Aider nos centres de plongée

Le covid-19 a chamboulé nos habitudes, nos repères… mais a également mis à mal de nombreuses structures. La question de savoir comment aider nos centres de plongée préférés durant cette période se pose chez nombre d’entre nous qui nous sentons impuissants.

L’idée de cet article m’était venue conjointement suite à un post de mon ami Pascal sur le groupe Formation de plongée astuces et autres petits plaisirs du blog et au travers d’une discussion avec l’équipe de modération de Plongeurs francophones autour du monde.

Et puis, elle s’en était allée, engloutie par de nombreuses autres idées. 

Des histoires singulières

Aussi, quand Lia a échangé avec moi sur sa réalité dernièrement, tout m’est revenu à l’esprit.

Depuis quelques années, avec son mari, ils ont ouvert un centre de plongée au Mexique et se sont passionnés pour les Cénotes. Quand je pense à elle, je vois la découvreuse de Cénotes, l’aventurière. Car Lia est un personnage haut en couleur, entière, franche et souvent révoltée aussi.

Alors bien entendu, la crise du covid au Mexique frappe de plein fouet l’ensemble de la population. Pour ne pas sombrer, Lia fait preuve de créativité. Privée de son milieu sous-marin qu’elle aime tant, elle s’engage dans d’autres projets afin de tenir la tête hors de l’eau comme ce travail avec une coopérative.

En Savoir Plus >>> Covid-19 : La Riposte Créative Des Plongeurs

Elle est comme cela Lia, elle ne se décourage pas.

Lia est équipée et prête à aller sur un canoë.
Lia | © Lia Timmermans

Des centres de plongées affectés tout autour du monde

Des Lia, il y en a tout autour du monde. Ils sont un jour parti à l’aventure, cette grande aventure de suivre leurs rêves et de vivre de leur passion. Ils vous accueillent lors de vos vacances. Et ils créent également de l’emploi au sein des communautés au milieu desquelles ils vivent.

En Savoir Plus >>> Travailler dans le monde de la plongée

La crise covid-19 les frappe durement et il nous parait parfois difficile de pouvoir les soutenir. 

Aussi, je me suis demandé comment nous pouvions soutenir les centres de plongée que nous affectionnons tout autour du monde.

10 idées pour aider les centres de plongées

1. Envoyez-leur des messages de soutien et d’encouragement

C’est totalement gratuit, mais assurément ça fait du bien. 

Les gestionnaires de centres et le personnel traversent un moment difficile. Cela leur fera chaud au cœur de savoir que vous pensez à eux.

2. Postposer

Si cela est possible pour vous, n’annulez pas vos séjours et/ou plongées prévus dans votre centre préféré. Choisissez plutôt de le postposer un peu plus tard dans l’année voir l’année prochaine. 

3. Participez aux cours en ligne 

Si votre centre propose ce type de formation, pourquoi ne pas prendre de l’avance sur vos cursus ?

4. Likez

Likez les infos publiées par vos centres de plongées préférés et partagez-les à vos contacts. Cela sera bien utile lorsque le démarrage pourra se faire.

5. Commentez

Laissez des commentaires agréables, mais sincères de vos expériences à propos des centres que vous souhaitez soutenir sur les plateformes telles que TripAdvisor, Facebook, Google …

6. Faites vivre le shop 

Si vous avez besoin de matériel de plongée, envie d’un t-shirt à leur image… Faites vivre le shop de vos centres de plongée préférés. 

7. En parler

Faites un retour d’expérience sur les réseaux sociaux avec des photos, vidéos…

8. Bon cadeau

Offrez un voucher/bon à valoir pour du matériel, des formations de plongée

9. Participez

Lorsque votre centre sera de nouveau ouvert, soyez conciliants au regard des mesures qui sont mises en place. Si elles vous paraissent parfois contraignantes, sachez qu’elles le sont aussi pour les gestionnaires de centres. Cependant, c’est seulement toutes et tous ensemble que nous pourrons venir à bout de ce vilain virus. Alors soyez cool, coopérez.

10. La vôtre

Des idées, il y en a assurément plus dans des milliers de têtes que dans une seule…

Alors, dites-moi, quelles sont vos bonnes idées pour soutenir vos centres de plongée préférés durant la crise sanitaire ? 

Partagez cela en commentaire pour en faire profiter un plus grand nombre.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène