Passer son premier niveau de plongée : l’aventure commence

Un fois le premier baptême effectué, imaginez que vous vous immergez pour partir à la découverte du monde sous-marin. C’est le moment parfait pour passer son premier niveau de plongée et ne plus jamais s’arrêter.

Si cela peut parfois paraitre magique ou presque mystérieux, rassurez-vous, passer son premier niveau de plongée est plus facile qu’il n’y parait.

Une expérience inoubliable

Avec votre moniteur, vous vous mettez à l’eau lentement. Ensuite, vous continuez à respirer à l’aide de votre détendeur. Cela, tout en commençant à sentir les effets magnifique de la diminution de la pesanteur ; une sensation des plus excitantes.

Passer son premier niveau de plongée vous apprendra en quelques jours (ou sur l’espace de plusieurs mois selon la formule choisie) tout ce que vous avez besoin de savoir pour plonger, explorer et découvrir la vie sous-marine. Ceci, que ce soit en théorie ou via des exercices de base. Ceux-ci vous permettant d’acquérir les premiers bons réflexes. Gestion du gilet et de la flottabilité, connaissance des signes de communication sous-marine, vidage de masque, utilisation adéquate des instruments de mesure, … Tout cela n’aura bientôt plus de secret pour vous.

Selon la plupart des organismes de certification, vous pourrez même devenir capable suite à la formation de plonger en autonomie avec un binôme autonome également. Et cela, en toute sécurité jusqu’à une profondeur de – 20 m.

Par exemple, au sein de l’organisation NAUI, le brevet de Scuba Diver vous permet d’évoluer de manière autonome jusqu’à 20 mètres de profondeur. En ce qui concerne la CMAS, lorsqu’il aura passer son premier niveau de plongée, le plongeur 1* pourra aussi évoluer jusqu’à une profondeur de 20 mètres.

À LIRE >>> Tout savoir sur les formations de plongée

Prêt pour l’aventure ?

Racontez-moi comment tout à commencer pour vous en plongée sous-marine dans un commentaire ci-dessous

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène