Mais que se passe-t-il à la carrière de Rochefontaine ?

Lieu bien connu des plongeuses et plongeurs belges, la carrière de Rochefontaine redouble d’efforts pour continuer à satisfaire les passionnés malgré la crise. Et pas n’importe comment !

De la créativité

En effet, depuis le début de la pandémie, les acteurs du monde de la plongée doivent redoubler de créativité pour maintenir leur activité dans le respect des mesures et des recommandations médicales.

Alors que les plongeurs et plongeuses organisaient leur riposte créative, la carrière de Rochefontaine fut la première carrière à avoir ouvert au terme du premier confinement de 2020. Depuis, ce plan d’eau ne désemplit pas de week-end en week-end.

Il faut dire que Thierry et Thierry, les gestionnaires, mettent tout en place pour pérenniser au mieux l’activité. Mais également pour la rendre attractive et ludique en déployant des trésors d’imagination. Deux personnalités différentes et attachantes qui gèrent leur carrière avec beaucoup de professionnalisme.

LIRE AUSSI 👉 Rochefontaine : Le Premier Centre de Plongée Multi-Activités

Un lâcher de poisson à la carrière de Rochefontaine

Il y a quelque temps, la page Facebook de la carrière de Rochefontaine annonce un parrainage de poissons. L’idée est plaisante. Aussi, je me laisse tenter et me retrouve invitée à participer au lâcher de ces nouveaux pensionnaires.

Le livre Plongée sous-marine L'Essentiel Different Dive.

Rendez-vous était pris pour ce premier dimanche d’avril. Par chance, le soleil est rapidement venu nous tenir compagnie.

Alors que nous sommes accueillis par Thierry (un des deux), c’est un peu avant midi que Thierry (l’autre) arrive avec les poissons. S’il y a des poissons rouges (ne me demandez pas quelle espèce) et une carpe particulière, ce sont principalement des petits esturgeons et des polyodons spathulas. Ces derniers sont d’étranges animaux pourvus d’une sorte de « rostre » assez impressionnant. Poissons originaux, ils ne sont à ma connaissance, présents dans aucune autre carrière belge. Un événement curieux et singulier.

Prêts pour les photos

Nous sommes évidemment emballés à l’idée de photographier la mise à l’eau de ces poissons. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous nous équipons et nous immergeons. Pour immortaliser l’évènement, la télévision nationale est sur place, rien que ça !

Malheureusement, les plongeurs et plongeuses qui se sont succédé durant la matinée dans la carrière de Rochefontaine ont pas mal remué le fond et la visibilité est assez réduite. Qu’importe, nos mannequins du jour ne sont pas pressés et se laissent approcher sans devoir redoubler d’efforts.

LIRE AUSSI 👉 Photographie Sous-Marine

Un esturgeon sous l'eau.

L’incident qui gâche la prise de clichés

Assez vite, je me rends compte que rester près de la mise à l’eau de la carrière de Rochefontaine ne servira pas à grand-chose tant l’eau est remuée. Alors je m’éloigne, surprends un jeune esturgeon qui explore les alentours, croise des polyodons… Qu’est-ce que c’est joli et touchant.

Je m’écarte encore un peu, mais, pas de chance, après juste quelques minutes d’immersion, le bouton du déclencheur de mon caisson se fend. Heureusement, j’avais décidé ce jour-là de placer ma Go-pro sur le caisson « pour voir ».

Hélène Adam règle sa Go-pro

Je reviens à la mise à l’eau, confie mon précieux appareil photo à mon binôme en surface et repars la caméra à la main sans aucune fixation.

Ne faites jamais ça… c’est le meilleur moyen de la perdre !

Je zone alors avec ma Go-pro et retourne à la rencontre des nouveaux pensionnaires de la carrière de Rochefontaine pour tenter de ramener quelques clichés. Parce que je dois bien avouer que c’est la première fois que j’utilise cet équipement habituellement dans les mains de mon binôme.

Voici quelques photos issues de cette expérience un peu risquée pour ma caméra :

Un photographe sous-marin photographie un polyodon à la carrière de Rochefontaine
Un polyodon à spatule devant un plongeur.

Un bilan des plus satisfaisant

Cette activité de lâcher de poissons était drôle et permettait de soutenir les exploitants de ce lieu convivial de plongée en Belgique. Et puis, quel plaisir cette journée au soleil d’une carrière du Nord pleine de jolies rencontres. 
Preuve s’il en faut qu’il y a moyen de continuer des activités plaisantes malgré les conditions difficiles que nous vivons.

Un tout tout grand merci les Thierry’s pour votre accueil et votre bonne humeur. Merci aussi à tous ceux et celles avec qui j’ai eu un grand plaisir de partager un morceau de cette belle expérience.

LIRE AUSSI 👉 COVID19 : Tout Ce Qui A Changé Dans Notre Manière De Plonger (Ou Pas)

À la carrière de Rochefontaine : ils continuent

Parce que ce ne serait pas drôle de s’arrêter en si bon chemin et pour anticiper la reprise du secteur « horeca », les deux amis ont décidé de programmer une journée moule-frites le 25 avril prochain. 

Comment ça ils n’ont pas le droit ? Découvre-ça ici

Mise à l'eau de la carrière de Rochefontaine
A suivre | © Different Dive

Avez-vous observé des actions créatives dans vos centres de plongée préférés ? En organisez-vous vous-même ? 

Dites-moi cela en commentaire ci-dessous 

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène