Mauvaise nouvelle : le monde de la plongée, ce n’est pas pour les femmes

La plongée pas pour les femmes ?

Il y a peu, un post que j’ai écrit s’est retrouvé sur un groupe réservé à la plongée et a déclenché un tel tollé que les modérateurs ont du tout simplement le supprimer ! Si ce fait tendait à vouloir montrer que la plongée n’était pas pour les femmes, certains internautes allaient jusqu’à s’insulter vertement. Ce qui était dommage car, évidemment, chacun a le droit de s’exprimer.

Le sujet de la discorde

Le post en question traitait de la question de savoir si une femme peut plonger lorsqu’elle a ses menstruations. (N’hésitez pas à le découvrir ici et à le partager )

Pour les plongeuses aguerries la question ne se pose pas. Mais lorsque l’on débute la plongée et que l’on se retrouve face à cette vidéo…

… On est en droit de se poser la question. Et de savoir si le sang des menstruations ne va pas effectivement jouer le rôle d’appât chez les requins.

On veut bien faire de la plongée mais pas être dévorée 😱

Bien sûr, nous les plongeurs et plongeuses, nous savont que les requins ne sont pas attirés par le sang humain. Ils se régaleront du sang d’un bon thon rouge, d’une carangue ou d’un autre petit poisson bien tendre.

Toujours est-il que, au travers des salves d’échanges peu cordiaux de certains internautes, une suggestion revenait régulièrement (et avec force). Principalement par l’un d’eux qui semblait relativement dégoûté voir outré que l’on puisse parler de menstruations sur un site de plongée. Et qui proposait que ce type de post soit réservé à des groupes du style « plongée pour les femmes »

Les plongeuses ne sont-elles pas des plongeurs comme les autres ?

Doivent-elles être isolées dans des groupes particuliers à l’abri des plongeurs ? Ne peuvent-elles pas faire partie de la grande communauté de la plongée sous-marine ?

Je suis interpellée qu’en 2017 l’on puisse encore reléguer les problèmes féminins de côté. Ou encore de classifier les êtres humains selon leur sexe.

Ne sommes-nous toutes et tous pas avant tout des êtres humains passionnés de plongée sous-marine ?

Ce monsieur ne semblait pas dérangé par les problèmes de décompression, d’otite externe ou encore d’association tabac-plongée sous-marine qui pouvaient sans soucis être débattus sur le groupe mais les menstruations…  Quelle horreur !

Au lendemain de la mort de Simone Veil, la proposition de reléguer cet article dans un groupe fermé réservé aux femmes n’est décidément pas frappé du coin du bon sens.

Il y a sur terre un peu plus de la moitié des êtres humains qui sont des femmes. Elles doivent dès lors faire partie du monde à part entière, plongée y compris, sans discrimination.

La plongée n’est-elle donc vraiment pas une activité pour les femmes ?

J’ai la conviction profonde que les femmes et les hommes ont tout intérêt à se rassembler sur leurs ressemblances et non pas à se séparer sur leurs différences. En intégrant le monde de la plongée sous-marine, les femmes pourront apporter leur sensibilité, leur ouverture, leur intelligence, leur force, leur empathie,… (tout comme les hommes) pour enrichir l’univers captivant de cette activité qui nous passionne et nous réunis.

Et vous quel est votre sentiment par rapport à cette question ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène

PS: si vous aussi vous voulez un monde de la plongée ouvert à toutes et tous, partagez cet article en masse et rendez-vous sur la page Facebook pour la suite de la réflexion