Comment débuter la plongée : 5 conseils

Ça y est, vous vous êtes laissé convaincre de commencer la plongée, mais ne savez pas du tout par où vous devez débuter. Alors vous vous posez la question de savoir « comment débuter la plongée ? » 

Je vous rassure tout de suite… beaucoup d’entre nous se sont interrogés de la même façon en débutant. Pour ma part je vous l’avais raconté dans cet épisode de Vie de plongeuse.

1. Comment débuter la plongée : seul ou en club ?

Il est fortement déconseillé d’apprendre la plongée seul ou avec un ami non habitué à enseigner les bases de l’activité. Profiter d’une formation de plongée est indispensable pour débuter.

En plongée, nous évoluons dans un milieu qui n’est pas le nôtre. Aussi, il faut pouvoir comprendre et appliquer les règles de base de sécurité et de prévention des accidents. Cela, pour plonger avec plaisir et en toute sécurité.

Mon conseil 

Tournez-vous vers un professionnel et/ou un club avec des moniteurs expérimentés. En espérant que vous ne tombiez pas sur un de ces 9 pires profils de moniteurs mais avouons-le, ils sont moins courants que ceux et celles qui sont compétents.

2. Comment débuter la plongée : les différentes options

Associatif

Vous pouvez choisir d’apprendre en club associatif près de chez vous. Vous y trouverez certainement de la convivialité et de nombreux binômes sympas. Cette formule vous prendra peut-être plus de temps, car souvent la formation se fait à raison d’un niveau par an. Mais le temps doit-il être un obstacle ? 
D’autant qu’il se développe régulièrement en club associatif de très belles amitiés.

Avantages : le prix, les relations sociales, les activités du club, la possibilité de bénéficier de matériel à prêter et/ou de gonflage des blocs…
Inconvénients : le temps (la formation se fait souvent sur un an), les parfois très (trop ?) longues sessions en piscine, le manque de professionnalisme de certains moniteurs (normal, ce n’est pas leur métier), matériel du club parfois un peu vieillot, manque de souplesse horaire…

Centres de plongée

Une option plus rapide est de débuter au travers d’un centre de plongée commerciale proche de chez vous. Habituellement la formation s’étalera sur quelques jours à quelques semaines pendant lesquels vous apprendrez les bases pour vous débrouiller sous l’eau.

Avantages : rapidité de la formation, professionnalisme, plus petits groupes et/ou cours individuels possibles, possibilité de louer son matériel, horaire adaptable à sa vie professionnelle et/ou de famille…
Inconvénients : le prix, pas/peu de création d’un groupe évoluant ensemble, rapidité de la formation ne permettant pas toujours de bien intégrer tous les concepts et gestes…

Stages

Solution privilégiée régulièrement par un public d’enfants et/ou d’adolescents, le stage sportif leur permet d’apprendre les bases de l’activité de plongée et de savoir s’ils souhaitent la continuer. C’est une excellente formule pour s’essayer à l’activité et/ou la redécouvrir.
➡️ Voir aussi : 10 Bonnes Raisons De Favoriser La Plongée Sous-Marine Chez Les Enfants

Avantages : cohésion / sentiment d’appartenir à un groupe, approche de l’activité dans son ensemble sur un temps réduit, occupation saine durant les congés…
Inconvénients : pratiquer une activité sportive de manière intense durant toute une semaine peut être épuisant pour les plus jeunes d’un point de vue physique et intellectuel. Pensons-y en étant attentifs à la qualité de leur sommeil et de leur alimentation.

En vacances

Enfin, la solution d’apprendre en vacances est une option agréable, car elle propose souvent la combinaison de l’apprentissage (demandant une certaine rigueur) et de fonds marins splendides. 

Avantages : apprendre dans des conditions optimales en termes de décor, être tout à sa formation (on est en vacances, donc on a le temps), professionnalisme…
Inconvénients : le prix, le temps pris sur les vacances, compliqué si séjours en famille, formation parfois très (trop?) courte…

Mon conseil 

Il n’existe pas de MEILLEURE formule ou de formule idéale. Toutes sont bonnes et dépendront de vos possibilités notamment en temps et argent. Mais aussi de votre désir d’entrer ou pas dans un groupe évoluant ensemble par exemple.
➡️ Voir aussi : Plongée : Comment Acquérir De L’expérience ?

3. « PADI-ou-pas-PADI » 

C’est une question qui se pose très souvent chez les personnes qui débutent l’activité. Ceux-ci ignorant même parfois qu’il y a pléthore d’autres organismes, la question s’articule souvent sur « PADI-ou-pas-PADI »

Pour ma part, je pense que l’organisme que vous choisirez n’aura pas beaucoup d’importance. Habituellement, toutes les cartes sont reconnues partout dans le monde.

Le seul endroit où cela peut coincer, c’est en France en raison du code du sport. Mais généralement, les responsables des structures commerciales dans l’hexagone connaissent les différents organismes et vous feront plonger sans trop de soucis.

Si vous passez un brevet à l’étranger et que vous voulez ensuite vous inscrire dans une structure associative en France, cela peut parfois être problématique mais pas toujours. En effet, il existe des clubs de plongée qui proposent la double certification et vous accueilleront. À vous de choisir celui qui vous conviendra.

Mon conseil 

Privilégiez le centre et/ou le moniteur avec qui vous allez avoir un bon feeling avant l’organisme. N’hésitez pas à faire des infidélités à votre organisme comme je vous l’ai expliqué ici.

4. Combien coûte une formation de plongée ?

Il faut compter +/- 500€ par niveau de plongée, au minimum. 

Via l’associatif, c’est généralement un peu moins cher. Par contre, il faut prendre en compte les nombreux déplacements nécessaires tout au long de l’année, les participations à différents évènements (souper de club…) et autres qui gonfleront la note aussi.

Chaque niveau donne de nouvelles prérogatives et permet d’explorer plus en profondeur les océans. 

Les plus grands organismes de certification fonctionnent généralement sur trois ou quatre niveaux de plongée pour réaliser l’ensemble du cursus. Nombre d’entre eux donnent une autonomie dès le premier niveau.

Mon conseil 

L’accès à l’autonomie est un point important dans le choix de votre formation. Renseignez-vous sur le temps (et l’argent) qu’il vous faudra compter pour atteindre votre premier niveau d’autonomie dans les différentes options qui s’offrent à vous.

5. La notion de plaisir

Parfois oubliée, notamment dans le cadre de formations aux allures quelque peu militaires, la notion de plaisir doit rester centrale dans le cadre de la plongée loisir.
En effet, vous avez décidé de débuter une activité durant vos temps libres et vous allez y consacrer du temps mais aussi de l’argent.

Mon conseil

N’acceptez jamais les humiliations, brimades ou autres remontrances. Vous êtes là pour apprendre et vous allez forcément commettre des erreurs. La notion de plaisir alliée à la sécurité doit rester centrale dans votre parcours de formation.

Comment débuter en plongée ? Quels sont VOS meilleurs conseils, craintes ou expériences ?

Dites-moi cela dans un commentaire ci-dessous afin que nous puissions échanger ensemble.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Pour aller plus loin