S'assurer en plongée.
Image proposant une -book gratuit.

Plongée sous-marine : quelles solutions pour bien s’assurer ?

C’est quelque chose dont vous n’aurez peut-être jamais besoin, jusqu’au jour où…
L’assurance de plongée est un point sur lequel les pratiquants ne font pas toujours attention.

Pourtant, s’assurer en plongée est intéressant sur bien des points… et pas seulement ceux auxquels vous pensez !
Explications

Les risques de la Plongée sous-marine

La plongée sous-marine est une activité captivante qui offre très clairement des sensations fortes. Mais aussi une expérience unique et immersive que les passionnés dont vous faites partie sont adeptes. 

Cependant, on ne va pas se mentir. Comme toute activité aventureuse, la plongée sous-marine comporte des risques. Eh oui, même si vous n’avez pas envie d’entendre parler de ça… c’est une réalité. 

La plongée sous-marine, bien que passionnante, n’est pas sans danger. 
Accidents de décompression, problèmes d’équipement défaillant, morsures/piqûres/brûlures d’animaux marins et d’autres urgences médicales peuvent survenir. 

Les Internautes ont aimé | Narcose en plongée : Ce Qu’On Vous Dit… Et Ce Qu’On Ne Vous Dit Pas !

Ces situations peuvent non seulement mettre votre vie en danger la vie, mais également entraîner des coûts médicaux élevés et d’autres dépenses imprévues.

De ce fait, il est important que vous disposiez d’une assurance adaptée pour assurer votre sécurité et votre tranquillité d’esprit.

Ce qu’en disent les plongeurs

Julian est un jeune plongeur passionné qui n’a pas un très grand budget. Aussi, il s’est renseigné et a conclu que son assurance maladie de base était suffisante pour son activité. En effet, il s’avère qu’elle prendra en charge les soins médicaux de base. Cela lui suffit me dit-il.

Sorraia travaille comme comptable. Elle me dit en souriant que compter, c’est son métier. Mais elle est aussi très prudente, ça ajoute-t-elle c’est son caractère. Elle déteste les mauvaises surprises. Mais elle déteste aussi payer deux fois pour rien. 
Alors elle compare, scrute, observe. Et choisis de prendre l’assurance la plus complète pour plonger l’esprit tranquille. Je suis là pour m’amuser, pas pour me stresser me confie-t-elle.

Jean-Philippe lui a toujours pris l’assurance de sa fédé. D’ailleurs, il m’avoue ne pas savoir vraiment ce qu’elle couvre. Passionné de la première heure, il fait confiance aux spécialistes. « Moi les assurances, ce n’est pas mon truc ». Et comme il n’a jamais eu de cartons, il ne se pose pas plus de questions. 

Il y a sans doute autant d’avis que de plongeurs sur la question des assurances de plongée. Mais peut-être existe-t-il deux grands profils.

Les Internautes ont aimé | Vers La Fin Des Plongées Profondes A L’Air ?

Des plongeurs se rendent à la mer. Dans ce cas, ils doivent être en ordre d'assurance de plongée

Deux « grands profils »

Aujourd’hui dans la communauté des plongeurs et plongeuses on pourrait dire qu’il y a deux « grandes écoles ». 

Les premiers ont l’assurance comprise dans leur affiliation. Ce sont principalement les plongeurs et plongeuses du monde associatif qui voyagent souvent peu. 

Les seconds optent pour une assurance supplémentaire ou carrément différente. Ce sont des plongeurs et plongeuses qui s’immergent un peu partout autour du monde et qui ne sont pas nécessairement en club. 

Bien entendu ce sont de « grands profils » parce qu’évidemment vous allez me dire : « moi je suis en club, je ne voyage jamais et je prends une assurance en plus de celle du club. »
Ou au contraire : « je suis une passionnée de voyage, je ne m’entraîne plus en club depuis longtemps, mais je reste affiliée pour bénéficier de l’assurance ».

Évidemment qu’il y a des tas de profils différents. Mais en gros, vous allez principalement retrouver les deux profils ci-dessus.
Et que vous soyez plutôt l’un ou l’autre, il est intéressant de comprendre pourquoi il faut être assuré en plongée. 

Pourquoi prendre une assurance de plongée ?

1. Couverture médicale d’urgence 

C’est le point numéro 1 sur lequel vous allez vous porter votre attention. En effet, en cas d’accident ou de blessure sous-marine, les frais médicaux peuvent être considérables. 

Une assurance plongée doit offrir une couverture pour les soins médicaux d’urgence, y compris les frais d’hospitalisation, les séances au caisson, les interventions chirurgicales et les traitements spécialisés.

2. Recherche en mer

Être perdu en mer est une grande phobie de certains plongeurs et plongeuses. En vrai, avouez qu’on les comprend !
Si vous prenez toutes les précautions pour que cela n’arrive pas, vous n’êtes pas à l’abri de l’imprévu. Aussi, votre assurance plongée doit couvrir les frais de recherche en mer (je vous laisse imaginer le coût de l’hélicoptère qui part survoler l’océan pour vous retrouver). 

Il n’empêche que si vous voulez être retrouvé plus rapidement (ou retrouvé tout court), vous devriez vous munir de cette merveilleuse balise GPS.

3. Évacuation d’urgence

Si vous vous retrouvez dans une situation critique, dans une région éloignée, l’assurance plongée doit couvrir les coûts pour votre évacuation d’urgence vers un établissement médical approprié.

Parce que rester dans une cahute en bord de plage quand vous avez besoin de soins au caisson hyperbare n’est pas une bonne idée !

4. Assurance Responsabilité Civile

Cette partie de l’assurance de plongée est utile en cas de dommages causés à des tiers ou à la faune marine. Elle peut offrir une protection financière, ce qui n’est pas négligeable.
Attention, certaines assurances de plongée ne prennent en charge ce volet que pour l’Europe et l’Egypte. Lisez bien votre contrat.

5. Perte ou endommagement du matériel 

Les équipements de plongée sont vraiment coûteux. Heureusement, votre assurance plongée peut aussi couvrir les pertes ou les dommages subis par votre matériel de plongée.

6. Annulation de voyage

Si un voyage de plongée doit être annulé en raison d’une urgence médicale, une assurance voyage peut couvrir les frais d’annulation.

L’ensemble de ces points sont à réfléchir avant de choisir une des solutions possibles pour vous assurer.

Les assurances en plongée permettent de payer les frais lorsqu'un accident survient.

Les solutions d’assurance possibles en plongée

En termes d’assurance, il existe différentes solutions.

En premier lieu, vous pouvez décider de ne pas prendre d’assurance particulière et de rester sur ce que votre assurance maladie vous propose ou sur ce que l’assurance de votre travail propose. Vérifiez tout de même auprès d’elle si les frais médicaux spécifiques à la pratique de la plongée sont couverts. Comme les frais de caisson par exemple. 

Les Internautes ont aimé | Comment Avoir Facilement Un Accident De Plongée

Si vous faites partie d’un club associatif, il y a fort à parier que votre cotisation comprend pour partie des frais de souscription à une assurance de plongée. Attention, parfois il vous faudra prendre un complément à l’assurance de base.

Enfin, de nombreux plongeurs optent pour une assurance auprès d’un organisme privé tels que DAN, Aquamed ou Diveassure, par exemple.

Vous pouvez donc considérez qu’en termes de solutions il y a :

  • Pas d’assurance autre que votre assurance maladie (mutuelle en Belgique)
  • L’assurance de votre fédération
  • L’assurance privée

Dit comme cela, ça à l’air simple de choisir. Mais peut-être devriez-vous prendre en compte certains autres éléments. 

Comment choisir une assurance de plongée ?

C’est là que tout est moins simple. En effet votre choix va dépendre de différent facteur dont le tout premier sera souvent le prix !
Cependant, il est intéressant d’analyser d’autres points. 

En effet, lors du choix de votre assurance plongée, il est essentiel de tenir compte de plusieurs facteurs :

  • Couverture médicale adéquate : Assurez-vous que l’assurance offre une couverture médicale suffisante pour les accidents de plongée, y compris les soins d’urgence, l’évacuation médicale et le rapatriement.
  • Étendue de la Couverture : Vérifiez si l’assurance couvre également les activités de plongée spécifiques que vous prévoyiez de faire, comme la plongée en apnée, la plongée profonde, ou la plongée de nuit. De même, vérifiez la profondeur maximale d’exploration. 
  • Frais et Limites : Comprenez les coûts, les franchises et les limites de couverture associés à l’assurance. Serez-vous couverts dans toutes les situations ? Sinon, quelles sont les exclusions ? 
  • Services : que vous offre votre assurance plongée en termes de services ? 
  • Réputation de la Compagnie : Optez pour des compagnies d’assurance réputées et bien établies dans le domaine de la plongée sous-marine.
  • Autres : y a-t-il des avantages (ou désavantages) propres à l’assurance de plongée que vous choisissez ? Publications, recherches, helpdesk…

Les Internautes ont aimé | Prise En Charge Du Plongeur Accidenté : Que Disent Les Experts ?

Publicité pour le livre Plongée Sous-Marine - L'Essentiel.

Comparer pour mieux choisir

Je dois bien reconnaître que j’ai horreur de décortiquer les contrats. Aussi, j’ai depuis longtemps délégué ce point à mon binôme. 

Cependant, pour les besoins de cet article, je vous propose ce tableau comparatif de 5 assurances de plongées. Trois assurances mondiales : les assurances de plongée DAN, DiveAssure et Aquamed. Deux assurances des fédérations française ( Lafont) et belge (ARENA).

Aussi, j’ai essayé de comparer ce qui était comparable. Mais comme chaque assurance à des niveaux de couvertures différentes qui font varier les tarifs, ce n’est pas nécessairement toujours simple. Les cases vides représentent des informations que je n’ai pas trouvées. Pour certaines assurances, trouver l’information est de plus relativement compliqué. C’est le cas de la LIFRAS pour laquelle je me suis basée sur les conditions générales de 2017 qui ont pu varier depuis.

N’hésitez pas à partager votre expérience ou vos remarques dans un commentaire ici afin tout le monde en profite (sur les réseaux sociaux, ça disparaît trop vite). Et que je puisse compléter, le cas échéant, l’information à destination des internautes.

Tableau comparatif

Vous ne visualiser pas bien le tableau ?
Téléchargez-le ici en PDF

DAN
Silversport
DIVEASSURE
DiveSafe
AQUAMED
Dive Card Basic
LAFONT
L3
ARENA

NatureFondationCourtier en assuranceCourtier en assuranceCourtier en assuranceCourtier en assurance
Cotisation annuelle100€70€49€91,3€+/- 40€
Appel d’urgence 24/7 avec réponse d’un médecin hyperbare dans votre langueOuiNON. Contact possible avec médecin hyperbare de garde de la DUKE University aux USA (en anglais)Oui NonNon
Renseignement spécialisé en médecine hyperbareOuiNon, mais facilite la communication avec la DUKE UniversityOuiNonNon
Evacuation sanitaireCoût total1 000 000€Coût totalCoût total?
Traitement médical d’urgence y compris caissonCoût total1 000 000€Coût total300 000€12 600€
(Dont maximum
8 700€ pour les frais de recompression)
Frais de recherche10 000€?10 000€25 000€8700€
Traitement spécialisé 30 jours après l’accidentCoût total????
Perte de matériel suite à un accident1 500€2 500€0€500€0€
Urgence non liée à la plongéeCoût total
Sauf hospitalisation à l’étranger limitée à
15 000€
0€Coût totalNon.
Sauf dans le cadre d’une activité FFESSM
Non
Sauf dans le cadre d’une activité
LIFRAS
Plongée techniqueOui.
Autorisation à demander pour les profondeurs de plus de 130 m
Oui, sans limite de profondeur.
Respect des prérogatives indispensable
???
Responsabilité civile25 000€?150 000€15 000 000€5 000 000€
Frais juridiques à l’étranger11 000€???12 500€
ÂgeQuestionnaire médical à partir de 75 ans?Montants de la couverture divisé par deux à partir de 70 ans??
Recherches et publicationsNombreuses recherches. Les publications sont disponibles pour tout le monde sur les sites webMise en avant de la DUKE University
4 articles disponibles
Quelques articles en allemand et anglais sur leur siteNonNon
Remarques Pas couverts : frais liés aux accidents survenus lorsque les prérogatives n’ont pas été respectées.
Reconduction automatique du contrat si pas de renom.
Obligation de plonger en suivant les règles de la LIFRAS

Attention : ce tableau vous est proposé à titre d’illustration. 
Avant de faire votre choix, il vous revient de vérifier les informations (les conditions générales et les conditions particulières) auprès de votre assureur. L’erreur étant humaine et les informations parfois compliquées à obtenir, je n’exclus pas la présence de l’une ou l’autre erreur. Les assurances sont loin d’être ma spécialité.

