Spécialisations en plongée sous-marine

Vous pensiez que les spécialisations en plongée étaient réservées aux plongeurs confirmés ? Détrompez-vous.

En effet, la plongée sous-marine offre de nombreuses possibilités d’exercer les compétences et de s’adapter aux goûts de chacun. Encore mieux : une fois le premier brevet de plongée en poche, de nombreuses spécialisations sont déjà possibles.

Elles offrent à chacun la possibilité de continuer à apprendre. Cela, tout en se dirigeant vers des plongées correspondant au plus près à ses objectifs. Mais aussi à ses passions et ses envies.

Les spécialisations permettent également de se poser. Elles proposent d’élargir ses horizons et d’acquérir de l’expérience en plongeant. Une bonne idée avant de continuer son parcours de formation de plongée.

4 spécialisations possibles pour enrichir sa formation :

Nitrox

Cette formation permet de sécuriser sa plongée, de comprendre les effets des différents gaz, de réduire l’effet de la narcose à l’azote en vue d’un niveau supérieur de plongée, de diminuer le risque d’accident notamment pour les personnes souffrant d’un foramen oval perméable (+/- 1 personnes sur 4)…

Plus d’infos consacrées au NITROX en lisant cet article

Plongée de nuit

La plongée de nuit concerne la plongée s’effectuant entre le coucher et le lever du soleil. Si elle offre une vie sous-marine typique et pleine de mouvement (de nombreux poissons chassent, les langoustes sortent des roches, …), la plongée de nuit demande une vigilance accrue sur d’autres critères (ex: utilisation judicieuse de son matériel, consignes de sécurité, techniques d’orientation,  …) et impose des limitations précises (ex: pas d’exercices, pas de plongée sous glace,…).

Découvrez la règle d’or pour réussir votre plongée de nuit en cliquant sur ce lien

Plongée en étanche

Le froid est l’ennemi des plongeurs. Aussi, très utile pour les plongées s’effectuant en eau froide, l’utilisation d’une combinaison étanche ou sèche est un choix judicieux. Ce type de plongée demande une initiation avec un instructeur expérimenté pour comprendre la gestion particulière de la flottabilité, la gestion du lestage, les particularités dues à la circulation possible de l’air dans le vêtement, …

La plongée en combinaison étanche est très utile par exemple pour les plongées en eaux froides comme ici

Photo sous-marine

Prendre des photos sous-marines et se rendre compte une fois hors de l’eau qu’elles ne sont pas aussi belles que l’on espérait décourage de nombreux plongeurs à persévérer. Pourtant, il est dommage à l’heure du numérique de ne pas profiter des nombreuses possibilités techniques pour immortaliser esthétiquement vos plus belles plongées. Une formation en photo sous-marine vous permettra entre autres choses de choisir le bon matériel, maitriser sa flottabilité (notamment avec la technique du poumon ballast), utiliser judicieusement la lumière y compris avec les flashs, choisir son sujet, sa composition, cadrer son image, …

Et si nous en profitions pour comprendre « jusqu’où ne pas aller trop loin en photo sous-marine » ?

Beaucoup de spécialisations en plongée peuvent être proposées et cela dès le premier niveau. Pour le plus grands plaisir de chacun. Mais aussi pour s’adapter aux forces et faiblesses des plongeurs et plongeuses « loisirs »

Ces formations sont régulièrement proposées et facilement réalisables dès le premier niveau de plongée. Le plongeur peut également s’orienter suivant ses intérêts vers des formations de Rescue «secourisme», écologie,  recherche, caverne, épave (sans pénétration), …

Pour les plongeurs plus expérimentés, d’autres spécialisations sont également proposées telles que recherche, plongée sous glace, plongée en grotte (cave), Deep Diver, Advanced Rescue,…

Dès lors, les plongeurs et plongeuses ont tout intérêt à faire évoluer leur pratique en prenant en compte leurs préférences et centres d’intérêts

Surtout, … n’oubliez pas d’être heureux / heureuses 😃

Hélène

▶️ D’autres idées « Formation de plongée » ICI