10 profils pour les comprendre

Ils sévissent un peu partout et il n’est pas toujours aisé de les repérer du premier coup d’œil. Véritables bêtes noires des structures de plongée et des moniteurs qui doivent se les coltiner. Mais aussi cauchemars vivants pour leurs binômes du jour. Tour d’horizon des 10 pires profils de plongeurs que vous ne voudrez pas rencontrer.

Lorsque j’avais parlé des pires profils de moniteurs, certains m’avaient fait remarqué (à raison) que chez les plongeurs et plongeuses, ce n’était pas toujours mieux.

EN SAVOIR PLUS >>> Les 9 Pires Profils D’instructeurs De Plongée… Et Comment Vous Pouvez Les Éviter

10 pires profils de plongeurs

Cette liste non exhaustive se base sur les plongeurs et plongeuses que j’ai pu rencontrer. N’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire ci-dessous. 

1. #Je sais tout

Celui qui pense tout savoir sur tout alors qu’il vient de débuter la plongée. 
Il explique aisément les techniques qu’il vient d’apprendre aux moniteurs des centres. Il soutient haut et fort qu’il lui suffit de 2-3 plongées pour maîtriser parfaitement la plongée au recycleur.
On lui pardonne régulièrement ses propos, car on se dit qu’il ne sait pas encore… Malheureusement, il risque fort de devenir vite insupportable. 

2. #Je-m’en-foutiste

Le plongeur je-m’en-foutiste arrive en retard pour commencer (quand il n’oublie pas de venir), oublie de prendre ses affaires sur le bateau et n’a, bien entendu, pas prévu de faire un briefing avant la plongée. Lui, il s’en moque, il plonge.

3. #Pollueur

Le plongeur pollueur n’en a rien à faire des préoccupations environnementales et/ou de respect des autres. Il a l’habitude de balancer ses crasses là où elles tombent. Enfin, il n’hésite pas à se tartiner de crème solaire (qui détruit le corail) … juste avant l’immersion. (Alors qu’il met sa combinaison en néoprène juste avant)

S’il fume, le plongeur pollueur le fait avant et après chaque plongée en ne prenant aucune précaution pour ne pas envoyer sa fumée dans la figure des autres. Dans le même ordre d’idée, il jette ses mégots partout même dans l’eau.

EN SAVOIR PLUS >>> Quels Effets De L’utilisation De La Crème Solaire Sur Les Coraux ?

4. #Rétro

Le plongeur rétro veut à tout prix se passer les équipements modernes, car dit-il, il a toujours plongé comme ça. Et il ne veut pas changer. Très difficile de le mettre en palanquée avec d’autres, car lui, c’est certain, il ne plongera qu’aux tables ou avec sa vieille Fenzy.

5. #Chef

Le plongeur qui joue le grand chef est particulièrement irritant. Évidemment, il est sûr que son grand savoir doit servir aux autres. Alors il régente, organise… à sa mode en imposant ses vues au grand désarroi des jeunes moniteurs ou guides qui n’ont parfois pas encore le cran de le remettre à sa juste place.

6. #Méprisant

Ce plongeur méprisant dénigre vos brevets s’ils ne sont pas émis par son organisme de certification. Il adore ça, rabaisser les autres. Bien entendu, il vous dit que votre cursus ne vaut rien. Il n’hésite pas à vous prendre de haut et à vous démontrer que sur le bateau c’est lui qui possède la meilleure qualité de formation. 

Ben tient !

EN SAVOIR PLUS >>> Organismes De Certification : La Grande Illusion

7. #Inconscient

S’il est possible de « raisonner » certaines personnes ayant un des pires profils de plongeur, l’inconscient peut parfois passer pour un cas désespéré. Ce plongeur fait fi de toutes les règles de sécurité de base. Il n’hésite pas par exemple à partir plonger à -40 m avec une bouteille de 12 litres gonflée à 90 bars. Quoi, ce n’est pas suffisant 90 bars, vraiment ?

Il doit être constamment surveillé au risque de le voir embarquer dans ces (més)aventures des plongeurs moins expérimentés. Mais qui a bien pu le certifier ? 

8. #Profond-à-tous-prix

Le plongeur qui veut absolument aller toujours le plus profond possible. Même quand il n’en a pas l’expérience il veut aller profond, surtout profond, peu importe qu’il y ait ou pas un point d’intérêt.  On lui donnerait une pelle qu’il passerait son temps à creuser pour aller un peu plus bas. En hiver, à Némo 33, vous l’apercevrez glissant son poignet en dessous de la grille pour aller « un peu plus profond » que les autres. 

9. #Réfractaire

Le plongeur réfractaire ne supporte pas les consignes. Après tout, les règles, c’est pour les autres. Si la plongée doit durer une heure, il fera son ¼ de plus. S’il doit sortir avec 30 bars, sa bouteille sera vide… Même quand il perd sa palanquée, il continue sa plongée comme si de rien n’était et ressort 20 minutes plus tard tranquillement … alors que la sécurité surface est complètement paniqué. 

10. #Sans cerveau

Le plongeur « sans cerveau » fait tout ce qu’on lui dit sans se poser de questions. 

Il ne remet jamais en cause ses apprentissages. Il écoute sans réfléchir ce que disent ceux qu’il reconnaît comme étant plus qualifiés. Même si ceux-là ne le sont pas.

Cette liste n’est pas figée, vous pouvez la compléter ci-dessous. 

Cependant, il me faut bien reconnaître que nous pouvons toutes et tous à certains moments faire des erreurs. De plus nos paroles, actes et/ou gestes peuvent être mal interprétés par les personnes en face de nous. Sans que nous soyons d’horribles plongeurs pour cela. Aussi, afin d’éviter d’entrer dans les 10 pires profils de plongeurs, adoptons les Attitudes Des Plongeurs Qui Profitent (Plus Intensément Et Plus Fort Que Les Autres)

Les pires profils de plongeurs ? Ça vous parle ? Vous en connaissez d’autres ? 

Partagez votre avis directement dans un commentaire sur le blog pour en faire profiter tout le monde

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/ heureuse 🤗

Hélène