PADI ou FFESSM : quelle meilleure filière pour savoir où débuter la plongée ? 

C’est une question qui revient très régulièrement chez les débutants en France. Quelle filière choisir entre PADI et la FFESSM ? Où débuter la plongée ?
Lorsque l’on tente d’y répondre, les débats sont généralement houleux entre les fervents défenseurs des fédérations de types associatives et les organismes étiquetés « commerciaux ». Lorsqu’on se place en observateur extérieur, cela peut même être risible.

Aussi, comme la réponse n’est pas si simple et que j’y réponds 300.000 fois par an, j’ai décidé de mettre tout cela sous forme d’article. Pour cela, je vais tenter de donner une réponse la plus complète possible, car ce sujet revient régulièrement et certains passionnés ont à mon avis souvent du mal à être objectifs par rapport à ça.

Des organismes de formation bien plus nombreux 

Pour bien comprendre l’environnement des formations et décider où débuter la plongée, il convient d’abord de savoir ce que sont les organismes de formation. Aussi, je vous invite à lire cet article pour tout comprendre à propos des organismes de formation.

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.

Pour dire vrai, je suis assez sidérée de continuer à voir dans les commentaires que FFESSM est mieux point de vue sécurité ou autre. Ou que PADI c’est commercial donc mauvais (après tout, je paye mon pain au chocolat chez le boulanger sans que cela ne soit un scandale sauf pour les amateurs de chocolatine 😁). Rien n’est donc moins vrai à mes yeux. 

Pour avoir fréquenté et les clubs associatifs et les clubs commerciaux (et pour recevoir de très nombreux témoignages au travers de mon blog), je suis assez tentée de dire que je n’ai jamais constaté de différences plaidant DÉFINITIVEMENT pour l’un ou l’autre système. D’autant que PADI et FFESSM peuvent se décliner tous les deux en mode associatif ou commercial. De très nombreux centres commerciaux vendent des niveaux FFESSM et des clubs associatifs certifient en PADI. J’ignore pourquoi les personnes ont tendance à mélanger les choses dans ce domaine et à empêcher les amateurs de comprendre où débuter la plongée.

Un monde de variété

Ensuite, il faut souligner qu’il existe bien d’autres filières de formation que PADI et FFESSM. Réduire le monde de la plongée à deux filières est assez triste au regard de la richesse de ce que l’on peut trouver sur le marché.

Toutes sont généralement reconnues partout dans le monde. La philosophie générale est différente en ce sens que les organismes de type PADI, SSI… visent majoritairement une plongée loisir/plaisir. Dans les fédérations comme la FFESSM, c’est une plongée plus sportive qui est souvent enseignée. Sans que cela ne fasse de « meilleurs plongeurs ». Je vous assure qu’on voit le pire et le meilleur des deux côtés. Car en plongée comme partout, c’est en plongeant et en retenant les leçons de vos expériences que vous deviendrez de plus en plus aguerri

Des différences qui n’en sont pas toujours

Bien entendu, s’il existe de nombreux organismes de formation, tous ne fonctionnement pas exactement de la même manière même si toutes les filières veulent arriver au même objectif : Faire de l’apprenant une personne autonome sous l’eau. Et non pas des demeurés infantilisés.

Où débuter la plongée ne sera pas si compliqué pour peu que l’on comprenne les différences portant sur…

Les savoirs 

Non.
Il n’y a pas ici de différences flagrantes justifiant qu’il vaut mieux débuter la plongée dans une filière ou une autre. Tout le monde enseigne plus ou moins la même chose. De manière plus ou moins pertinente. Avec plus ou moins de pédagogie. C’est très dépendant de l’instructeur sur lequel vous allez tomber. Mieux vaut fuir ces types de moniteurs.

Le Prix 

Pas vraiment.
Dans les structures pros, vous allez payer d’un coup +/- 500€  pour une formation assez rapide. D’un autre côté, dans l’associatif, vous payerez moins, mais devrez régulièrement vous déplacer et/ou participer à des dîners ceci ou des animations cela… au final de l’année je pense que ce doit être assez équivalent.

La Qualification 

Oui.
Les filières dites « commerciales » vous amèneront la plupart du temps directement vers un premier niveau d’autonomie. À la FFESSM, le niveau 1 correspond à un plongeur encadré. Par la suite, c’est au troisième niveau que la différence se marque souvent puisque dans les fédérations telles que la FFESSM, vous pourrez plonger à l’air jusqu’à -60m (ce qui est à mon sens une mauvaise idée comme je l’ai expliqué ici) là où les autres vous limiteront à environ -40m sans formation supplémentaire.

Environnement

Oui.
Dans une structure pro, lorsque vous allez débuter la plongée, vous allez faire votre formation et puis « vogue la galère ». Dans un club associatif, vous aurez l’opportunité de partager une expérience sur la longueur avec d’autres plongeurs et plongeuses (et peut-être même trouver de super binômes). Lire ceci aussi sur l’associatif.

Où débuter la plongée : comment s’y retrouver ?

Si je dois donner un conseil, c’est de ne pas choisir la filière de formation selon l’organisme, mais bien par rapport à votre feeling des structures où vous pourriez aller vous former. Regardez également si vous préférez vous former sur un temps court au travers d’une structure professionnelle de plongée ou sur un temps plus long dans un club associatif. Enfin, voyez si l’accès plus ou moins à l’autonomie est un critère important ou pas pour vous. 

PADI ou FFESSM ne sont au final que des chemins différents, mais pas tant pour aller vers la pratique de la plongée avec plaisir et un maximum de sécurité.

Soyez malin, refusez de rentrer dans ces guerres de clochers interminables et … allez plonger.

Et surtout… continuez d’être heureux/ heureuse 🤗

Hélène