S'assurer en plonger est nécessaire.

Que choisir ?

Eh bien, la seule personne pouvant répondre à cette question, c’est vous-même.
Certains optent pour une assurance privée. D’autres préfèrent l’assurance club. D’autres enfin font un mélange des deux. 

Mon choix

Depuis mes tous débuts en plongée, j’ai souscrit une assurance de plongée DAN
En réalité, dans le club associatif belge où j’apprenais, c’était ce qu’on nous conseillait. Alors, je ne me suis pas posé plus de questions. 

C’est plus tard que j’ai commencé à comparer et à mettre en lumière la raison majeure pour laquelle je ne voulais que cette assurance-là et pas une autre.

Les Internautes ont aimé | Incidents De Plongée : Le Guide Seul En Cause ?

Certains diront que comme je suis ambassadrice DAN, je ne peux pas être objective. Ils auront raison de soulever ce point. 

Ne croyez pas que ce soit l’appât du gain qui m’a fait accepter la décision. DAN m’offre mon assurance annuelle depuis mai 2023. Et c’est tout. Ce n’est pas ça qui garnira mon compte en banque 😊

Hélène Adam au bord de l'eau.

Deux raisons fondamentales

Non. En réalité, lorsque DAN m’a proposée d’être ambassadrice, je n’ai pas hésité pour deux raisons majeures. 

La première est que j’adore par-dessous toute la partie recherche. Sans toutes les études réalisées par DAN depuis 40 ans, j’ai cette conviction que les avancées dans la sécurité en plongée n’auraient pas été celles que nous connaissons. 
De plus, DAN partage ses études avec le plus grand nombre au travers d’articles sérieux, scientifiques et documentés. Ils sont disponibles à la lecture pour tout le monde. 

Et vous savez comme la prévention des accidents de plongée à de l’importance à mes yeux.

Ensuite, parce que DAN dispose d’un numéro d’appel disponible 24h/24 et 7J/7 partout dans le monde. 
Au bout du fil ce n’est pas un assureur qui vous répond, mais un spécialiste de la médecine hyperbare
DAN reçoit plus de 5000 appels chaque année.

En plus de vous assurer, l’organisme écoute, conseille, oriente et organise le suivi de la chaîne des soins si nécessaire. Et ce service vraiment bien organisé est un vrai plus dans les assurances de plongée. 

Peut-être parce que DAN n’est pas un assureur, mais avant tout une fondation de recherche sur la sécurité en plongée

Perso, je préfère de loin que ma cotisation serve à augmenter la sécurité de l’ensemble de la communauté de la plongée sous-marine partout dans le monde que de tomber directement dans les poches d’un assureur. Mais ça, c’est mon choix.

Pour dire vrai, j’adhère profondément à leur façon de travailler. 

Conclusion

Que vous le vouliez ou pas, vous pratiquez un loisir qui comporte son lot de risques. 

Aussi, pour plonger l’esprit tranquille (et parce que c’est la plupart du temps obligatoire), vous devez souscrire à une assurance de plongée. 

Une assurance de plongée bien choisie constituera une protection essentielle, mais également une réponse rapide et efficace en cas d’urgence. 

Alors, même si le sujet n’est pas hyper amusant, je ne peux que vous conseiller de réfléchir à vos besoins, vos habitudes de plongée et vos valeurs pour choisir une assurance de plongée qui vous convient. 

L’assurance de plongée : sujet réglé ou en pleine réflexion ?

Dites-moi cela dans un commentaire ici (pour que tout le monde en profite).

Quoiqu’il en soit, plongez en toute sécurité… et pensez à être heureux/heureuse  😊

Hélène