Plongée, quand la chance est au rendez-vous

Nos plongées sont souvent très dépendantes de la manière dont nous envisageons l’activité en elle-même. Pourtant parfois, il vous suffit de peu pour provoquer la chance en plongée.

A l’exception des sites où le nourrissage ou shark feeding est de mise (lisez ici mon avis sur cette pratique), nous n’avons que rarement la garantie de ce que nous allons pouvoir observer du moins en termes de pélagique et/ou de « gros » (requins, tortues, dugongs,…) lors de nos plus belles plongées.

Car il faut le reconnaitre, la nature ne prend pas de rendez-vous avec nous.

Dès lors, nous ne pouvons qu’espérer faire d’inoubliables rencontres sous-marines. Mais aussi nous contenter de profiter de chaque instant pour en faire un moment merveilleux.

Pourtant, au cœur de nos immersions, il nous arrive de vivre des instants magiques comme sortis de nulle part et de profiter de ces coups de chance en plongée offert par le milieu sous-marin.

Voir un banc de grands dauphins venir jouer autour de nous, passer sa plongée accompagnés par le chant des baleines,… la chance est là, parfois quand on ne s’y attend vraiment pas.

Ce fut le cas pour moi, il y a peu.

Chance en plongée ; récit d’une merveilleuse expérience

Je plonge avec un centre quelque part en mer chaude. Comme je ne connais pas du tout le spot, je pose des questions complémentaires après le briefing. Aussi, le directeur de plongée me propose de suivre avec mon binôme une autre palanquée. En effet, l’instructrice connait très bien l’endroit et va faire un exercice avec des N3.
Ensuite, elle partira en exploration et il nous suggère de les accompagner. Comme je ne connais pas le spot je me dis que cela peut être sympa de nous laisser guider tout en restant autonomes et indépendants de leur palanquée.

Arrivés à l’endroit l’instructrice se précipite à l’eau avec ses élèves et disparait rapidement.
… Manifestement elle n’avait pas trop envie que l’on suive son groupe…

Un programme changé

De ce fait, je demande des précisions sur le site au capitaine et m’immerge tranquillement avec mon binôme.

Nous décidons de rester majoritairement dans la zone des -20m pour faire une longue plongée. Mais avant cela, nous allons admirer quelques instants les magnifiques coraux dans la zone des -30 à -40m.

L'auteur du blog de plongée Different Dive derrière une gorgone à Mayotte

© DifferentDive | DDIVE

La plongée nous gratifie de la beauté des fonds marins de la région. C’est le cas notamment lorsque nous croisons quelques bancs de poissons chirurgiens juvéniles bien curieux. Et de nombreuses autres espèces.

Comme c’est une dérivante, en fin de plongée, mon binôme tire le parachute pour signaler notre présence au capitaine du bateau. Alors que nous sommes les derniers à l’eau, je lui fais signe de venir vers le large.

Car j’ai encore bien envie de me sentir « dans le bleu ».

Lorsque survient l’inattendu

Soudain, une ombre au loin se rapproche et vient vers moi jusqu’à apparaitre : une immense raie manta évolue tranquillement dans ma direction.

Une raie manta arrive au loin

Raie manta en approche | © DifferentDive

J’avertis mon binôme avec mon Buddy Watcher. Ensuite, je donne quelques coups de palmes en direction de cette raie manta. Mon binôme ne tarde pas à nous rejoindre et la belle bifurque à quelques mètres de nous pour aller vers le large. Pendant quelques instants, nous la suivons en admirant son vol gracieux dans le grand bleu.

chance en plongée ; une raie manta évoluant dans les eaux bleues

Une raie manta volante ? | © DifferentDive

Imaginez notre joie si je vous dis que c’est la première fois que nous avons la chance d’observer une raie manta de si près. Et cela, malgré nos très nombreuses plongées tout autour du monde (hors Asie)

De ce fait, sur le bateau, nous racontons émerveillés l’expérience devant le regard noir de l’instructrice.

Comment provoquer la chance en plongée ?

Bien sur, j’ai eu l’occasion de vivre d’autres moments de chance en plongée : écouter le chant des baleines, être entourée de dauphins,… et chacun de ces instants étaient magiques.

Aussi, j’ai depuis longtemps acquis la certitude que, si nous ne pouvons pas prendre rendez-vous avec la nature, nous pouvons néanmoins provoquer la chance en plongée et réussir notre plongée au delà de nos espérances. D’une part, en cultivant les attitudes des plongeurs qui profitent plus intensément et plus fort que les autres. D’autre part en privilégiant la lenteur en plongée. Enfin, en n’oubliant pas le truc infaillible qui fera de chaque plongée un moment magique.

La chance en plongée ? Vous y croyez ?  Vous avez déjà eu l’occasion d’en faire l’expérience ?

Racontez moi cela dans un commentaire ci-dessous sur le blog (c’est mieux pour que tout le monde le vois) pour partager avec l’ensemble de notre communauté de passionnés vos plus inoubliables expériences ou rencontres sous-marines.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène