Une « Faites » de la plongée associative

L’énergie de la plongée associative peut surprendre. Invitée par Michel Lambinet, co-fondateur de la Gravière du Fort, à l’annuelle «Faites » de la plongée, je me rends près de Strasbourg pour découvrir ce lieu unique qui m’intrigue depuis longtemps. Il faut dire que les photos de ce spot de plongée du Grand Est font envie. 

J’ai régulièrement eu un faible pour le monde associatif en règle générale. Et même si je pense que tout n’est pas toujours rose, je dois bien dire que j’ai été bluffée par « la FFESSM sympathique du Grand Est ».

À peine sortie de ma voiture, je tombe sur Mimi, personnage haut en couleur. Elle accompagne Olivier, un moniteur que j’avais eu la chance de rencontrer lors d’une croisière sur les sites éloignés de mer Rouge. À eux deux, ils me donnent le ton de ce que sera mon week-end : chaleureux, convivial et bienveillant. Tout ce que j’aime !

LIRE AUSSI 👉 Apprendre La Plongée De Manière Associative : Pourquoi Je N’en Parle Pas Vraiment ?

Gravière du Fort sous l’eau…

Le premier jour se passe et je rencontre une quantité de personnes toutes plus sympathiques et investies les unes que les autres. Parmi elles, Michel et Bernard les co-fondateurs du site, Thiery, le responsable de la commission apnée nationale (qui me donne définitivement envie d’essayer la discipline… à suivre). Et puis, tous les autres. Nous mangeons de la tarte flambée (Alsace oblige) et discutons autour d’un verre. Il fait beau et l’ambiance est détendue. Tout de suite, la commission photo et vidéo sous-marine du Grand Est m’adopte. Le temps d’une journée, dans l’esprit de la plongée associative, je fais partie de cette section si charmante de la FFESSM.

L’après-midi, je découvre le site de la Gravière du Fort version «sous l’eau». J’y trouve un espace immense, une visibilité de rêve et des atmosphères à couper le souffle. Les jeux de lumière me surprennent. Les plongeurs que je croise me sourient derrière leur détendeur. Au-dessus de nous, les apnéistes rejoignent leur point de descente. Michel nous guide dans cet environnement qu’il connait si bien. Près de la mise à l’eau, Christine, Pascale et les autres immortalisent les expériences des participants. C’est juste MERVEILLEUX !

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.
Ambiance sous l'eau à la Gravière du Fort.
Le ponton de la Gravière du Fort

… et en surface

Le lendemain, lors de la journée grand public, j’accueille à mon stand de dédicaces d’abord quelques lecteurs du blog. En effet, petit à petit la magie des rencontres opère. Les participants à la « Faites de la plongée » ont la curiosité de venir découvrir « Plongée Sous-marine – L’Essentiel » et mon tout premier roman « Il me disait ose (ou quelque chose comme ça) ». Mais ils ont également la primeur de la toute première aventure de « Jesse Ocean ».

Hélène Adam et Michel Lambinet à la Gravière du Fort


Les participants sont tellement enthousiastes qu’avec Nicolas, le propriétaire d’un magasin proche du site, nous convenons qu’il sera le premier à avoir le livre «Plongée Sous-Marine – L’Essentiel» dans sa boutique.

Mais ce n’est pas la seule activité. Le public découvre aussi les différentes écoles de la région et les sections Apnée et Photo du Grand est. Il est possible de passer son brevet de « photographe bassine » au travers de jeux amusants. Ou encore de simplement admirer l’exposition de photographies. A la mise à l’eau, le champion du monde 2021 d’apnée statique, Eric Marchal, fait une démonstration. Un régal.

L'équipe des apnéistes lors de la fête organisée par les adeptes de la plongée associative à la la Gravière du Fort.
Exposition photo organisée par les membres de la plongée associative de la Gravière du Fort.

La plongée associative version Gravière du Fort

Comme je suis positionnée près de la mise à  l’eau, j’ai dès lors tout le loisir entre deux dédicaces de remarquer le ballet incessant des moniteurs et monitrices. Ces acteurs et actrices de la plongée associative emmènent avec eux sous la surface les personnes venues tester l’activité. Mais aussi, les photographes qui vont immortaliser ces moments, les organisateurs qui sont sollicités un peu partout et les accompagnants qui contemplent le tout. Et ça défile !

LIRE AUSSI 👉 7 Profils De Moniteur Qu’on Adore

Par dizaines les gens entrent dans l’eau concentrés et en ressortent des étoiles plein les yeux. Les bénévoles investis sont tout autant heureux et récompensés par la joie qu’ils observent dans le regard des baptisés. Devant moi, Gwen explique patiemment à des enfants les gestes de base pendant que Nico se pose un instant entre deux immersions. Les personnes en situation de handicap ne sont pas en reste. En effet, tout est mis en oeuvre ici pour leur permettre de pratiquer l’activité.

LIRE AUSSI 👉 Faire Un Baptême De Plongée ?

Deux plongeurs sous l'eau à la Gravière du Fort.

Déjà, le soleil descend à l’horizon sur le plan d’eau de la Gravière du Fort. Il est alors temps de clôturer l’activité. Avec son immense sourire, Mimi sort de l’eau après avoir accompagné une dernière initiation et me dit qu’elle est fatiguée, mais tellement heureuse.

En quelques mots, elle résume à elle seule toute la joie que lui procure l’engagement dans cette vie associative qui grouille autour de nous. 

… et des souvenirs plein la tête…

Je me rendais à Strasbourg pour découvrir la gravière du Fort. Mais c’est finalement dans tout un univers peuplé de gens merveilleux que j’ai pu réellement m’immerger de tout mon cœur.  

La plongée associative, comment la voyez-vous ? 

Dites-moi cela dans un commentaire ci-dessous ou sur la page Facebook Different Dive

Et surtout… pensez à être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Plus d’infos sur la Gravière du Fort 👉 ICI