Où plonger en mars ?

Où plonger en mars ?

La question de savoir où plonger en mars est cruciale pour les amateurs de plongée à la recherche d’une expérience unique sous les eaux ce mois-ci. D’autant plus importante que c’est le mois de l’anniversaire du blog à la tortue et que ça me rend vraiment heureuse ❤️

En effet, avec ses climats variés selon les régions du globe, le mois de mars offre des opportunités de plongée exceptionnelles.

Que ce soit dans les eaux tropicales chauffées par le soleil ou les eaux froides mais cristallines des latitudes plus élevées. Peu importe ce que vous recherchez, il y a toujours une plongée à faire en ce début de printemps.

Cet article explore des destinations de plongée garantissant à tous les coups des aventures sous-marines mémorables.

Destinations en eau chaude

Parce que nous aimons forcément nous détendre dans des eaux chaudes, mais que nous pouvons avoir envie de découvrir des spots différents ou auxquels nous n’avions pas pensé.

Belize – Le Blue Hole

Le Blue Hole du Belize peut figurer en tête de liste quand on cherche à savoir où plonger en mars.

Cette cavité sous-marine, l’une des plus grandes du monde, attire les plongeurs avec ses eaux d’un bleu profond et ses formations géologiques uniques.

Qui n’a pas rêvé de s’immerger dans ce lieu absolument unique et intriguant ? Moi j’aimerais beaucoup y plonger !

En mars, le climat est idéal pour explorer cet abyssal spectacle. Cela sans les foules de haute saison. De cette manière, nous pouvons profiter d’une visibilité parfaite et d’une température de l’eau avoisinant les 27°C.

Les plongées ici ne sont pas seulement des aventures, elles sont des voyages à vivre avec nos palmes.

Indonésie – Raja Ampat

Raja Ampat, ou les « Quatre Rois », est une réponse évidente à la question « où plonger en mars ».

Elle l’était déjà depuis novembre, mais vu la beauté de cette destination, il faut au moins la citer une deuxième fois dans l’année.

Ses eaux sont réputées pour abriter la plus grande biodiversité marine de la planète. Mars est particulièrement propice pour visiter cette région, avec une mer calme et une excellente visibilité qui révèlent des jardins de coraux vibrants, des bancs de poissons colorés et une chance de nager avec des raies manta.

C’est le moment rêvé pour les photographes sous-marins et les éco-touristes de s’immerger dans un écosystème préservé (j’adore ça). Mais aussi de prendre conscience de l’envers du décor.

Destinations en eau froide

Parce que l’appel des eaux froides et cristallines résonne avec l’âme des aventuriers, et que nous cherchons peut-être à tester notre courage face aux éléments, je vous propose deux destinations réputées sauvages.

Explorons ces spots uniques où la beauté sous-marine se révèle dans un cadre majestueux… mais rafraîchissant.

Canada – Baie de Fundy

Et si nous allions tremper vos palmes au Canada ?

Dans des eaux plus fraîches, la Baie de Fundy offre paraît-il une expérience unique. Connue pour avoir les plus hautes marées du monde, la baie crée des habitats marins diversifiés, allant des forêts d’algues aux fonds marins rocheux. Ce site me donne vraiment envie !

Plonger dans la baie permet d’observer les transitions de la vie marine, préparant le terrain pour le spectacle des marées de printemps. C’est une destination pour les plongeurs aventureux, désireux de découvrir les merveilles cachées des eaux froides du Nord. Nous y verrons entre autres des homards et des tapis d’anémones colorées.

Moi ça me tente beaucoup, et vous ?

Nouvelle-Zélande – Fiordland

Le Fiordland, sur la côte sud-ouest de la Nouvelle-Zélande, répond à la question « où plonger en mars » pour ceux qui cherchent une expérience en eau froide dans un cadre spectaculaire.

Les fjords, sculptés par les glaciers, offrent des plongées dans des eaux claires où les montagnes se rencontrent avec la mer. Un terrain sauvage et fascinant.

En mars, il semble que la visibilité sous l’eau est à son apogée, offrant des vues imprenables sur des écosystèmes marins peu perturbés, avec des coraux d’eau froide et une faune abondante.

Plus de 150 espèces de poissons évoluent au milieu de coraux noirs et rouges. C’est l’occasion de vivre une aventure de plongée dans l’un des derniers endroits sauvages de la planète.

Avez-vous déjà été explorer ce spot ?

Conseils et équipements

Lorsque nous planifions de plonger en mars, n’oublions pas l’équipement adéquat.

LIRE AUSSI | Le Guide Complet Pour (Vraiment) Bien Choisis Sa Combinaison De Plongée

Une bonne combinaison thermique est essentielle, qu’elle soit pour les eaux chaudes ou froides. Vérifions également notre matériel de sécurité et de communication, essentiel pour une plongée réussie.

Si vous comptez plonger en mer, n’oubliez pas les instruments spécifiques à emporter.

Où plonger en mars : conclusion

Demander « où plonger en mars » ouvre bien évidemment la porte à des aventures sous-marines dans des cadres éblouissants.

Au bout du monde ou juste près de chez nous. Vous préférez rester près de chez vous ? Ce guide vous y aidera.

Que nous options pour la chaleur des tropiques ou la beauté brute des eaux froides, chaque plongée sera une chance de découvrir les merveilles cachées sous la surface.

Et vous, quelles sont vos destinations de plongée préférées en mars, et pourquoi ?

Partagez vos expériences et conseils pour inspirer notre communauté de plongeurs passionnés en mettant un commentaire ici.

Et surtout… pensez à être heureux/heureuse 🙂

Hélène

Photo de couverture : Photo de Paul Huisman