Pourquoi la plongée de papa n’existe plus

Ils font partie des pionniers du monde de la plongée, ont vécu des expériences que nous ne voudrions (pourrions) pas imaginer aujourd’hui et ont transmis leurs savoir-faire et retours quelque fois malheureux d’immersions d’un autre temps

Ils plongeaient sans gilet, par la suite avec une Fenzi, se protégeaient du froid avec des combinaisons rigides, utilisaient des détendeurs durs, portaient sur leurs dos des bouteilles avec une « réserve » (vous non plus vu n’avez jamais vu ça ?) … et plongeaient forcément aux tables puisque les ordinateurs n’existaient pas.

Ils descendaient à -40 m parfois dès leur première plongée, faisaient des remontées sans embout, s’entraînaient à respirer sur des bouteilles sans détendeurs, …

Il y a eu des « pertes » mais heureusement la plupart d’entre eux ont traversé cette époque des débuts de la plongée « loisir » et sont encore vivants aujourd’hui.

Volontairement, je parle d’eux au masculin car, il faut bien le dire, la plupart étaient des hommes jeunes, en bonne santé et plutôt sportifs.

Il leur fallait une bonne forme physique pour plonger dans les conditions parfois extrêmes auxquelles ils pouvaient être soumis.

J’ai un grand respect pour tous ces pionniers de la plongée loisir qui ont parfois payé cher le prix du peu de connaissance en matière d’immersion de l’époque et du matériel de plongée rudimentaire.

Cependant, si la plupart d’entre eux ont évolué avec les connaissances et le matériel à disposition, force est de constater que certains restent nostalgiques d’une époque révolue et continuent parfois à s’attacher à des concepts et/ou comportements en plongée qui n’ont plus aucune raison d’exister aujourd’hui.

Ceux-là continuent de plonger « à l’ancienne » (quand ils ne l’enseignent pas), ne prennent pas en compte le temps qui passe (et qui s’inscrit dans leur condition physique ), se bornent à plonger avec un matériel désuet ou usé, … et se retrouvent parfois dans la presse des annonces d’accidents de plongée où la personne est un plongeur de plus de 50 ans… pourtant expérimenté.

Ils ont connu la plongée comme nous ne la connaîtrons jamais.

Mais qui leur dira aujourd’hui, que la plongée de papa n’existe plus ?
(… Et que c’est surement très bien comme ça)

Ne restez pas enfermés dans vos connaissances, ne prenez pas pour acquis tout ce que l’on vous dit, n’ayez pas peur de changer d’avis, faites voyager votre esprit et utilisez votre sens critique pour évoluer vous aussi avec le monde de la plongée… pour plus de plaisir en toute sécurité

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuses 🤗

Hélène

[A LIRE AUSSI  : PLONGEE POUR LES SENIORS : 10 BONS CONSEILS POUR UNE EXPERIENCE EXCEPTIONNELLE]