Publicité Scubapro Octopus gratuit

Une expérience fascinante

Je rêvais depuis longtemps de plonger avec les raies mantas. Animaux marins mythiques recherchés des plongeurs et plongeuses, les raies mantas font rêver et nous donnent inexorablement envie d’aller à leur rencontre. Immersion dans le milieu fascinant des raies mantas.

Raies mantas

Merci à mon ami Faycal, photographe de talent de immersedlens, de partager avec nous les photos illustrant cet article.

Une personne fait de l'apnée avec une raie manta.

Ma toute première rencontre en plongée sous-marine

J’avais déjà vu une raie manta d’un peu loin en plongeant dans le sud de Mayotte. La rencontre fut très brève et pas vraiment fort proche. Mais c’était déjà formidable.

Plus tard, bien que nous n’étions pas encore au cœur de la saison, j’ai eu tout le loisir d’apercevoir à plusieurs reprises des raies mantas durant cette croisière à Raja Ampat.

La première fois dans le nord fut grandiose. Ce jour-là, mon appareil photo avait décidé de faire des siennes et de ne pas fonctionner. Qu’importe, je me contenterais de profiter de la plongée.

Nous observions un requin-guitare quand une ombre nous survole. Un instant, je pense que le soleil s’est voilé. Et puis je lève le regard. La raie manta est immense. Elle tourne au-dessus de nous et s’en va. Je suis émotionnée. Quel animal impressionnant. 

Deux des groupes de plongeurs restent sur place pour attendre son retour, mais notre guide nous fait signe de venir dans une autre direction. Je me demande si c’est la bonne chose à faire. Et tout en le suivant, mon regard est attiré vers l’arrière là où demeurent les autres palanquées. 

Mon guide m’intime de descendre et de me coller plus près du fond. Je m’exécute et il me fait comprendre qu’il faut patienter. Oui, mais là, il n’y a rien, rien du tout. Moi je veux juste pouvoir plonger avec les raies mantas. Et puis soudain, il pointe le doigt derrière moi…

Publicité du livre Plongée sous-marine - l'Essentiel

En plein vol

Et je la vois, gigantesque. 
Je reste immobile et cet animal majestueux passe si près de moi, presque en me frôlant, qu’il aurait pu me toucher. 

Je n’en peux plus de bonheur. Mon cœur menace d’exploser tellement l’émotion est grande. Je crois bien que je pleure dans mon masque de plongée. Mon guide me demande de venir près de lui et nous nous rapprochons encore plus du fond. Et la raie manta effectue de nouveaux passages circulaires comme en plein vol.

Nous aurions pu rester là, juste figés par la beauté de ce spectacle. Pourtant, nos réserves d’air nous imposent de remonter. Et tout doucement nous quittons cet espace incroyable où ce rêve de plonger avec les raies mantas est devenu réalité. 

Raie manta en pleine eau aux Maldives.

Connaitre les raies mantas… ces géantes sans danger

La raie manta (appelée « diable des mers » dans le passé) est impressionnante et fascinante. Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas, elle pourrait même paraître effrayante. Pourtant, ce poisson cartilagineux est tout à fait inoffensif pour les êtres humains. 

Est-ce que la raie manta pique ?

La réponse est NON.

En effet, si elle se présente comme une géante au corps aplati, tel un grand cerf-volant, la raie manta ne dispose pas d’aiguillons et ne pique pas. Devant elle, deux nageoires céphaliques lui servent de cuillère pour rabattre sa nourriture dans sa bouche immense. Car, en réalité, la raie manta se nourrit uniquement de plancton et d’animaux microscopiques.

Il n’y a donc pas de danger à aller à sa rencontre pour vivre une expérience inoubliable, malgré sa taille imposante. 

Un animal de poids

Cousine éloignée des requins et autres raies, c’est la plus grande des raies. 
Deux types de raies mantas existent : la raie manta de récif (Alfredi) et la raie manta géante ou océanique (birostris).

La première est celle la plus souvent observée par les plongeurs. D’une envergure de 3 à 5 mètres, ce « petit modèle » peut peser jusqu’à 1 tonne. Elle est plutôt sédentaire et s’observe dans les mers tropicales.

La raie manta océanique est une géante. Avec son envergure pouvant atteindre les 7 mètres et ses deux tonnes, elle impressionne. Elle peut parcourir de grandes distances durant ses migrations et peut s’observer dans des mers plus froides à forts courants.

Différencier les raies mantas

Il est assez simple de différencier les deux espèces de raies mantas. La raie manta de récif présente des taches noires sur sa face ventrale. Sur son dos, noir, des taches blanches forment un Y.

Au contraire, la raie manta océanique n’a pas de taches sur le ventre. Sur son dos c’est un T que vont dessiner les taches blanches.

Leurs taches propres à chaque individu sont comme leurs cartes d’identité.

Des compagnons envahissants

Si les raies mantas aiment vivre en petits groupes, elles sont souvent « colonisées » par des rémoras. C’est pour s’en débarrasser que l’on peut les voir sauter hors de l’eau et retomber en frappant la surface. Aux Galapagos, elles s’en donnaient à coeur joie au coucher du soleil.

Raies mantas en noir et blanc

Le saviez-vous ? 

  • La raie manta peut vivre jusque 50 ans
  • Elle doit nager en permanence pour survivre. Vous ne la verrez donc jamais à l’arrêt.
  • Le nom « Manta » vient de manteau en espagnol
  • La raie manta est ovovipare : ses œufs éclosent à l’intérieur du corps de la femelle. À leur naissance ils pèsent une dizaine de kilos (pour la manta de récif)
  • La raie manta de récif est une espèce qui donne naissance à un seul petit tous les deux ans. 
  • Les requins sont des prédateurs des raies mantas 
  • Les raies mantas aime l’eau riche en plancton (et donc faible visiblité)
  • Malgré son statut d’animal vulnérable depuis 2011, elle est encore pêchée dans certains pays. 

Où plonger avec des raies mantas ?

Les raies mantas peuvent s’observer dans de nombreuses parties du globe. En effet, il m’est arrivé d’en voir à Mayotte, à Raja Ampat et, plus tard en allant plonger aux Galapagos

Les Maldives et l’Indonésie restent aussi des spots réputés pour apercevoir des raies mantas et vivre une expérience inoubliable.

Les raies mantas s’observent habituellement sur les « stations de nettoyage ». Ce sont ces endroits où des plus petits poissons nettoient la bouche, les branchies ou la peau des raies mantas. Tout le monde y trouve son compte. Les petits ont de la nourriture, les plus grandes sont propres et débarrassées des parasites en repartant. Les stations de nettoyage sont également des lieux de socialisation pour les raies mantas.

Au dessus du récif, Maldives.

15 destinations où voir les raies mantas et les observer

Plonger avec les raies mantas est possible toute l’année un peu partout dans les mers tropicales et subtropicales du globe comme l’océan Indien. Mais également dans le Pacifique. Chaque année, des plongeurs chanceux en rencontrent même dans les eaux de la mer Rouge. Cependant, il existe des destinations où les occasions (voir les certitudes) de les croiser sont plus élevées.
En voici quinze d’entre elles :

  • Australie, Grande Barrière de Corail, île Lady Elliot : toute l’année (pic durant l’hiver australien)
  • Bali et Parc national de Komodo : toute l’année
  • Cocos (Costa Rica) : octobre à mai
  • Équateur, Isla de la plata : juin à octobre (la plus grande population de Mantas océaniques recensée au monde)
  • Fidji : avril à novembre
  • Hawaii : mai à octobre (plongée de nuit avec les raies mantas)
  • Japon : toute l’année (meilleure période en octobre)
  • Maldives : toute l’année
  • Mexique, Socorro : novembre à juin (pic en mai et juin)
  • Mozambique : toute l’année
  • Palaos : octobre à mai
  • Polynésie française (Tuamotu) : juin à octobre
  • Raja Ampat : octobre à mai (meilleure période entre décembre et mars)
  • Thailande, îles Similan : fin décembre à début mai
  • Yap toute l’année avec un pic entre décembre et avril
Ballet sous-marin.

