Image proposant une -book gratuit.

Moniteur de plongée dans l’associatif 

La plongée sous-marine est une activité passionnante. Mais pour la pratiquer, vous avez besoin d’une formation et une supervision adéquate pour garantir votre sécurité et éviter les accidents de plongée. À côté des filières professionnelles, les moniteurs de plongée dans le secteur associatif jouent un rôle particulier. Cela en permettant aux membres de leurs clubs d’accéder aux plaisirs de la plongée. 

Mais qu’est-ce qui motive vraiment à s’engager dans un parcours associatif ?

Entre altruisme et narcissisme, plongée particulière dans le monde particulier de la plongée associative.

Un peu d’histoire

La plongée associative existe depuis des décennies. En effet, les premiers clubs de plongée ont commencé à se former en France et en Belgique dans les années 1950. D’un côté avec la création de la Fédération française de plongée en 1948 pour la France. De l’autre avec la FEBRAS en 1957 pour la Belgique.

L’idée de la filière associative est très clairement de développer un réseau de clubs et de structures permettant aux plongeurs de pratiquer leur sport. Cela, en se regroupant en une communauté de plongeurs passionnés qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes intérêts. 

Les clubs associatifs offrent la possibilité de pratiquer différentes activités allant de la plongée loisir à la plongée technique en passant par la plongée d’exploration et l’apnée.

Ils proposent également des formations pour les débutants. Mais aussi pour les plongeurs confirmés qui souhaitent se perfectionner.

Aujourd’hui, si la plongée associative soutenue par le Code du Sport est encore répandue en France, avec de nombreux clubs dans toutes les régions du pays, elle semble en perte de vitesse en Belgique.

Il faut dire que depuis le départ, le système associatif repose essentiellement sur la bonne volonté des moniteurs de plongée bénévoles. Et le bénévolat n’a peut-être plus vraiment la cote.

Mais si le monde change et nos habitudes aussi, l’esprit même des bénévoles peut parfois aussi représenter soit une force soit un frein à la pérennité du secteur.

Les internautes ont aimé | Tout Savoir Sur La Plongée En Belgique

Des plongeurs à Rochefontaines sur le plan des -20m.

Il faut que je vous raconte

Quelque part en France il y a plusieurs années, dans ma vie de plongeuse « hors blog ».

Je suis partie plonger quelques jours avec des amis dans une structure associative en Normandie.

Un des soirs, nous sommes fatigués. Aussi, nous décidons de repousser d’une heure la première plongée du lendemain.

J’aime le calme du matin lorsque je suis en vacances. Alors, je me lève assez tôt et sort admirer le paysage. La rosée tiède mouille l’herbe encore verte pour la saison. Le soleil vient timidement me chatouiller la peau. Je prends le temps, car je sais que les autres vont se réveiller dans une heure.

Soudain, une voiture arrive. Mince me dis-je. La veille, Jean, un plongeur du coin était venu demander s’il pouvait se joindre à nous. Forcément il n’est pas au courant du changement horaire.

Je l’informe et lui dis qu’il peut rester pour papoter s’il veut. Nous commençons à discuter de tout et de rien, mais surtout de plongée. Il ne me connaît pas, je ne le connais pas non plus. 

Au fil de la discussion, il commence à me demander mon avis sur de nombreux sujets de formation de plongée. Je prends le temps d’échanger avec bienveillance.

Interpellé, il finit par me demander si je suis encadrante. 

Je lui réponds qu’effectivement, je suis monitrice de plongée dans le monde associatif.
Et là, Jean me sort une réflexion qui me laisse pantoise :

  • Tu es monitrice et tu parles avec moi ? 
  • Euuuh, oui pourquoi ne le ferais-je pas ?
  • Oh tu sais, dans mon club, dès que les gars passent leur N4, ils ont le melon qui gonfle et parlent «entre sachants ». Ils ne nous adressent plus la parole.

Et là je me dis que les gens ne s’engagent pas toujours dans l’enseignement pour les bonnes raisons !

Moniteur de plongée dans l’associatif : quelles sont leurs motivations ?

Depuis, des histoires comme celle de Jean m’ont souvent été rapportées. 

Aussi je me suis interrogée sur les raisons qui poussent les personnes à devenir moniteurs dans l’associatif.

Les internautes ont aimé | Voilà Pourquoi L’information De Plongée Doit Être Réservée Aux Experts

Dans un cadre associatif, la fonction de moniteur de plongée peut être remplie par des bénévoles passionnés. Il s’agit généralement de plongeurs et plongeuses qui décident d’orienter leur parcours vers l’enseignement. 

Lorsque je vous interroge, vous invoquez franchement ou à demi-mots de multiples raisons. En voici les plus courantes.

