Plongée sous-marine :  VOUS avez droit à la parole

Récemment je lisais un commentaire sur le post d’une plongeuse niveau 2 qui donnait ses conseils pour réaliser une technique de plongée (peu importe laquelle, ça n’a pas d’importance)

Certains internautes ayant une certification plus élevée, voir des moniteurs, relevaient le fait qu’il était malvenu de la part d’un niveau 2 de donner des conseils aux autres.

Est-ce le cas ?

Bien sûr, quelqu’un qui n’est pas encore confirmé en plongée donnera certainement des « conseils » plus basiques qui se rapporteront à ses lectures, à ce que ses moniteurs lui ont enseigné et/ou en rapport avec ses quelques expériences,

Bien sûr, le risque que ces « conseils » comportent des éléments erronés est réel,

Bien sûr, un niveau 2 avec 30 plongées aura très certainement moins de connaissances et de recul qu’un moniteur ayant effectué des milliers de plongées,

Bien sûr, donner des « conseils » quand on a si peu d’expérience, et aucune dans la formation et la pédagogie de la plongée, est quelque peu maladroit ou incongru (il est préférable dans ce cas de parler de ressentis ou d’expériences personnelles)

Bien sûr, un plongeur n’ayant pas terminé sa formation de plongeur et n’ayant pas appris à transmettre devrait se montrer prudent dans ce qu’il dit ou écrit afin de ne pas induire potentiellement en erreur des plongeurs moins expérimentés.

Pourtant, en ce qui me concerne, j’aime écouter les avis de ceux et celles qui débutent en plongée. J’aime leur façon de venir interroger les certitudes des moniteurs, les concepts bien ancrés,…

A mes yeux, aucune question n’est une « bête question », aucun « conseil » donné même maladroit ne mérite d’être rejeter sans être analysé et jamais, au grand jamais nous ne devrions arrêter de nous remettre en question.

Les certitudes des personnes expérimentées gagneraient parfois en finesse à être bousculées régulièrement par les interrogations des nouveaux venus dans le monde de la plongée.

Mais surtout, même s’il serait plus sain qu’un débutant ne donne pas de « conseil » sur un mode formatif, il me semble fondamentale que le droit à s’exprimer, à réfléchir, à conseiller, … ne soit pas réservé aux seuls moniteurs.

Alors vous qui êtes débutant ou plongeur avec peu d’expérience, n’hésitez pas à interpeller, questionner, … parce que vous avez, VOUS aussi, le droit à la parole et que vous participez, de ce fait, à la formation continue de vos moniteurs préférés 😉

Et si c’était ensemble que nous avions le plus de chance de faire évoluer positivement le monde merveilleux de la plongée sous-marine ?

Et surtout, n’oubliez pas d’être heureux / heureuses 🤗

Hélène