Plonger de nuit avec les raies mantas

Les plongées de nuit offrent des ambiances tout à fait particulières pour l’observation des raies mantas. En effet, la nuit, alors que certaines espèces sont au repos, certaines partent chasser. D’autres enfin continuent leur mouvement incessant. C’est le cas des raies mantas. Et pour les passionnés de plongée, une merveilleuse occasion de les observer différemment et vivre une expérience inoubliable. 

En allant plonger de nuit avec les raies mantas, vous vous donnez l’assurance d’un spectacle impressionnant et fascinant. Pour cela, des spots vont être dirigés dans l’eau. Attiré par la lumière, le plancton va venir s’agglutiner en dessous des projecteurs. Les raies mantas n’auront plus qu’à approcher pour venir se nourrir. Et vous, au milieu de cela, vous pourrez vous réjouir de vivre ce moment-là.

Si le spectacle est au rendez-vous, on peut raisonnablement se questionner sur la pertinence d’influencer délibérément la vie marine pour notre seul plaisir. Qu’en pensez-vous ? 

Plongée de nuit aux Maldives
Plonger avec les raies mantas la nuit.
Plongée de nuit.

Rencontre en snorkeling 

Si pour une raison ou une autre vous ne pouvez pas plonger, ou pour vos accompagnants, sachez qu’il est tout à fait possible de faire du snorkeling avec les raies mantas. En effet, en vous rendant sur les sites de plongée où elles mangent tout proche de la surface, vous pourrez les observer. Attention toutefois à bien prendre soin de palmer calmement vers elles. De même vous devez garder vos distances, ne pas les toucher et respecter les mêmes bonnes pratiques que pour la plongée.

Emportez votre masque et prenez-en plein les yeux.

S'immerger en snorkeling avec une raie manta.

Où se trouvent vraiment les raies mantas ?

S’il existe un choix de destinations où vous pouvez avoir la chance d’en croiser, n’oubliez jamais que la nature ne prend pas rendez-vous avec les plongeurs et plongeuses ! Aussi, soyez patient, respectueux et bienveillants. Et savourez le moment où vous pourrez croiser leur route. Pour cela, prenez connaissance des bonnes pratiques… et respectez les.

Bonnes pratiques à respecter

Plonger avec les raies mantas demande de respecter quelques recommandations et bonnes pratiques. 

  • Ecoutez attentivement le briefing de plongée
  • Ne poursuivez jamais l’animal. Même si vous voulez faire votre plus beau cliché. De toute manière, l’animal étant beaucoup plus rapide que vous, vous ne risqueriez que de le faire fuir. Et par cela, empêcher l’ensemble de la palanquée de continuer à s’immerger avec les raies mantas.
  • De la même façon, effectuez des mouvements lents afin de ne pas l’effrayer. Si vous restez immobiles, elle aura envie de revenir. Plus vous êtes calme, plus elle voudra venir vers vous, car elle est curieuse.
  • Gardez votre distance (3 mètres au plus près) et laissez venir la raie vers vous
  • Ne bloquez pas le chemin de la raie manta. Elle ne sait ni s’arrêter ni faire marche arrière.
  • Ne touchez pas la raie manta
  • Sur les stations de nettoyage, restez aux abords et positionnez-vous le plus bas possible, sans rien abîmer. La raie manta ne va pas avoir peur et pourra effectuer plusieurs passages juste au-dessus de vous. Il est important de laisser le haut de la station de nettoyage libre. 
  • Suivez votre guide, il/elle sait précisément comment vous permettre de voir des raies mantas dans les meilleures conditions
Plonger avec deux raies mantas en Indonésie.

Avez-vous déjà pu plonger avec les raies mantas ? 

Racontez-moi votre première expérience où vous avez pu plonger avec les raies mantas ou vos espoirs de les croiser dans un commentaire ci-dessous

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Retrouvez toutes les photos de Faycal via son compte Instagram et son compte Facebook. Bonnes découvertes