Ressentez-vous ce besoin (urgent) de plongée en mer ? 

Je conversais récemment avec Zoé, une internaute qui me confiait qu’en me lisant, elle avait envie de réaliser une plongée en mer avec moi. Elle mentionnait l’article sur les baleines et ma franchise quant au retour d’expérience et se disait qu’elle voudrait vivre, elle aussi, de précieux moments au milieu des océans. 

Toute à ma discussion avec elle j’ai soudain ressenti ce besoin urgent de plongée en mer.

Plonger et plonger, est-ce toujours pareil ? 

Durant l’année, je plonge avec grand plaisir et systématiquement cet émerveillement qui ne me quitte pas dans les carrières belges.

Alors bien sûr, j’apprécie les expériences, la sensation de voler, d’être en apesanteur et ce calme. J’aime prendre le temps et cultiver cette lenteur prisée par la contemplative que je suis. Chaque immersion me procure du bien-être et du bonheur. Je me délecte des ambiances changeantes et de la noirceur de certains fonds qui rivalisent avec la clarté des autres. Je m’attendris de me réjouir de voir là un bateau coulé, là un hélicoptère rongé par la rouille, là encore les traces d’un passé ouvrier…

Pourtant, il existe peut-être des manières différentes de plonger. Et la plongée en mer peut aussi devenir une impérieuse nécessité.

En effet, en échangeant avec Zoé, je me suis rendu compte que la richesse sauvage de la mer et des océans me manquait cruellement. 

Plongée en mer… pour vivre quoi ? 

Sentir le mouvement de la houle. Se laisser porter par le courant. Admirer les algues se balancer au gré des marées. Sourire de voir les animaux marins si peu impactés par tout ça. Observer le reflet des vagues sur les fonds sablonneux… Et puis respirer l’air du large aussi avant d’accompagner le soleil qui se couche à l’horizon.

La plongée en mer offre cet environnement immense et infini. Les immersions dans la grande bleue satisfont chez moi ce besoin incontournable de liberté, de vivre sans barrières ni frontières, de me frotter à la force et la vigueur de la vie sous-marine. Les écosystèmes variés des mers du monde entier emplissent ma tête de rêves, assouvissent mon désir d’exploration et d’évasion.

Aujourd’hui, enfermée depuis trop longtemps dans mon pays si petit, je sens pourtant souffler en moi ce vent du large qui m’appelle… inexorablement. 

Plongée en mer ou dans un plan d’eau douce, quelle différence pour vous ? Quelles sont les mers et océans qui ont votre préférence ?

Dites-moi cela dans un commentaire ci-dessous pour le plaisir de partager ensemble.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

MERCI à Zoé pour cette conversation bienveillante qui m’a inspirée cet article.

Photo proposant une inscription à la Newsletter