5 exercices simples de plongée à faire régulièrement 

Il est toujours agréable de passer un niveau de plongée et de ressentir cette fierté d’y arriver. Cependant, ce n’est pas parce que vous possédez une nouvelle carte de niveau que vos compétences sont acquises pour la vie. Au contraire, la carte de certification dit de vous que vous étiez capable au moment de l’évaluation de réaliser ces exercices de plongée. Et cela, peu importe l’organisme de certification. Reste maintenant à les peaufiner et à vous entraîner comme nous en avions parlé ici.

Parce que c’est bien connu… la carte ne fait pas le plongeur !

Certains exercices de plongée sont vraiment simples à répéter encore et encore et participent à la prévention des accidents en plongée. Une bonne raison de les travailler le plus régulièrement possible. D’autres sont clairement à éviter.

LIRE AUSSI 👉 Organismes De Certification : La Grande Illusion

Focus sur ces exercices à répéter encore et encore

1. Planifier sa plongée

La préparation constitue une grande partie de la réussite d’une plongée. Prenez l’habitude de planifier le mieux possible votre plongée. Quel sera l’itinéraire ? La profondeur maximum ? Le temps ? Le niveau du (des) binôme(s) avec vous ? Qui sera en sécurité ? Quelles sont les règles particulières de l’endroit où vous allez vous immerger ? Quel sera l’objectif de la plongée ? Quelle sera la réserve de gaz de chaque membre de la palanquée ? 

Publicité pour la campagne ulule

Lorsque vous aurez planifié votre plongée, plongez ce que vous avez planifié sans vous en écarter !

Les Anglo-saxons le disent très bien : « plan your dive and dive your plan »

Ce devrait être une de vos règles de base en plongée et faire partie des exercices simples de plongée que vous répétez régulièrement.

2. Réaliser un briefing

En plongée loisir il n’est pas rare que le briefing se résume à un itinéraire et à une injonction de faire un demi-tour à 100 bars. Pourtant, il y a bien des circonstances qui auraient mérité une explication brève lors du briefing : rappel des signes essentiels, procédure si on se perd, gaz utilisé, situation du matériel de premier secours en surface…

Quel que soit votre niveau, entraînez-vous selon la méthode avec laquelle vous avez appris ou utilisez ce briefing en 5 points. Inutile de vous reposer sur le plus expérimenté d’entre vous. Vous pouvez vous aussi vous entraîner à le faire.

3. Checker le matériel de son buddy 

Même avec votre binôme habituel, prenez le temps de réaliser un « buddy check ».

Oublier son masque ou ses plombs avant de monter sur le bateau est vraiment ennuyant. De même, se mettre à l’eau en omettant d’ouvrir sa bouteille peut-être source d’accident. En effectuant votre check matériel ensemble, vous avez moins de risque d’être distrait et de passer à côté de quelque chose. 

LIRE AUSSI 👉 10 Points Pour Savoir Comment Entretenir Mon Matériel De Plongée (Et Le Garder Longtemps)

4. Travailler sa flottabilité (même pour les super entraînés)

La flottabilité est à mon sens le point majeur à travailler en plongée. Une bonne flottabilité vous donnera confort et sécurité durant l’immersion. C’est aussi bien utile pour ceux et celles qui aiment pratiquer la photo sous-marine. Parmi les exercices simples de plongée, celui là doit être réalisé à chaque immersion.

Nous pouvons toujours améliorer notre flottabilité en variant les expériences, en prenant conscience de ce que l’on fait, en observant notre respiration… Si vous ne savez pas par où commencer, découvrez ces 12 conseils pour améliorer votre flottabilité.

5. Réaliser un débriefing

Régulièrement zappé ou incomplet, le débriefing a pourtant toute sa place ailleurs que dans la théorie. D’une part parce qu’il participe à « l’expérience globale » d’une plongée réussie en permettant de mettre des mots sur son vécu. En partageant ses découvertes notamment dans tout ce qui touche la plongée bio. Ce moment est en outre l’occasion de verbaliser les difficultés ou le stress éventuels. D’autre part, le débriefing est l’opportunité d’être à l’écoute de ses binômes. De procéder aussi à une observation bienveillante qui pourra déceler les signes d’une MDD.

N’hésitez jamais à déclencher la chaîne des secours au moindre doute

Ces exercices simples de plongée doivent devenir des réflexes et s’insérer facilement dans le déroulement de vos plongées. Et cela ne sera possible qu’en les pratiquants encore et encore. Vous serez parfois tenté de dire « mais je fais déjà tout ça ». Aussi, je vous invite à observer les personnes autour des plans d’eau. Bien vite, vous remarquerez que ce n’est pas si évident ni complet que l’on pourrait le croire.

LIRE AUSSI 👉 Formation Théorique : Nos 5 Sujets Préférés… Vraiment ?

Vous répétez les exercices simples de plongée régulièrement ? Vous êtes plutôt du genre à penser que ça ne sert à rien ? 

Dites-moi cela en commentaire directement sur le blog pour en faire profiter tout le monde. 

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.