explique en partie pourquoi vous êtes fatigué après la plongée. 

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.
Pour limiter la fatigue due à la décompression 

Les mouvements

Plonger consomme de l’énergie. Certains disent qu’une plongée d’une heure équivaudrait à une heure de tennis ! Avouez que ce n’est pas rien. 

En effet, sous l’eau, même si vous ne le sentez pas comme en surface, vos mouvements contribuent à dépenser de l’énergie. Pas étonnant si vous vous sentez fatigué après la plongée… et que vous avez si faim que vous avez envie de vous ruer sur ces spécialités locales

Ceci est particulièrement vrai lorsque vous débutez la plongée et que vous avez du mal à vous stabiliser. Vos mouvements un peu désordonnés sont plus nombreux même si moins efficaces vont participer au fait de vous sentir fatigué après la plongée (pas de panique, tout le monde est passé par là).

Pour limiter la fatigue due aux mouvements 
  • Travaillez votre flottabilité
  • Entretenez votre condition physique
  • Pratiquez avec plaisir l’éloge de la lenteur. Rien ne sert de palmer comme un acharné
  • Évitez au maximum de palmer et laissez-vous porter par le courant si possible.
  • Ne luttez jamais contre le courant, c’est inutile, il va gagner
  • Adoptez un lestage adapté : ni trop, ni trop peu

👉 10 Astuces Pour Entretenir Sa Condition Physique Pour Plonger

Le froid

Je me rappelle mes toutes premières plongées. Elles s’effectuaient dans les carrières froides de Belgique en hiver autant vous dire qu’une fois rentrée chez moi, une bonne sieste au coin du feu s’imposait. 

Même si vous plongez dans des mers chaudes, il est rarissime de s’immerger dans de l’eau dont la température est égale à celle du corps. Cette déperdition de chaleur contribue à cette sensation de fatigue après la plongée, car le corps doit se reposer pour récupérer.

Pour limiter la fatigue due au froid
  • Choisissez une combinaison, une cagoule, des gants et des bottillons adaptés à la température de l’eau
  • Équipez-vous à l’abri du vent froid
  • Si le climat le demande, couvrez-vous bien avant et après l’immersion
  • Prévoyez une boisson chaude à prendre avant et après pour les plongées en hiver en eau froide

L’angoisse et le stress

Ennemie silencieuse par excellence, l’angoisse augmente la fatigue après la plongée. 

Crispation des muscles, cœur qui bat plus vite, respiration rapide et saccadée… le stress et l’angoisse que vous pouvez ressentir en plongée demanderont à votre corps un surplus de récupération.

Pour limiter la fatigue due à l’angoisse
  • Entourez-vous de binômes de confiance
  • Formez-vous sans précipitation avec un moniteur avec qui le feeling est bon
  • Progressez à votre rythme
  • Choisissez des plongées adaptées à votre niveau d’expérience
  • Évitez les situations anxiogènes
  • Communiquez à propos de votre stress avec vos binômes
  • Visualisez la plongée à venir
  • Posez toutes les questions qui vous viennent à l’esprit lors du briefing. 

👉 Plongée Sous-Marine… Même Pas Peur ?

Avant-Après

On l’oublie parfois, mais la plongée est une activité qui demande pas mal d’énergie avant et après l’immersion : préparation du bloc, concentration sur les indications lors du briefing, transport du matériel, marche sous le soleil pour atteindre l’eau, trajet en bateau, heures passées au vent ou au soleil… la fatigue en plongée se prépare avant l’immersion et continue jusqu’au moment où vous vous asseyez pour débriefer avec vos binômes. Cela, une fois que le matériel est rangé avec un grand verre d’eau pour vous hydrater.

Pour limiter la fatigue due à la préparation et au rangement
  • Privilégiez les spots de plongée facilement accessibles
  • Hydratez-vous
  • Amenez votre matériel en deux ou trois fois si besoin au bord de l’eau
  • Si possible, choisissez un club proche des zones de plongée. Ceux ayant des bateaux et des infrastructures confortables ont généralement ma préférence. 
  • Laissez votre lestage à la sortie de l’eau si les conditions le permettent et revenez le chercher après vous être déséquipé.

Fatigué après la plongée : les grandes lignes à suivre pour l’éviter

D’une manière générale, il est préférable d’adopter de bonnes pratiques pour éviter de se sentir fatigué après la plongée. En plus de vous préserver de la fatigue, elles participent activement à une démarche globale de prévention des accidents en plongée.
Autant les suivre :

  • Pensez à bien vous nourrir avant et après la plongée
  • Évitez au maximum les efforts avant et après l’immersion.
  • Hydratez-vous le plus possible en petites quantités régulières
  • Protégez-vous du soleil et du vent
  • Fuyez le froid en adoptant du matériel adapté à la température de l’eau 
  • Restez le plus calme possible pendant l’immersion
  • Choisissez des plongées adaptées à votre niveau 
  • Privilégiez les immersions moins profondes en résistant à l’appel du « toujours plus profond »

👉 Que Faut-Il Manger Avant La Plongée ?

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir fatigué après la plongée ? Quels sont vos retours d’expérience et meilleurs conseils à suivre ? 

Racontez-nous cela dans un commentaire ci-dessous ou sur la page Facebook pour partager votre expérience.

Et surtout.. n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène