Vacances de plongée : 3 bonnes raisons de faire une plongée de réadaptation

Plongée de réadaptation, et si c’était une bonne idée ?

Lors de mes expéditions et autres voyages de plongée, c’est souvent la même chose : la structure de plongée me demande d’effectuer une plongée de réadaptation.

Parce que, c’est bien connu, lorsqu’on plonge chaque semaine de l’année dans les eaux froides du nord, il faut se réhabituer à l’eau chaude, à la visibilité excellente, à la lumière bien présente et au matériel de plongée peu encombrant 😉

Je me prête généralement avec bonne humeur à cet exercice en profite pour faire de belles photos dans des eaux souvent peu profondes.

Mais outre cela, à quoi sert la plongée de réadaptation ?

Mon premier paragraphe plus haut est évidemment écrit avec humour. Dans la pratique, je pense qu’il existe vraiment un intérêt aux plongées de réadaptation.

Rappelons que l‘objectif de ce type d’immersion est de vérifier si les plongeurs ont les compétences minimales nécessaires pour plonger. Peu importe les cartes de certification. C’est donc avant tout un acte de sécurité.

Le déroulement est relativement similaire d’un lieu à l’autre : vérification du lestage, vidage de masque, passage d’embout, balade guidée,… Assez régulièrement « en groupe » alors que, pour ma part, j’aime plonger dans des petites palanquées.

Si vous êtes des plongeurs aguerris, la plongée de réadaptation peut apparaitre comme contraignante, inutile, agaçante ou comme une perte d’argent. Voici pourtant 3 bonnes raisons de réaliser une plongée de réadaptation :

1. (Re) trouver ses marques

Certains d’entre nous pratiquent la plongée de manière occasionnelle en type « touriste » uniquement pendant leurs vacances. D’autres ont du stopper l’activité pour de multiples raisons (naissance, surcharges professionnelles, problème de santé, …). Enfin, certains sont du type « angoissés » et/ou distraits et ont besoin de reprendre leurs marques régulièrement.

La plongée de réadaptation permet de retrouver ses sensations, ses gestes, … avant d’aborder les plongées suivantes.

2. Ajuster (au besoin) son matériel.

Il arrive que le matériel emporté en vacances ne soit pas la réplique de votre équipement habituel. Ou que l’on décide de tout louer sur place. Ou encore que certains éléments de son équipement personnel ont été remplacés,…

Bien sûr, la question du lestage doit être abordée lors de cette plongée de réadaptation.

La plongée de réadaptation est l’occasion d’ajuster son matériel aux conditions particulières du lieu de la plongée.

3. Avoir une première approche des lieux.

Très pratique lorsque vous séjournez au bord d’une baie où les plongées se font depuis la plage. Faire une première plongée de réadaptation permet de repérer les lieux. Mais aussi de comprendre la topographie du site et certains points d’intérêts montrés par le guide.

La plongée de réadaptation permet de gagner du temps et de découvrir les lieux en se laissant emmener

Mais la plongée de réadaptation peut aussi servir à :

  • Comprendre comment fonctionne le centre où l’on passe ses vacances (manière de s’immerger, temps passé sous l’eau, …)
  • Faire connaissance avec d’éventuels nouveaux binômes.
  • S’acclimater aux conditions (température, courant,…) si elles sont très différentes (et plus compliquées) des conditions habituelles.

En conclusion

Si je me prête de bonne volonté à cette pratique de la plongée de réadaptation, et même si parfois elle me semble inutile (mais si, parfois je le pense), je reconnais qu’elle peut aussi présenter des intérêts.

Dès lors que vous n’avez besoin ni de retrouver vos marques, ni d’ajuster votre matériel ou encore d’avoir une première approche des lieux, la plongée de réadaptation peut alors être le moment de se mettre à l’eau sans soucis, de manière cool en se laissant guider. Ce qui permet peut-être de vous procurer un beau moment de détente après un voyage parfois long et fatiguant.

Plongée de réadaptation, vous aimez, vous trouvez cela utile/inutile ?

Je suis curieuse d’avoir vos retours sur cette question

Et surtout, …. N’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Et si nous restions en contact ? Abonnez-vous au blog ou à la page Facebook Different Dive