Les livres du blog de plongée Different Dive.

Choisir sans se tromper

Savoir comment choisir une combinaison de plongée n’est pas toujours simple. 
Lorsque j’ai débuté la plongée, à peine avais-je choisi un club de plongée qu’il me fallait m’équiper. Comme j’évoluais dans des milieux (très) froids, je m’étais directement équipée d’une combinaison semi-étanche. Le premier hiver passé, j’ai décidé de m’équiper d’une étanche. Car, avoir froid n’est définitivement pas pour moi. Plus tard, pour partir plonger en mer chaude, il me fallut une 3mm. Enfin, c’est en prévision de mon voyage à Mayotte que j’avais acheté une combinaison 5mm. Je ne l’ai pas regretté.

La plongée est un sport qui nécessite un équipement spécifique et adapté à chaque milieu. Que vous pratiquiez la plongée dans les océans ou en eau douce, il est important de bien sélectionner votre vêtement de plongée pour être à l’aise et en sécurité. Dans cet article, vous découvrirez les critères de base à prendre en compte pour bien choisir votre combinaison de plongée selon votre environnement, vos habitudes et les particularités du vêtement choisi.

Une combinaison de plongée, pour quoi faire ? 

Vous devez garder à l’esprit que la combinaison de plongée a globalement trois buts :

  • Assurer un confort thermique. C’est l’objectif numéro 1 !
  • Protéger des urticants et autres dangers potentiels
  • Offrir de la flottabilité (dans toutes les situations pour toutes les combinaisons en Néoprène et comme back up du gilet de plongée pour les combinaisons étanches.)

Globalement, elles se divisent en deux catégories : les combinaisons humides et les combinaisons étanches. Au milieu se trouvent les semi-étanches qui sont finalement un peu humides aussi. 

La combinaison de base : l’humide

Les combinaisons de plongée dites humides laissent passer l’eau, comme leur nom l’indique. 

Elles sont conçues en Néoprène et présentent des épaisseurs différentes. Les plus courantes sont les 3mm, 5mm et 7mm. 

Ce sont les combinaisons de plongée « de base » idéales à choisir pour ceux et celles qui s’immergent dans des eaux tempérées à chaudes. Parce que, comme elles laissent passer l’eau, en hiver, selon l’endroit, ça pique !

Entre mouillé et sec : la combinaison de plongée semi-étanche

Les combinaisons semi-étanches, quant à elles, ne sont pas étanches à l’eau, mais elles vous isolent mieux de l’eau et vous gardent plus au chaud. En effet, elles sont équipées de tirettes d’ouverture étanches et de manchons renforcés aux poignets et aux chevilles. 

L’intérêt de ce type de vêtement est que l’eau va s’infiltrer très progressivement et à toute petite dose. De plus, elles ont généralement une épaisseur de 7mm, ce qui assure le confort thermique.

Le désavantage est que, comme elles sont conçues pour ne rien laisser passer, elles ont tendance à « squeezer« . C’est-à-dire à se plaquer fort contre la peau. Et parfois y laisser des marques. De ce fait, certains font pénétrer un filet d’eau en début de plongée par le col. De cette façon, la combinaison ne se plaquera pas outrageusement sur leurs corps et ils auront bien chaud. Si en faisant cette manœuvre ils sont mouillés, ils n’auront pourtant pas cette sensation d’eau fraîche qui entre et sort de la combinaison et refroidit le corps. Le peu d’eau ayant pu rentrer va se réchauffer rapidement et empêcher cette compression.

Et si on passait à l’étanche ?

Lorsque vous plongez habituellement dans les plans d’eau du nord et/ou que vous souhaitez plonger toute l’année, il est intéressant d’aller vers plus de confort thermique et d’envisager l’étanche. 

Ces combinaisons sont entièrement étanches à l’eau et ne laissent pas l’eau s’infiltrer. Elles sont idéales pour les eaux froides. Cela fait souvent sourire ceux et celles qui ne plongent pas : « Quoi, tu plonges sans être mouillée ? ». Cela relève presque du mystère. Pourtant, oui, les combinaisons de plongée étanches le sont complètement (normalement). Dès lors, il est possible de s’habiller chaudement en dessous. La plupart du temps, les gens s’équipent d’une souris.

via GIPHY

Il ne s’agit pas d’un rongeur non, rassurez-vous. Mais juste d’un vêtement spécialement conçu pour être porté avec les combinaisons étanches. D’autres mettent des sous-couches de ski. 

Contrairement à une certaine croyance, plonger en étanche n’est pas compliqué. Il suffit de quelques immersions avec quelqu’un qui pourra vous expliquer les trucs et astuces et vous serez partis. Mais pas avec n’importe qui ! Ne commencer pas la plongée en étanche de manière solo. Demandez à un moniteur ou à un binôme très expérimenté dans ce type de plongées de vous guider. Vous devrez apprendre à injecter du gaz dans votre étanche, à la purger et à vous positionner convenablement.

Outre la chaleur en plongée, la combinaison étanche offre d’autres avantages : 

  • Ne pas avoir froid avant et après l’immersion. Votre corps n’étant pas mouillé, il ne doit pas être séché. Et ça compte lorsque le vent frais est bien présent.
  • Rester bien au chaud sur le bateau
  • Avoir une redondance en termes de flottabilité
  • Pouvoir y adjoindre des gants étanches
  • Mettre un système de souris chauffante

Néoprène ou trilaminé ?

En ce qui concerne les combinaisons de plongée étanches, il y a des défenseurs des deux matériaux, dans les deux camps. Perso, j’utilise les deux avec plaisir. Un conseil cependant : n’allez pas vers une combinaison étanche en néoprène non compressé. Elle sera bien trop rigide et inconfortable.

AvantagesInconvénients
Néoprène compresséMoins cher
Facile à trouver partout
Flottabilité
Chaleur
Résistance
Durée de séchage
Poids
Encombrement
Usure
TrilaminéLiberté de mouvement
Légèreté
Faible encombrement
Séchage rapide
Durabilité
Pas d’isolation thermique
Prix

En résumé, quelle combinaison choisir ?

Au final, c’est votre environnement habituel qui va vous dicter le choix de la combinaison. À mon sens, le moins bon choix est de prendre une combinaison pour « tous milieux ». Ça n’existe pas. Et vous aurez toujours un peu trop chaud ou un peu trop froid. Si vous plongez la plupart du temps dans une eau froide, préférez une étanche ou une semi-étanche. Vous pourrez aussi louer une combinaison moins épaisse durant vos vacances.

Des combinaisons de plongée pendent devant la mer à Bonaire.

Comment choisir sa combinaison de plongée en général et pour l’eau froide en particulier ?

La température de l’eau est un facteur important à prendre en compte pour choisir votre combinaison de plongée. En effet, si vous allez plonger dans des flots froids ou si vous plongez en hiver, vous aurez besoin d’un vêtement plus épais pour vous prémunir du froid. Ou alors, vous déciderez, comme moi de passer à l’étanche.

Quoiqu’il en soit, la combinaison de plongée doit offrir une excellente protection thermique pour que le plongeur puisse évoluer confortablement dans l’eau. Et cette protection thermique dépendra principalement de son épaisseur et/ou des sous-couches pour les étanches.

Quelle épaisseur de combinaison de plongée est nécessaire ?

L’épaisseur de la combinaison de plongée est déterminée par la température de l’eau dans laquelle vous allez plonger. Plus l’eau est froide, plus votre combinaison doit être épaisse.

L’épaisseur de la combinaison de plongée sera également fonction de votre sensibilité au froid. Personnellement, je suis très frileuse. Aussi, je n’ai aucun problème à m’immerger en combinaison étanche dans une eau à 20°C.

Ne suivez pas ceux et celles qui vous diront : « tu es une chochotte » ou « moi je plonge sans gant dans l’eau à 8°C »
Si ça leur convient, tant mieux. Si vous avez d’autres besoins… écoutez-vous !
Car, chaque corps est différent. Et votre sensibilité au froid ne sera pas la même que celle de vos binômes.

Le tableau ci-dessous vous donnera une indication de l’épaisseur de la combinaison de plongée qu’il vous faudra selon la température de l’eau. Mais ce n’est qu’une approximation. C’est votre sensibilité personnelle au froid qui sera votre meilleur guide. Par exemple, si vous êtes plutôt du genre frileux/frileuse et que vous plongez habituellement dans une eau à 25-26 degrés, préférez une combinaison de plongée 5mm. Au contraire, si vous avez habituellement toujours trop chaud et que votre lieu de plongée à des températures avoisinants les 20-21 degrés, vous serez peut-être plus à l’aise en 5mm qu’en semi-étanche.

Pour ma part, même si les valeurs ci-dessous sont généralement acceptées, il ne me viendrait pas à l’idée de m’immerger à une température inférieure à 19°C sans mettre une étanche. Et je n’en retire aucune honte… Que du bonheur !

Un tableau permettant de bien choisir sa combinaison de plongée selon la température de l'eau.

Aqualung, Scubapro, Beuchat, Santi, Seac… quelle marque de combinaison choisir ?

Lorsque l’on débute la plongée sous-marine, on se pose souvent la question de quelle marque de combinaison sélectionner. Il existe en effet de nombreuses marques sur le marché, toutes avec des avantages et des inconvénients. Rassurez-vous. Aujourd’hui, la plupart des marques proposent des combinaisons de plongée de qualité. 
Mon conseil serait d’opter pour un modèle qui vous va bien plutôt qu’une marque précise.

Comment choisir la taille d’une combinaison de plongée ?

Le choix d’une combinaison de plongée se détermine en fonction de votre taille, de votre tour de poitrine et de votre tour de taille. Pour bien choisir, il est important de prendre votre mesure avec précision, car une combinaison trop grande sera inefficace, voire dangereuse, alors qu’une trop petite sera inconfortable. 

Vous trouverez sur le site internet de la plupart des marques, des tableaux pour choisir la taille de votre combinaison selon vos mensurations. 

Si vous êtes une femme et que vous avez de la poitrine et des hanches affirmées, préférez un modèle conçu pour vous. Ce sera beaucoup plus agréable, d’une manière générale. En plus, les équipementiers y ont pensé, autant en profiter !

Le mieux est, évidemment d’aller l’essayer (et l’acheter) en magasin. Non seulement vous aurez l’assurance d’être bien dedans, mais en plus vous bénéficierez des conseils éventuels d’un professionnel.

Notez que, parfois, c’est en louant une combinaison de plongée lors de vos vacances que vous trouverez « combinaison à votre corps ». Vous pouvez également demander une combinaison à prêter si vous avez un binôme de votre stature.

Les meilleures combinaisons de plongée pour enfant

Les combinaisons de plongée pour enfant sont spécialement conçues pour leur offrir une protection optimale lorsqu’ils s’immergent tout en prenant en compte leur physique. Bien que la plongée soit une excellente activité pour les plus petits, il faut être vigilant à ne pas commettre d’erreurs avec eux. Il est important d’être extrêmement attentif à ce qu’ils ne se refroidissent pas.

Par chance, aujourd’hui, la plupart des marques proposent des équipements taillés pour les enfants. C’est toujours mieux que de devoir « ajuster » une combinaison d’adulte à un jeune qui verra les manches et les jambes bien trop longues. 

Rendez les immersions agréables pour vos enfants en veillant à ce qu’ils aient du matériel adapté. 

Attention, comme ils grandissent vite, n’hésitez pas à regarder du côté des sites de vente en occasion. La plupart du temps, les combinaisons auront été peu portées.

Deux frères en plongée sous-marine

Une combinaison de plongée taillée sur mesure : la solution « hors normes »… ou confort !

De nombreux plongeurs et plongeuses ont tout le mal du monde à trouver une combinaison à leur taille. C’est le cas des personnes trop minces, trop grandes, trop grosses, trop petites, avec des hanches fort marquées, sans poitrine… Bref, dès lors que votre physique sort des standards, il n’est pas toujours simple de dénicher une combinaison de plongée adaptée à sa morphologie.

Les concepteurs sont généralement attentifs à ces particularités. Ils proposent souvent des tailles intermédiaires. « MT » par exemple pour quelqu’un de grand, mais de corpulence moyenne.

Si malgré tout, vous ne trouvez pas ce qu’il vous faut, sachez qu’il existe des équipementiers qui fabriquent votre combinaison sur mesure en suivant vos mensurations. La bonne nouvelle est que ce n’est pas vraiment beaucoup plus cher que les combinaisons des marques les plus représentées sur le marché.

Notez que les combinaisons sur mesure ne sont pas du tout réservées aux personnes ayant une morphologie hors standards. Nombre d’entre nous choisissent une combinaison sur mesure pour être exactement bien dedans. Ce fut mon cas lors de l’achat de ma toute première combinaison étanche.

Quels sont les 9 critères à retenir pour vraiment faire un bon choix ?

Une fois que vous savez dans quel environnement vous allez plonger et quelle taille de combinaison vous convient le mieux, il existe quelques points qui peuvent vous aider à choisir. 

1. Souplesse 

Privilégiez une combinaison qui soit souple plutôt que rigide. A épaisseur égale, essayez en plusieurs et faites des mouvements amples. Vous devez vous sentir bien. Celle dans laquelle vos gestes seront les plus aisés aura très certainement un néoprène plus souple, plus confortable, sans doute de meilleure qualité.

2. Chaleur

L’utilisation de doublure polaire ou réfléchissant la chaleur. Certaines marques ajoutent une doublure qui va augmenter le pouvoir calorifique de la combinaison de plongée. Je vous en avais parlé lors du test de cette combi.

3. Le prix

S’il n’est pas nécessaire de céder à la tentation de la marque ou de la mode, il faut néanmoins ne pas aller dans l’effet inverse et choisir systématiquement la moins chère. Analysez bien votre budget et établissez vos priorités.

4. Cols et manchons

Col et manchons en néoprène, silicone ou latex. Honnêtement, les trois systèmes sont intéressants. Du côté du néoprène, c’est plus doux, plus chaud et moins sensible aux déchirures nettes qui vous empêchent de vous mettre à l’eau. Du côté du latex et du silicone, un des grands avantages est que c’est plus facile à avoir dans la bonne taille.
Peu importe ce que vous choisirez, il est indispensable que les manchons et la collerette adhèrent bien à votre peau, mais ne soient pas excessivement serrés. Aux poignets et chevilles, cela aurait comme effet de restreindre votre circulation sanguine et de vous refroidir. Au niveau du cou, cela peut provoquer un étranglement lent menant à une perte de connaissance.

5. Le look

Bien sûr nous apprécions avoir nos couleurs préférées et les assortir. Parce que le look dans la plongée c’est sympa. Même si au final, la plupart des combinaisons restent dans les gris et noir. Notez que si vous aimez plonger avec les requins, eux sont attirés par les tons flashy qu’ils peuvent confondre avec de la nourriture.

6. Système de collage

Préférez le système avec une bande de colle extérieure au niveau des coutures. Cela va accroître leur solidité. De même, moins il y aura de coutures, mieux ce sera.

7. Tirettes et autres zip

Si vous avez l’habitude de plonger solo et hors structure, soyez attentif à choisir un modèle proposant un système d’ouverture ventral ou en travers de votre torse. Ce serait bête de n’avoir personne sous la main pour vous aider à vous équiper et vous déséquiper.

8. SAV 

Votre achat bénéficiera-t-il d’un service après-vente convenable ? Avec des délais réalistes ? Rien de plus ennuyeux que de devoir attendre de longues semaines avant d’avoir son matériel en retour.

9. Écologie 

Je l’ai placé en dernier, mais ce critère devrait se placer dans le top de nos priorités. Préférez une marque utilisant des colles sans solvants agressifs, du néoprène recyclé, un programme de recyclage et/ou proposant des actions réelles en faveur des innovations durables.

Helène Adam dans sa combinaison NIXIE Ultra de BARE sur un bateau à Bonaire. Une idée pour savoir comment bien choisir sa combinaison de plongée

Quelle combinaison de plongée choisir en fonction de votre niveau ?

