Image proposant une -book gratuit.

Travailler dans la plongée, et si c’était possible ?

Quand nous pensons « job dans la plongée » nous pensons rapidement Divemaster, instructeurs ou responsables de centre de plongée. Si ces métiers mériteraient certainement une revalorisation de la profession, il existe pourtant aussi d’autres opportunités de travailler dans le monde de la plongée.

Les livres du blog de plongée Different Dive.

En effet, nombreux sont celles et ceux qui rêvent de vivre de leur passion et qui aimeraient tout plaquer pour aller bosser dans un centre de plongée du bout du monde. Bien que les métiers d’encadrement et de formation soient les plus répandus dans le monde de la plongée, il existe d’autres manière de s’investir dans cet univers.

Alors, à votre avis, pour quels métiers peut-on avoir besoin de savoir plonger ?

C’est la question que j’ai posée aux membres du groupe Formation de plongée, astuces et autres petits plaisirs il y a peu et vous allez voir que le métier de Divemaster ou d’instructeur est loin d’être le seul dans notre activité préférée.
Nous avons englobé dans les réponses les métiers ou il est essentiel de savoir plonger et ceux où c’est un plus.

Cliquez sur les liens en bleu dans la liste si vous souhaitez plus d’infos sur l’une ou l’autre profession et/ou des exemples de parcours réussis.

1. Les métiers de la plongée qui touchent l’environnement ou la recherche :

2. Les métiers de la plongée en rapport avec l’entretien

  • Récupérateur de balles de golf (dans les étangs sur les terrains de golf… mais si ! )
  • Plongeurs qui nettoient les aquariums (même si à mon sens les aquariums ne devraient plus exister)
  • Ceux qui entretiennent les bassin de rétention ou station d’épuration exercent aussi un des métiers de la plongée
  • Scaphandrier (nettoyage des coques, plateforme pétrolières, travaux d’entretien des rivières, soudure, …)
  • Technicien de plongée
  • Pisciniste

3. Les métiers de la plongée en lien avec l’enseignement et/ou la formation des plongeurs loisir

4. Les métiers de la plongée visant l’information

5. Les métiers de la plongée émanant des services de protection, de sécurité et/ou de la santé

  • Les plongeurs démineurs à l’armée
  • Les marins pompiers ou pompiers plongeurs
  • Les gendarmes
  • La police fluviale
  • Médecin hyperbare

Enfin d’autres métiers sont proposés :

  • Assistant photo de Laurent Ballesta (même à titre bénévole)
  • Travail dans la restauration : forcément certains pensent à la plonge 😁

Qui peut faire un métier en lien avec la plongée ?

Les métiers en lien avec la plongée ne sont pas uniquement réservés aux plongeurs professionnels. En effet, il existe plusieurs métiers qui peuvent être exercés par des personnes ayant un niveau de plongée non professionnel. Parmi ces métiers, on peut citer les métiers de la maintenance sous-marine, de la recherche sous-marine, ou encore de la documentation sous-marine. 
Donc tout le monde peut tenter sa chance.

Une publicités montrant les fonds marins.

Quelles études sont nécessaires ? Comment devenir un professionnel de la plongée ?

Avant d’envisager de travailler dans la plongée, il faut d’abord… devenir plongeur ! 
Ensuite, il faudra pour de nombreuses spécialités faire une formation spécifique. On ne s’improvise pas scaphandrier, biologiste marin ou moniteur de plongée. 
Il n’est pas possible dans le cadre de cet article de citer toutes les études et les débouchés. Une recherche sur internet avec les mots clés « comment devenir…? » vous donnera rapidement la réponse à votre question.
Vous pouvez également poser la question en commentaire de ce post. Il se trouvera toujours un internaute pour vous répondre. Bonne chance !

Plongeur professionnel, instructeur, scientifique, scaphandrier… quel salaire pour un métier dans le plongée ? 

Le métier de plongeur est un métier passionnant qui peut se faire à plusieurs niveaux. En effet, on peut être plongeur professionnel, instructeur de plongée, plongeur industriel, plongeur scientifique, scaphandrier… Le salaire d’un plongeur dépend du niveau de qualification, mais aussi des risques encourus ou des opportunités à saisir. Parfois il vous faudra en outre avoirune excellente condition physique. Il n’y a pas un salaire type, mais de multiples, comme dans beaucoup de secteurs d’activité. Vous en doutiez ? 

Bien sûr, pour certains métiers de la plongée proposés, il n’est très certainement pas possible d’en vivre uniquement. Cela peut représenter un extra pour un plongeur ou faire simplement partie du bien-être de réaliser l’activité. Mais ce qui est sympa a constater, c’est qu’il existe des professions accessibles pour des niveaux de qualification très variés. Et donc nombreux sont celles et ceux qui peuvent décider d’aller vers cet univers. Une bonne nouvelle donc !

En effet, un avantage est que, dans le secteur de la plongée, le champ des possibles en terme de travail nécessitant des compétences en plongée sous-marine est large. Cela me fait penser à ce que m’avait dit Pierre-Yves Cousteau lorsque je l’avais interrogé. Il disait ceci :

«  Mon conseil serait donc de développer une expertise distincte. Et de faire le lien avec sa passion afin d’y apporter quelque chose d’unique… » »

Et vous, quel est votre expertise ? Quel talent pourriez-vous mettre à profit en lien avec votre passion ?

Je suis curieuse d’échanger avec vous sur ce thème. Laissez moi un commentaire sur le blog ci-dessous afin qu’il ne se perde pas dans les fils d’actualité des réseaux sociaux.

Et surtout…n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène

[Pour ne pas louper les prochaines bonnes infos c’est ici]