Où plonger en juin ?

Où plonger en juin ?

Où plonger en juin ? Une question qui  n’en est presque pas une tant on a l’impression que c’est le mois parfait pour plonger (presque) partout.

Et je ne dis même pas ça parce que c’est celui du solstice d’été, de la fin des examens scolaires, du début de l’été dans l’hémisphère nord ou… de mon anniversaire.

Non, tout simplement parce que juin est un mois parfait pour s’immerger un peu partout autour du monde (mais je suis certaine qu’en commentaire vous allez me donner des destinations à éviter à cette période de l’année).

Les destinations fabuleuses loin…très loin

En juin, c’est sans aucun doute le moment idéal pour aller tremper vos palmes dans la Caraïbe avant que la saison des pluies arrive. Par exemple, en Martinique où je veux retourner depuis au moins 6 ans (au bas mot).

Vous pouvez aussi tenter les Bahamas, le Bélize ou Hawaï.

Cependant, sachez aussi que la Polynésie française entre dans sa saison parfaite pour plonger et admirer ce fameux mur de requin.

De leur côté, les Maldives accueillent pas mal de requins-baleines et de raies mantas. Mais l’eau est plus chargée en plancton et la visibilité est moins bonne.

Concernant l’Islande, en allant plonger là-bas en juin, nous sommes au meilleur moment pour plonger dans la faille de Silfra. Mais la reprise de la chasse à la baleine ne donne pas trop envie d’aller là-bas, vous ne trouvez pas ?

Pourquoi ne pas tenter dès lors les fjords de Norvège ?

Tout près de chez soi

Alors non, je ne vais pas vous parler de la plongée en Belgique, car c’est tout de même le moment où la visibilité dans nos carrières a bien souffert des pollens et autres modifications de mai.

Mais l’ambiance reste pareille : fantastique.

Par contre, la Méditerranée commence à se réchauffer et il fait bon s’immerger en Espagne, Grèce, Italie… ou d’envisager de plonger en France pour faire son propre Tour de France de la plongée.

La question de savoir où plonger en juin est moins importante, car l’eau s’est réchauffée un peu partout (dans le nord) et n’est pas encore trop froide (dans le sud).

Trois destinations vraiment parfaites pour plonger en juin

Bonaire

De l’avis des locaux, c’est très clairement le meilleur mois de l’année pour aller plonger à Bonaire.

Là-bas, l’eau est cristalline toute l’année. Par contre elle peut être un peu fraiche (26 degrés j’entends) au début du printemps. Et vraiment chaude 30 degrés en automne.

C’est plutôt en surface que les mois de septembre à novembre vont être vraiment insupportables pour ceux et celles qui craignent la chaleur. Perso, ça va, j’adore ça.

Si vous vous posez la question de savoir où plonger en juin, sachez qu’à Bonaire, la plongée est toujours bluffante.

Je vous en parle notamment dans ces trois articles :

Quelques images pour vous donner envie

Égypte

Qu’il est bon se fondre dans les eaux bleues de la mer Rouge en juin.

L’eau y est déjà bien chaude, mais vous n’avez pas encore trop l’effet de la horde des touristes qui va être présente de juillet à fin octobre.

C’est évidemment l’occasion d’aller observer l’étrange poisson-grenouille, le ballet de cette fascinante danseuse ou d’écouter le langage des poissons-clown. Ces derniers n’étant peut-être pas si drôles au final.

Les plongeurs adorent la région de Safaga pour les plongées du bord ou « à la journée ».
Moi j’aime Marsa Alam.

Mais peut-être préféreriez-vous aller vous immerger dans ces sites reculés absolument fascinants ?

Afrique du Sud

Le sardine run bat son plein à cette période pour le plus grand plaisir des plongeurs (et des requins aussi accessoirement).

Si vous aimez les pélagiques et l’adrénaline, ne vous posez pas la question de savoir où plonger en juin. Foncez !

Cette concentration de sardines est un phénomène exceptionnel que je dois mettre bien en avant dans ma To-Dive-List.

Quelques règles à respecter pour plonger en juin (et à d’autres moments aussi)

En juin, comme toujours, vérifiez les conditions météo avant une plongée et assurez-vous que votre équipement est en excellent état.

Pratiquez une plongée durable en respectant la faune et en minimisant l’utilisation de plastiques.

Familiarisez-vous aussi avec les réglementations locales de plongée. Pour votre tranquillité, choisissez une assurance adéquate, surtout pour des destinations lointaines.

Si vous êtes moins expérimenté, plongez avec un guide local pour garantir votre sécurité et enrichir votre expérience sous-marine et terrestre. Plonger avec des locaux peut aussi être une occasion de belles rencontres.

Où préférez-vous plonger en juin ?

Dites-moi en commentaire ici où vous trempez vos palmes à cette période de l’année.

Et surtout…  pensez à être heureux/heureuse

Hélène

Retrouvez d’autres idées pour savoir où plonger en :
Novembre
Décembre
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai

Envie de plus d’infos plongée ? Abonnez-vous à la newsletter du blog.