La vérité sur l’impitoyable réalité du Néoprène !

La vérité sur l’impitoyable réalité du Néoprène

Cela vous est-il déjà arrivé de vous interroger sur la réalité du Néoprène ?

Après une période d'inactivité où de plongées en étanche (il y a de la place dans les étanches), vous reprenez votre combinaison semi étanche, 5mm ou 3mm… et vous avez la désagréable impression que le néoprène vous serre de trop près.

Ah bon, ça ne se contracte pas le néoprène ? Ce sont vraiment nos kilos en trop qui empêchent nos corps de glisser esthétiquement dans nos combinaisons de plongée ?

Et oui, il faut se rendre à l’évidence de l’impitoyable réalité du néoprène : il ne rétrécit pas

Si comme moi parfois vous avez un peu trop profité des gargantuesques repas d’été ou grignoté toutes les merveilles aux apéros, il va falloir réagir. Mais pas facile quand on voit comme c’est bon de se laisser tenter par toutes les spécialités culinaires que nous pouvons découvrir lors de nos séjours de plongées autour du monde.

A DECOUVRIR : JE FAIS LE TOUR DU MONDE DE LA PLONGÉE GASTRONOMIQUE 

3 solutions pour ne pas subir les « effets du Néoprène »

1 La meilleure solution

Perdre rapidement les kilos incrustés insidieusement à l’insu de votre plein gré avant qu’ils ne s’installent pour de bon : après tout, vous ne les aviez pas invités ceux-là
C’est l’occasion de se remettre en forme en adoptant une alimentation saine et en faisant plus d’activité physique (promis, je vais choisir cette solution 😁 ). C’est bénéfique pour la santé et cela améliore la sécurité lors des plongées. Une bonne condition physique étant un facteur limitant les risques d’essoufflement par exemple pendant la plongée (et pendant l’enfilage de sa combinaison)

2 Les solutions intermédiaires

  • Utiliser les trucs et astuces pour simplifier l’enfilage de la combinaison de plongée : quelques gouttes de savon (biodégradable) dans une bouteille d’eau et le tour est joué. Versez-en un peu sur vos pieds et vos jambes et votre corps se glissera aisément dans votre combi.
  • Le sac plastique : passez votre pied dans un sachet en plastique pour le faire rentrer facilement. Ne pas oublier de retirer le sac avant d’aller plonger 😉
  • Les bas style Panty : même effet que le sac en plastique (mais possibilité de les laisser durant la plongée)
  • L’achat d’une nouvelle combinaison de plongée : après tout, si le néoprène ne rétrécit pas, il vieillit et peu devenir moins souple. C’est peut-être l’occasion d’investir dans une combinaison de plongée plus récente surtout si vous êtes content de votre nouveau poids.

3 La moins bonne solution

Arrêter la pratique de la plongée en attendant de pouvoir à nouveau vous glisser facilement dans votre combinaison de plongée. Le syndrome de l’autruche vous guette et le risque de ne plus reprendre d’activité de plongée sous-marine est bien réel.

Ne choisissez pas cette solution et continuez de plonger !!!

Pour ma part, je dois bien m’avouer que certaines périodes rendent moins facile l’enfilage de ma combinaison de plongée. Je vais donc, dès aujourd’hui appliquer la solution 1

Et vous, qu’allez vous choisir pour ne pas rester coincé dans votre combinaison en Néoprène ?

Postez un commentaire ci-dessous… ça me fera vraiment plaisir d’échanger avec vous en direct

Bonnes bulles et n’oubliez pas d’être heureux 🙂

Hélène

Envie de recevoir d’autres articles sur la PLONGEE ? Rejoignez moi sur la page Facebook ou abonnez vous à la Newsletter