Image proposant une -book gratuit.

2022 : choisir la meilleure caméra de plongée sous-marine… pour soi !

Vous ne savez pas quelle caméra choisir pour immortaliser vos plongées sous-marines ? Vous voudriez enrichir votre matériel d’une des meilleures caméras de plongée sous-marine disponible en 2022 ?

Il existe de plus en plus de produits sur le marché vantant leurs images absolument parfaites.

Les livres du blog de plongée Different Dive.

Et, forcément, vous vous sentez un peu perdu face à cette multitude. Ajoutez à cela que, comme cela représente un certain budget. Mais aussi que certains produits vraiment chers ne vont pas spécialement répondre à vos besoins. Alors si vous voulez faire de belles images (sans spécialement vous ruiner), j’ai décidé de partager avec vous ce que j’utilise et dans quelles circonstances je le fais.

Certains liens de cet article sont des liens affiliés, parce que j’apprécie et utilise le produit. Mais vous n’êtes pas obligés de les utiliser, cela va de soi.  

Pas chère, professionnelle, étanche… les points pour choisir sa caméra de plongée

Avant de choisir une caméra de plongée sous-marine, vous devez comprendre pourquoi vous voulez utiliser ce type de média.

Une publicités montrant les fonds marins.

Vous ne ferez pas le même choix si vous souhaitez devenir pro dans la vidéo sous-marine que si vous voulez ramener des images pour montrer à la personne que vous aimez (et qui vous attend en surface).

Voici les éléments dont vous devez tenir compte :

  • Votre Budget (forcément !)
  • Vos profondeurs d’évolution habituelles maximales.
  • Le temps que vous souhaitez consacrer à la postproduction (les montages peuvent être très chronophages)
  • L’objectif de la réalisation d’images : souvenirs, pédagogie, mini vidéos pour les réseaux sociaux, participation à un concours, objectif pro…
  • La nécessité ou pas d’ajouter un caisson (et donc d’avoir un coût supplémentaire).

Quelle caméra pour la plongée ?

Une fois que vous serez au clair avec les différents point d’attention, il vous restera à vous décider sur l’un ou l’autre des meilleures caméras de plongée sous-marine.

1. La caméra qui ne fait que ça : exemple : la classique GoPro, version Hero 11

Pionnier dans les caméras de sports, GoPro a rapidement permis aux passionnés de plongée d’emporter avec eux une caméra. Cela en la glissant dans un mini caisson, étanche jusqu’à -60m, bien pratique. Et il faut dire que la qualité est au rendez-vous.

Quelle GoPro pour la plongée ? Quelle est la moins chère ?

Aujourd’hui, la GoPro est à la version 11. Et avec son stabilisateur, elle est parfaite pour la plongée. Mais vous pouvez bien sûr emporter une version précédente sous l’eau. Perso, j’ai testé la 5 et la 8. La 11 est une version nettement améliorée des précédentes.

Pour utiliser une Gopro, je dois admettre que les images sont vraiment « propres »  et de très bonne qualité. L’utilisation sous l’eau est aisée. On peut fixer la caméra juste sur une perche télescopique ou préférer la mettre sur une platine en y ajoutant des phares spécialement conçus pour la vidéo. L’avantage de la mettre sur une platine, c’est que l’image sera plus stable. Mais aussi que vous pourrez y fixer vos lampes.

J’aime
  • Facilité d’utilisation
  • Faible encombrement
  • Double écran LCD pour les fanas de selfies
  • Étanche sans caisson jusque -10m
  • Possède un stabilisateur d’image (pratique même quand notre flottabilité est excellente)
  • Multiples accessoires comme le filtre rouge pour avoir de belles images en dessous de -8m
  • Qualité des images de cette caméra de plongée
  • Possibilité de filmer en ultra grand-angle (ce qui est vraiment sympa sous l’eau)
  • Photos (24,7 mégapixels) obtenues à partir des vidéos !
J’aime moins
  • Son prix
  • Le caisson est les accessoires pas vraiment bon marché
  • Le travail en postproduction. En effet, le problème de la GoPro est que , comme c’est super simple à utiliser, vous faites un max d’images. Et après, il faut pouvoir les traiter en postproduction.

La GoPro Hero 11 séduira un public qui veut avant tout faire de l’image de qualité. Elle sera aussi pratique pour les moniteurs de plongée qui veulent filmer des exercices dans un but pédagogique d’amélioration.

Globalement, c’est un super bon produit dans le top des meilleures caméras de plongée sous-marine… qui a un prix !

2. Votre appareil photo fait aussi des vidéos : exemple : le TG6

Pas toujours besoin de vous équiper d’une caméra de plongée. En effet, si vous avez déjà un appareil photo, il y a fort à parier qu’il possède aussi la fonction « vidéo ». Les caméras des appareils photos peuvent tout évidemment faire partie des meilleures caméras de plongée sous-marine lorsqu’elles répondent à VOS besoins.

En plongée sous-marine, le TG6 de Olympus a beaucoup de succès. Il fait d’ailleurs partie de mon matériel de photo secondaire. Pratique d’utilisation, il a accompagné pas mal de photographes de talent (parfois dans ses versions précédentes) dans leurs premiers pas. Si elle est moins utilisée, la fonction caméra de cet appareil fonctionne très bien en plongée. De plus, comme vous pouvez équiper votre TG6 de filtres rouges et autres grand-angle, cela servira aussi pour vos lus belles vidéos. 

Notez que le TG6 est étanche par conception jusqu’à -15 m. Vous ne devez donc pas nécessairement lui ajouter un caisson. Par contre l’adjonction de lumière est essentielle.

Cependant, comme c’est un appareil photo, on a moins le reflex « vidéo » et, personnellement, j’ai tendance à oublier qu’elle est présente. Tout comme la GoPro, mieux vaut le fixer sur une platine pour plus de stabilité.

J’aime

  • Le « tout en un »
  • Son prix démocratique
  • Les fonctions « plongée » intégrées à l’appareil.
  • L’étanchéité de conception

J’aime moins

  • Le capteur pas très lumineux
  • Encombrement (le caisson de la marque ne flotte pas , donc il a tendance à pendre si vous le tenez au poignet. Cela, au risque d’accrocher la flore sous-marine)
  • C’est avant tout un appareil photo, donc les fonctions vidéo sont basiques : pas de stabilisateurs d’image par exemple
  • Le tout-en-un qui me fait oublier qu’il est aussi une caméra de plongée
  • Le caisson de la marque qui n’est pas vraiment ergonomique (mais il fait le job, j’admets)
  • Travail en postproduction

La solution appareil photo et caméra intégrée pour les vidéos en plongée conviendra aux personnes qui veulent de temps en temps prendre des vidéos en axant leur pratique définitivement plus sur les photos.

Le TG6 est un produit démocratique qui « fait le job » avec efficacité.

3. Avec son smartphone : exemple : le Divevolk

Bienvenue dans le monde moderne de l’instantané. Imaginez que vous glissiez votre smartphone dans son caisson et que vous soyez prêt en quelques secondes. Sous l’eau, vous glissez votre doigt sur la face pour accéder à votre caméra de plongée. 

Pas besoin d’apprendre comment ça fonctionne : vous connaissez déjà votre smartphone n’est-ce pas ?

De retour en surface, vous ressortez votre smartphone de son caisson étanche. Vous retravaillez rapidement vos images à l’aide du programme intégré dans votre téléphone et que vous maitrisez parfaitement bien. Enfin, vous partagez immédiatement vos films sous-marins avec vos amis sur les réseaux sociaux.

C’est ce que je fais depuis que j’ai découvert le Divevolk (et que j’en avais fait le test complet ). Et je dois bien reconnaître que j’y prends beaucoup de plaisir. Du coup, je m’amuse beaucoup à créer des reels sur Facebook. Il convient néanmoins de l’utiliser avec une lampe de plongée spéciale vidéo comme pour les autres caméras. Ce caisson peut-il entrer dans le top des meilleures caméras de plongée sous-marine en 2022 ? Assurément oui.

J’aime

  • La simplicité d’utilisation
  • Le faible encombrement
  • Format d’image adapté aux partages sur les réseaux sociaux
  • Pas besoin d’être un pro pour faire de belles images
  • Son prix tout petit (si on part du principe que l’on dispose déjà d’un smartphone)
  • Le traitement post-pro ultra simplifié

J’aime moins

  • Moins facile à utiliser avec des gants étanches
  • Consomme rapidement la batterie du smartphone
  • Le stress de se dire que l’on peut noyer son téléphone 
  • Pas de possibilité de laisser la vitre de protection sur le smartphone
  • La qualité des images dépendant du smartphone. Il faut reconnaître que si elles sont très satisfaisantes, les vidéos faites par les caméras de nos smartphones en plongée ne suffiront probablement pas un usage pro pour participer à des concours par exemple.

L’option du caisson pour smartphone est séduisante, actuelle et peu onéreuse. Elle plaira à ceux et celles qui ont envie de se faire plaisir avec des images faciles à partager sur les réseaux sociaux immédiatement sans passer par un programme de traitement sur pc. Les jeunes apprécieront. Les moins jeunes aussi !

Le Divevolk entraîne les passionnés de plongée dans ce monde d’images sous-marine avec simplicité et à faible coût. 

L’ultime conseil pour savoir comment bien choisir

Il existe de nombreux modèles de caméra de plongée.

Toutes les possibilités fonctionnent sur les trois mêmes types : caméra unique, caméra intégrée à un appareil photo ou caisson pour un smartphone.

Inutile d’acheter celle que vous avez vue dans les mains de tel ou tel autre plongeur. En 2022 comme pour les années précédentes, la meilleure caméra de plongée sous-marine sera celle qui convient à VOS besoins !

Alors, avant de vous décider pour l’une ou l’autre des meilleures caméras de plongée sous-marine, posez-vous la question de savoir quel type de plongée vous faites. Réfléchissez à l’utilisation vous allez faire de vos vidéos. Enfin, ne négligez pas le temps dont vous disposez (ou pas) pour faire du travail en postproduction.

Comment vous y prenez-vous pour faire votre choix ? 

Dites-moi cela en commentaire de ce post.

Et surtout…n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 😊

Hélène