Monitrice de plongée mordue par un requin

Une monitrice de plongée sous-marine mordue par un requin en Calédonie : une première pour cette partie du monde. 

L’accident survient jeudi 31 décembre 2020.

Ce jour-là, une monitrice de 44 ans emmène deux plongeurs niveau 2 sur un site au large du récif de Bourail. Ils se mettent à l’eau. La visibilité est estimée entre 10 et 15 mètres. 

Alors qu’ils évoluent à une profondeur de -36 mètres, la monitrice est mordue gravement à l’arrière de la cuisse par un requin, 5 minutes après s’être mis à l’eau.
Par chance, un médecin est présent parmi les plongeurs sur le bateau et lui procure les premiers soins. Bien heureusement, son pronostic vital n’est pas engagé.

Si les premières indications parlent d’un requin « pointe blanche », il s’avère par la suite que le responsable est probablement un requin-tigre de 3-4 mètres. 

Interviewé par France Info, le médecin Claude Maillaud, spécialiste de la faune d’Océanie parle d’une « première attaque de ce type jamais recensée en Calédonie ».
En effet, il faut dire que les attaques sur les plongeurs avec bouteilles sont extrêmement rares. Probablement en raison des bulles aussi qui pourraient avoir un effet dissuasif selon ce spécialiste.

Mais alors, pourquoi le requin s’en est-il pris à la monitrice ?

Difficile de répondre à la question, car la nature reste imprévisible. Il est extrêmement rare d’avoir ce type d’accident et, peut-être que cette monitrice mordue par un requin en Calédonie a juste joué de malchance.

Cependant, deux éléments pourraient apporter de la compréhension à cet accident :

  • De fortes pluies et inondations se sont abattues les jours précédents sur la région charriant des sédiments vers la mer.
  • Le spot est fréquenté par des pêcheurs. Ce jour-là, il y avait des pêcheurs sur le site 5 minutes avant la mise à l’eau des plongeurs. La pêche a-t-elle pu attirer le requin ?

Bien qu’extrêmement rare, ce type d’attaque est l’occasion de nous faire réfléchir à notre « intrusion » sur le territoire des animaux marins. Mais aussi, de nous rappeler les règles de prudence à suivre avec ces grands animaux marins.

Agir avec prudence en respectant les règles de base.

  • Ne faites pas de mouvements brusques. 
  • Restez groupé avec votre palanquée.
  • Évitez de vouloir aller vers le requin, le toucher, le coincer…
  • Fuyez les sites de nourrissage. 
  • Ne plongez pas en eau trouble ou après de fortes pluies sur des sites où les requins sont présents.
  • Si vous le voyez, suivez le requin du regard.
  • Renseignez-vous sur les espèces de requins de l’endroit où vous allez plonger.
  • Lisez, suivez des conférences…

Plus d’infos ➡️ Faut-Il Vraiment Avoir Peur Des Requins ?

Malgré tout, même en restant (très) prudents, nous devons accepter que nous soyons des intrus dans l’océan. Au mieux, des invités. Les océans ne nous appartiennent pas, ne l’oublions pas.

De ce fait, personne n’est à l’abri d’un accident tel que celui de cette monitrice de plongée mordue par un requin à Bourail. Dès lors, conduisons-nous avec bienveillance et n’ayons pas peur de renoncer à une immersion si les conditions de sécurité ne sont pas réunies.

Quelles sont les bonnes attitudes que vous avez développées lors de vos plongées avec les requins ?

Partagez vos expériences dans un commentaires ci-dessous pour en faire bénéficier le plus grand nombre. 

Et surtout… N’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène