Plonger quand on est plus âgés ?

Alors que la population est de plus en plus vieillissante, nos aînés ne sont pas décidés à rester sur la touche. En effet, plus actifs, encore en bonne santé, désireux de voyager, ayant un pouvoir d’achat généralement supérieur aux jeunes qui débutent et disposant surtout d’un capital temps conséquent, les seniors s’intéressent de plus en plus à la plongée sous-marine.

Plongée seniors : pour qui ?

En l’absence de maladie et/ou pathologies en contre-indication avec une activité sportive, les études montrent qu’il est bénéfique pour les plus de 60 ans, ayant un bon suivi médical, d’avoir une activité physique régulière. La plongée sous-marine constitue une option. Dès lors qu’elle s’est ouverte ces dernières années à une pratique plus axée sur le loisir que sur les capacités sportives.

Soucieux de découvrir de nouvelles activités et pressentant que la plongée peut leur apporter du bien-être et ce petit rien d’adrénaline qui les fera se sentir encore actifs, les seniors n’hésitent pas à se jeter à l’eau pour leur plus grand plaisir ☺️

Plongée seniors : quelques précautions à prendre

Peut-on plonger à 60 ans ou plus comme l’on plonge à 30 ans ?
Focus sur les différences qui peuvent assurer une expérience agréable aux seniors et à leurs binômes.

  • Hormis la plongée des “vieux plongeurs” qui pratiquent depuis de nombreuses années, la plongée sous-marine chez les seniors est un phénomène relativement nouveau et très peu (voir pas) étudié.
  • Il est conseillé aux seniors de faire un bilan de santé avant le démarrage de la pratique de plongée sous-marine. Notamment pour déceler d’éventuelles contre-indications.
  • Les seniors auront tout intérêt à s’équiper d’un matériel adapté facile à enfiler. De même ils veilleront à prendre des appareils de mesures lisibles. Et/ou à équiper leur masque de plongée avec des verres correcteurs.
  • Les seniors ne doivent pas hésiter à se faire aider tant à la mise à l’eau que pour sortir.  Ceci pour éviter le poids trop lourd sur leurs épaules. Inutile de jouer “aux durs” et de le payer longtemps après.
  • Outre l’exercice et le maintien d’une activité de loisir, la plongée est une occasion de continuer à tisser des liens sociaux et amicaux. Un bon point pour cette activité qui demande d’être prêt à investir du temps dans du plaisir.
  • Si avec l’âge, le système cardio-vasculaire est moins résistant à l’effort et que les échanges gazeux sont moins efficaces chez un senior que chez une personne plus jeune, les seniors veilleront à ne pas inutilement augmenter leur risque d’accident de décompression. La limitation des plongées dites “dans la courbe” est une limitation ici très judicieuse. Pas besoin de plonger avec paliers. Ni même de plonger à des profondeurs extrêmes pour jouir des plaisirs des découvertes sous-marines. De même la sphère ORL peut être plus sensible ; une descente et une remontée lente seront préconisées.

En bref, 10 conseils pour que la plongée des seniors qui débutent (et pour les autres) soit un plaisir :

Que l’on se définisse senior à 60, 70 ans ou plus tard importe peu.
Par contre, il convient de prendre en compte l’usure du temps et d’adapter nos plongées en conséquence.

  1. Avant de s’engager dans l’activité, réaliser un examen médical complet.
  2. Prendre du matériel adapté et le plus facile possible à enfiler.
  3. Choisir des instructeurs patients et expérimentés.
  4. Bien s’hydrater avant et après la plongée : boire, boire et encore boire de l’eau.
  5. Ne pas hésiter à renoncer à une plongée en cas de fatigue ou tout simplement si “je ne le sens pas”.
  6. Se faire aider encore et encore, sans honte.
  7. Éviter de porter des charges lourdes avant et après la plongée.
  8. Limiter les vitesses de descentes et de remontées.
  9. Limiter les profondeurs.
  10. Plonger “dans la courbe” (sans paliers obligatoires).

Et pour ceux qui le souhaitent, passer une spécialisation et plonger au Nitrox pour encore plus de sécurité.

À lire : la prévention des accidents de plongée

Moyennant le respect de ces conseils, le bon sens des instructeurs et celui des seniors, toutes les chances seront réunies pour permettre aux plongeurs seniors de réaliser de nombreuses découvertes magnifiques du milieu sous-marin.

Bien sûr, qu’ils soient ou non des débutants, tous les seniors gagneraient à suivre ces petits conseils de bon sens. Pour continuer à plonger longtemps avec plaisir, en toute sécurité.

Vous voulez partager votre avis sur ce sujet avec tout le monde sans qu’il ne se perde sur l’un ou l’autre groupe des réseaux sociaux ? Laissez-moi votre commentaire ci-dessous.

Ça me fera très plaisir aussi de vous lire et d’échanger en direct avec vous

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux / heureuse 🤗

Hélène