5 raisons qui vous font vous engager :

  1. Passion pour la plongée : vous devenez moniteur de plongée dans le milieu associatif par passion. En choisissant l’enseignement, vous souhaitez partager votre passion avec d’autres personnes.
  2. Contribution à la communauté : en tant que moniteur de plongée dans le milieu associatif vous voyez votre action comme une contribution à la communauté. En effet, vous appréciez aider les autres à partager la joie de l’immersion. Cela, en permettant l’accès à l’activité à des personnes qui ne pourraient peut-être pas le faire autrement.
  3. Développement personnel : pour certaines d’entre vous, devenir moniteur de plongée dans le milieu associatif représente une occasion de vous développer personnellement. Choisir ce cursus vous permet d’apprendre de nouvelles compétences, de vous mettre au défi de diriger des groupes ou encore d’améliorer votre capacité à enseigner.
  4. Reconnaissance sociale : une autre raison de s’engager dans ce type de parcours est d’être reconnus par les pairs. Cela peut vous apporter une satisfaction personnelle et un sentiment de fierté. Mais c’est généralement par-là que le système peut facilement déraper du côté d’un narcissisme démesuré.
  5. Opportunités professionnelles : enfin, certains vous utilisent le milieu associatif comme un tremplin pour une carrière dans le domaine de la plongée.

Ces différentes raisons de vous engager dans un parcours de moniteur de plongée dans l’associatif sont motivées par des attentes peut-être plus profondément ancrées.

Une palanquée de moniteurs de plongée dans l'associatif rejoint l'exocet lors d'une croisière de plongée en Egypte.

Entre altruisme et narcissisme

L’engagement des moniteurs de plongée dans le système associatif est un pivot central de la filière. 

Ce sont eux aussi qui donneront l’impulsion positive (ou pas) dans le groupe des membres et insuffleront l’envie des suivants de prendre (ou pas) la relève. 

Les moniteurs de plongée en milieu associatif jouent donc un rôle crucial dans la formation et l’esprit général de l’associatif. Cela, en transmettant leur expérience et leur savoir-faire aux apprentis plongeurs.

Mais quel est leur véritable état d’esprit ? Sont-ils animés par un esprit altruiste, ou bien sont-ils plutôt narcissiques ?

En effet, les moniteurs de plongée de la filière associative peuvent adopter des comportements parfois ambigus, oscillant entre altruisme et narcissisme.

Du côté de l’altruisme…

D’un côté, les moniteurs de plongée bénévoles en milieu associatif peuvent être animés par une véritable passion pour la plongée sous-marine et pour la transmission de leur savoir aux autres.

Ces personnes sont souvent des amoureux de la mer, soucieux de sensibiliser le grand public à la richesse et à la fragilité des écosystèmes marins.

Ils se mettent bénévolement à la disposition de leur club de plongée pour partager leur expérience et leur savoir-faire avec les nouveaux pratiquants. 

En effet, ils consacrent une partie de leur temps libre à enseigner la plongée à des personnes qui partagent leur passion. Ils n’attendent pas de rémunération en échange de leurs services, et ils sont souvent très investis dans leur mission pédagogique.

Leur but est avant tout de partager leur passion et de permettre à d’autres personnes de découvrir les merveilles du monde sous-marin.

Très appréciés des plongeurs, ces moniteurs se réjouissent de chaque petite victoire de leurs élèves et les amènent à atteindre leurs objectifs. Ils adoptent des attitudes positives et constructives.

Cette attitude désintéressée et généreuse est un véritable acte d’altruisme qui contribue à l’épanouissement personnel des plongeurs et à la promotion de la plongée sous-marine. Mais ce n’est pas pour cela un acte GRATUIT. En effet, les moniteurs en retirent aussi des bénéfices :

  • Le plaisir dans les yeux des élèves
  • La joie de voir les résultats
  • Les liens sociaux
  • Des compétences qui s’améliorent au fur et à mesure des années
  • Des opportunités de participer à certains évènements, voyages et/ou manifestations sportives

Heureusement pour les filières, c’est généralement ce type de moniteurs que l’on retrouve de manière majoritaire. 
(#BigHug pour les moniteurs de la FFESSM sympa du Grand Est que j’apprécie particulièrement)

La plongée associative nécessite des bénévoles comme ces plongeurs et moniteurs.

… et de celui du narcissisme

D’un autre côté, la fonction de moniteur de plongée peut aussi être l’occasion pour certains individus de satisfaire leur besoin de reconnaissance ou de valorisation personnelle. 

Dans ce cas, le bénévolat peut servir de vitrine à un narcissisme latent

Le moniteur de plongée peut alors chercher à se mettre en avant auprès des autres membres du club. Par exemple en prenant des initiatives ou en monopolisant la parole.

Il peut également chercher à attirer l’attention sur ses performances techniques ou ses exploits personnels, au détriment de la progression des plongeurs, voire, parfois, de leur sécurité. 

En devenant moniteurs de plongée dans l’associatif, certains se sentent en effet enfin reconnus socialement alors bien même qu’ils ne se sentent pas reconnus dans leur profession ou leur job par exemple.

Vous les repérez facilement. Ils se distinguent en adoptant une posture de « petit chef » quand ce n’est pas directement de despote.

Cette attitude égocentrique peut nuire à l’esprit de solidarité et de collaboration qui devrait régner dans un club de plongée.

La plupart du temps, ils sont assez vite « démasqués » par les plongeurs eux-mêmes qui ne prennent pas de plaisir à les fréquenter, les redoutent voire se découragent à leurs côtés. Ce type de moniteurs provoque même parfois de l’angoisse chez les apprenants.

Du côté des bénéfices qu’ils en retirent, la démarche ici n’est pas non plus GRATUITE.
Vous trouverez régulièrement des avantages comme :

  • De la reconnaissance sociale
  • Plus de mise en avant
  • Du pouvoir sur les autres
  • Des gratuités parfois (trop ?) régulières

Les internautes ont aimé | Angoisse En Plongée : L’ennemie Silencieuse

Quelque part entre les deux

Notez que souvent, les deux pôles cohabitent dans le profil des moniteurs de plongée dans l’associatif. Personne n’est à 100% altruiste ni 100% narcissique (heureusement par ailleurs !). Les moniteurs se situent quelque part entre ces deux pôles +/- proches d’une des extrémités.

Parfois les gens ont l’impression qu’en se mettant fort en avant, en étalant leur savoir… ils vont garder un pouvoir qui leur donne l’illusion d’être « quelqu’un ». Alors bien même qu’il suffit d’être soi simplement pour exister.

Afin de trouver un juste équilibre entre l’altruisme et le narcissisme dans la pratique de la plongée en milieu associatif, les moniteurs de plongée devraient avant tout être animés par une réelle volonté de transmettre leur passion et de former des plongeurs responsables et autonomes. 

La capacité d’écouter (et d’entendre) les besoins et attentes des élèves est essentielle. Tout comme la mise en place un encadrement adapté à leur niveau. 

Mais également une capacité de se remettre en question et d’apprendre eux aussi des élèves dont ils ont la responsabilité. 

De cette manière, les moniteurs de plongée bénévoles en milieu associatif peuvent contribuer de manière positive à la promotion de la plongée sous-marine et à la transmission de valeurs telles que la solidarité, le respect de l’environnement et la sécurité.

En revanche, ils doivent éviter de se mettre en avant à tout prix, et de chercher à impressionner les autres par leur performance. Ils doivent rester modestes, humbles et respectueux, afin de créer une ambiance conviviale et bienveillante au sein de leur club.

Comment y remédier ? 

Si l’altruisme doit être la motivation première d’un engagement dans le monde de la plongée associative, au fur et à mesure du temps, les moniteurs peuvent montrer des signes de découragement et/ou une attitude exagérément égocentrée. 

Publicité pour le livre Plongée Sous-Marine - L'Essentiel.

C’est probablement ici que le rôle de président de club, de responsable de la formation ou d’autres membres des structures a tout son importance. Cela pour remotiver, valoriser et permettre aux moniteurs de continuer à se former eux-mêmes. 

Car bien sûr, si la filière associative vit par ses moniteurs, elle ne peut exister sans ses membres. Eux aussi doivent prendre la responsabilité de tirer la sonnette d’alarme quand une situation dérape. 

Les internautes ont aimé | Le Mythe Du Moniteur De Plongée

À mon sens, il existe des pistes simples pour éviter de tomber dans les pièges de la filière associative :

  • Organiser de la formation continue
  • Mettre en place des recyclages systématiques
  • Permettre à chaque élève de proposer des points d’amélioration (de manière anonyme ou pas) à ses moniteurs en fin de parcours. Par exemple après chaque validation de niveau.
  • Veiller à changer régulièrement les décideurs des clubs. Pour cela, encourager et accompagner les plus jeunes pour qu’ils prennent leur place
  • Organiser des journées ou soirées débats sur l’amélioration du club. Des moments où toutes les idées sont les bienvenues (même les plus folles)
  • Ne pas se limiter à « ce qui a toujours été fait »  et oser prendre le train du changement.

Avant de partir…

Dans la plongée associative, c’est tout un système holistique et solidaire qui doit être entretenu ensemble pour de longues années de plongée avec plaisir et en toute sécurité. 

Pour cela, gardez toujours à l’esprit que la plongée est une activité qui doit être pratiquée dans le respect de l’environnement et des autres. Et qui doit aussi permettre à chacun de s’épanouir en toute sécurité.

Quelle est votre expérience en tant que moniteur de plongée dans l’associatif ou avec eux ? 

Dites-moi cela en commentaire de ce post

Et surtout… veillez à être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Retrouvez l’actualité du blog sur la page Facebook Different Dive