Baleine tuée à Taiji : la réponse courageuse de Patrick Rochas-Duperier

Il s’appelle Patrick Rochas-Duperier et est passionné du monde marin.
Investi dans plusieurs associations de défense des océans et d’éducation à l’importance de protéger les écosystèmes marins, Patrick a récemment été profondément meurtri du drame de cette baleine tuée au Japon à Taiji.
Aussi, il a décidé de réagir.

Une baleine tuée à Taiji

Les images ont fait le tour du monde et ont sidéré une grande partie de la population.

Une baleine juvénile de type rorqual est prisonnière des filets des pêcheurs de Taiji pendant des semaines, car ceux-ci sont en vacances. Prise “accessoire”, l’animal ne peut s’échapper et reste à tourner inlassablement dans son enclos marins. Les associations de défense des animaux du Japon et Dolphin Project exhortent au gouvernement de trouver une solution pour libérer cette baleine coincée là par accident. Des voix (parfois officielles) s’élèvent massivement demandant au Japon la grâce pour le cétacé. Les autorités déclarent que l’animal sera libéré.
Malheureusement, la fin fut tragique pour ce petit rorqual.
En effet, après 18 jours de captivité dans les filets, et comme la chasse à la baleine est encore autorisée au Japon, les pêcheurs vont suspendre la jeune baleine par sa nageoire caudale pour l’empêcher de respirer afin qu’elle se noie. Après s’être débattue durant une vingtaine de minutes, la jeune baleine décède.

Cette scène a été entièrement filmée par Den Yabuki de Dolphin Project. Elle a circulé en masse sur les réseaux sociaux. Pour ma part, j’ai décidé de ne pas regarder la (bien trop) longue agonie de cette baleine tuée à Taiji.

La réaction courageuse de Patrick

Face à ces images, Patrick Rochas-Duperier n’a pu rester « sans rien faire ».

Ceux et celles qui le connaissent ne seront pas surpris. En ce qui me concerne, j’aime dire qu’il fait partie de « mes belles rencontres de 2020 ». Car après de nombreux échanges virtuels nous avons pu nous rencontrer lors du Salon de la plongée de Paris en janvier 2020.

Plongeur intelligent, drôle et plein de bon sens, il manie en plus extrêmement bien le verbe.

Aussi, il a pris sa plus belle plume pour adresser un courrier incroyable à l’ambassadeur du Japon à propos de cette baleine tuée à Taiji. Prenant le risque, me dit-il, de ne pas être dans les bonnes grâces de celui-ci, si d’aventure il voulait aller visiter ce pays qu’il apprécie pourtant.

Parce qu’un courrier adressé personnellement, c’est tout de même autre chose qu’une réaction vite fait ou un dislike sur les réseaux sociaux.

Le courrier de Patrick 

La lettre écrite par Patrick en réaction au drame de la baleine tuée à Taiji
La deuxième partie de la lettre de Patrick

Au regard de la sensibilité et de la pertinence de ce courrier voulant être une réaction au drame de cette baleine tuée à Taiji, j’ai eu envie de partager avec vous toutes et tous l’action de Patrick. 

D’abord parce qu’elle est constructive pour l’avenir : qui sait si cela pourrait participer à une prise de conscience plus globale ? 
Ensuite, car je pense que chaque goutte d’eau fait l’océan.
Aussi, parce que son message n’est pas une agression vers les Japonais, mais un partage de point de vue respectueux. 
Enfin, car les baleines font partie des animaux marins qui me fascinent le plus. 

Une baleine tuée à Taiji : un drame ? 

Alors bien sûr certains diront que c’est un animal parmi des millions d’autres. Que des animaux meurent dans d’atroces souffrances tous les jours (ce qui m’a poussée à choisir ce comportement). Que des êtres humains sont également dans des situations absolument intolérables… Mais est-ce une raison de ne pas agir au drame de cette baleine tuée à Taiji ?

Ce monde a besoin d’espoir et d’humanité. Chaque action compte.

J’ignore si la réponse courageuse de Patrick mènera quelque part. J’ignore également si nous pouvons l’amplifier et comment le faire. 

Pourtant, à ma façon, j’ai envie de relayer cette action pleine de bon sens. Ma manière à moi aussi de féliciter Patrick pour son courage et son combat pour un monde plus humain. 

Prenez-vous parfois le temps d’agir concrètement et positivement pour défendre les causes qui vous tiennent à cœur ? 

Dites-moi cela en commentaire ci-dessous.

Et, malgré tout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

POUR ALLER PLUS LOIN ➡️ S’INVESTIR DANS UNE ASSOCIATION