Cet été, plus proche de chez nous ou carrément loin, on chausse nos palmes pour réaliser nos plus belles immersions. Mais comment choisir des palmes de plongée ?

C’est la question que se posent de nombreuses personnes lorsqu’elles veulent débuter l’activité. Beaucoup moins si vous pratiquez l’activité depuis longtemps.

En effet, si vous plongez déjà depuis des années, vous avez probablement vos modèles et marques préférées. Mais peut-être avez-vous vous aussi envie d’en changer …
Vous pouvez demander à vos amis ou regarder des tests matériel.
Malgré tout, il se peut qu’il vous reste néanmoins des interrogations :

Quel modèle choisir ? Quel budget prévoir ? Comment choisir des palmes de plongée adaptées à nos immersions ? 

Vous aurez très certainement la possibilité de discuter avec vos binômes ou d’avoir des premiers renseignements lors de votre formation de plongée.
Si cela n’est pas suffisant, je vous propose de découvrir quelques conseils utiles pour bien choisir vos palmes.

Le choix des palmes peut s'avérer compliqué.
Drôles de palmes | © Different Dive

Comment choisir des palmes : réponse en 5 points

1. Quelles palmes de plongée choisir ? 

Pour répondre à cette question, il vous faudra d’abord cibler le type de plongées que vous souhaitez réaliser : uniquement en eau chaude, en piscine, en eau froide…

Cela dépendra de votre environnement habituel de plongée mais aussi des destinations plongée où vous aimez vous immerger.

Si vous souhaitez les utiliser uniquement pour la plongée bouteille, inutile de vous orienter vers du trop rigide. Laissez de côté les palmes de chasse sous-marine ou d’apnée conçue spécialement pour ces activités. En effet, ces palmes sont généralement plus longues et donc plus dures. Préférez de loin des palmes plus courtes : elles seront plus simple à utiliser mais elles vous permettront aussi de réduire le risque de cogner/casser quelque chose sous l’eau.

Point de vue des marques de palmes de plongée, il est difficile de dire quelle marque choisir car cela dépendra de votre morphologie, de vos goûts et de vos habitudes. Si vous n’arrivez pas à faire un choix, il vous restera le look. Aujourd’hui, les équipementiers redoublent d’efforts pour égayer nos immersions (pour mon plus grand plaisir).

Des palmes colorées exposées au Salon de la Plongée de Paris
Festival de couleurs | © Different Dive

2. Quelles différences entre palmes chaussantes et palmes réglables ? 

Palmes chaussantes :

Les palmes chaussantes sont, comme leur nom l’indique, chaussantes. Elles sont préformées et vous n’avez plus qu’à y glisser votre pied.

Idéales pour la pratique en piscine, pour faire du snorkeling ou pour des plongées en eau chaude, elles ne sont pas conçues pour les plongées en eau froide.
Légères, elles s’enfilent comme des chaussures et sont parfaites pour partir en voyage. De plus, elles ne nécessitent pas d’avoir des bottillons.

Astuces pour choisir les bonnes palmes chaussantes

Attention, avec ce type de palme, il convient d’être très attentif à ce qu’elles soient adaptées à votre pied. Comprendre comment choisir des palmes prend ici toute son importance. Rien de plus désagréable effectivement qu’un pied trop serré qui s’endort, une malléole qui frotte et se blesse sur la palme… Vous devez choisir la bonne pointure et vous sentir confortable dedans.

Pour cela, asseyez-vous, chaussez les palmes et secouez-les en tous sens. Les palmes doivent tenir à vos pieds sans frotter contre votre malléole par exemple. Vos orteils ne doivent pas être serrés à l’intérieur de la palme. 

Une fois ce premier test réalisé, mettez-vous debout et essayez de vous mettre sur la pointe des pieds. Si votre talon se soulève, il y a fort à parier que la palme est trop grande. N’oubliez pas qu’une fois dans l’eau votre pied glissera beaucoup plus facilement.  

Palmes réglables :

Les palmes réglables s’utilisent avec un chausson plus ou moins épais selon le milieu où vous allez vous immerger. Elles sont généralement plus rigides et plus lourdes que les palmes chaussantes. Sur certains modèles, vous pouvez régler la sangle à l’arrière pour plus de confort. Sur d’autres vous aurez une sangle « ressort » très pratique, mais qui peut serrer votre pied si la palme est choisie un peu trop petite.

Elles peuvent s’utiliser partout en eau chaude ou froide. Les palmes réglables sont idéales pour les plongées du bord, peu importe le climat afin d’éviter les blessures. L’utilisation du bottillon permet également d’être protégé des frottements durant la plongée.

Astuces pour choisir les bonnes palmes réglables

Choisissez vos palmes réglables en fonction de vos bottillons et/ou des chaussons de votre étanche si vous en possédez. Le plus simple est de venir avec vos bottillons ou votre combinaison étanche au magasin. Cela vous évitera bien des surprises. Tout comme pour les palmes chaussantes, vous devez être à l’aise dans vos palmes réglables. Une fois le bottillon glissé dans la palme, il doit dépasser de quelques centimètres à l’arrière. Si la sangle n’est pas réglable (attache de type « à ressort » ), veillez à ce qu’elle soit ni trop serrée, ni trop lâche (perdre une palme en plongée n’est pas agréable). Ceci car vous ne pourrez pas effectuer de réglages.

Enfin, notez que pour une pratique en piscine, vous devrez utiliser des palmes chaussantes. Pour toutes les autres situations, vous pouvez utiliser des palmes réglables même si dans certaines situations les palmes chaussantes seront bien confortables également.

3. Combien coûtent des palmes de plongée

Bien entendu, tout dépendra du modèle choisi. 

Il faut néanmoins compter entre 30 et 100€ pour une paire de palmes chaussantes selon le modèle, la marque et le look de la palme.

Pour les palmes réglables, vous devrez compter entre 50 et plus de 200€ pour des modèles particuliers. Mais rassurez-vous, il existe de très bonnes palmes dans toutes les marques et à tous les prix.

LIRE AUSSI : Choisir Son Masque De Plongée : Une Question De Look

4. À quoi faut-il faire attention ?

  1. Privilégiez les palmes de plongée. Celles d’apnée ou de chasse sous-marine ont été conçue pour un usage différent de celui auquel vous destinez les vôtres.
  2. Choisir des palmes adaptées à sa morphologie
  3. Éviter les palmes trop rigides (surtout si vous êtes sensible aux crampes)
  4. Préférez les palmes courtes plus respectueuses des milieux dans lesquels vous allez progresser
  5. Si vous plongez en étanche, n’hésitez pas à choisir des palmes un peu plus grandes pour que votre chausson ne soit pas compressé dans la palme au risque de ne pas savoir y mettre de l’air… et d’avoir froid aux orteils.

5. Comment entretenir ses palmes de plongée ? 

Le plus simplement possible : rinçage à l’eau claire et entreposées à plat ou suspendues à l’abri du soleil. Pour les palmes réglables, il convient de vérifier régulièrement les sangles. Devoir renoncer à sa plongée au bord de l’eau parce que la sangle usée se casse n’est jamais agréable.

Courtes et colorées
palmes courtes | © Different Dive

Si pour les plongeurs plus expérimentés, le choix des palmes devient de plus en plus facile au fur et à mesure des années, pour quelqu’un qui débute, cela peut s’avérer compliqué. Aussi, prenez le temps d’essayer différents modèles. Il y en aura toujours un qui finalement vous conviendra bien.

Quelles sont vos astuces personnelles pour savoir comment choisir des palmes?

Partagez votre avis directement dans un commentaire sur le blog pour en faire profiter tout le monde

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/ heureuse 🤗

Hélène