Je vois régulièrement passer sur le web des questions de ce genre : « quelle combinaison pour un N 1 ou un N2 ? » 

Je vous arrête tout de suite. Une combinaison de plongée ne se choisit pas en fonction de son niveau, mais bien de son environnement habituel de plongée. Bien que certaines seront privilégiées pour les plongeurs plus avancés effectuant des immersions spécifiques (plongées spéléo, plongées dans des conditions extrêmes…), la plupart des combinaisons de plongée conviennent pour tous les plongeurs. Et si vous débutez la plongée dans des eaux froides ou très froides, il n’est absolument pas ridicule de démarrer votre formation en décidant de choisir une combinaison de plongée étanche. Et en incorporant son utilisation durant votre formation.

Où trouver une combinaison de plongée ?

Il existe de nombreux points de vente où s’en procurer. Vous pouvez vous rendre dans les magasins de sport, dans les boutiques de plongée ou encore sur internet. Les prix varient selon le type de combinaison, la marque et le lieu où vous l’achetez.

Combinaison de plongée 3mm, 5mm, semi-étanche, étanche, pour les femmes… comment bien acheter ? 

Lorsque vous l’achetez, vous devez d’abord déterminer quel type de combinaison vous convient le mieux avant d’aller plus loin. Ne vous rendez pas dans votre magasin sans savoir ce que vous voulez faire de ce vêtement de plongée. Sans déterminer au préalable votre objectif : pourquoi voulez-vous faire cet achat ? Quels vont être vos buts ?

Pas besoin de se précipiter. Mieux vaut un achat raisonné.

Il est important de savoir comment s'équiper sur un bateau de manière à garantir la facilité et l'aisance comme Hélène ici sur un bateau en Indonésie

Combien coûte une combinaison de plongée sous-marine ?

Les combinaisons de plongée représentent un budget, allant de 100€ (pour une très bon marché) à plusieurs milliers d’euros (pour les très haut de gamme). Il faut cependant savoir qu’il s’agit d’un investissement à long terme, et que les vêtements de plongée de qualité supérieure peuvent durer plusieurs années. Interessant pour bien choisir.
À titre indicatif, en 2022 vous pouvez compter :

  • Environ 150€ pour une combinaison 3mm 
  • Environ 250€ pour une combinaison 5mm
  • Entre 500€ et 900€ pour une combinaison semi-étanche
  • De 700€ à plusieurs milliers d’euros pour une étanche

Question de prix : et si c’est trop cher ?

Lorsque vous commencez la plongée sous-marine, vous allez devoir vous équiper pour évoluer confortablement et en sécurité. Vous avez généralement besoin au minimum d’une combinaison de plongée, d’un détendeur et d’un masque. 

Mais tout cela à un prix. Si vous n’avez pas le budget, ou si vous devez changer de combinaison par exemple à cause de la dure Loi du Néoprène, il existe d’autres possibilités.

La location d’équipement de plongée est une option, mais elle peut être coûteuse à long terme.

Si vous avez déjà une combinaison de plongée ou que vous en récupérez une qui a bénéficié d’un bon entretien, vous pouvez en principe l’utiliser. Vous devez cependant vous assurer qu’elle soit en bon état et adaptée à votre morphologie. 

Les sites de ventes de matériel d’occasion sont aussi une autre possibilité. 

Des combinaisons de plongée sont entassées.

Si vous souhaitez l’acheter en deuxième main, pensez que pour un vêtement de plongée, il n’y a pas d’entretien ni garanties à avoir comme c’est le cas pour les détendeurs ou bouteilles de plongée par exemple. Par contre, une combinaison ancienne et/ou mal entretenue ne sera peut-être pas un bon choix. En effet, le néoprène peut mal vieillir sans un entretien adapté. Et même si un grand soin y a été porté, après un certain nombre d’années, il va perdre de sa souplesse. Gardez cela à l’œil. Parfois, acheter bon marché coûte cher ! Restez donc attentif au moment de choisir.

Enfin, vous pouvez toujours glisser l’idée dans une liste de cadeaux particulièrement adaptée.

Avant de partir…

Les combinaisons de plongée font partie des premiers équipements du plongeur. Cela représente souvent un investissement quelquefois conséquent. Aussi, afin de les conserver longtemps dans un souci écologique et financier, il est nécessaire de pouvoir bien choisir, acheter, utiliser et entretenir votre combinaison de plongée

Quelles sont VOS recommandations, trucs et astuces pour bien choisir ?

Dites-moi cela en commentaire de ce post

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 😊

Hélène