Propulseur sous-marin, scooter de mer… et si on testait ?

Marre de palmer et de vous essouffler ? Je vous propose de découvrir une manière très différente de plonger. On les voit de plus en plus un peu partout, le scooter ou propulseur sous-marin à la côte!

En effet, les plongeurs ont l’habitude de travailler leur palmage pour le rendre efficace notamment au cours de leur formation de plongée. Pourtant, l’évolution des techniques permet aujourd’hui de plonger sans efforts et sans essoufflements.

Inventé pour les nageurs de combat italiens à la fin de la Première guerre mondiale, le propulseur sous-marin est aujourd’hui également de plus en plus utilisé par les plongeurs loisirs.

Qu’est-ce qu’un propulseur sous-marin ?

Appelé propulseur sous-marin, propulseur de plongée ou encore scooter sous-marin, de forme et de taille variable, cet un engin autonome permettant au plongeur de se déplacer rapidement et sans effort. Les propulseurs sous-marins adaptés aux plongées de loisir sont relativement légers (environ 8kg). De plus, ils sont conçus pour aller à des profondeurs de 0 à -150m selon les modèles. Bien suffisant pour nos explorations.

Leur prix varie entre quelques centaines d’euros et plus de 3000€
Il est donc important de bien définir l’utilisation que vous allez en faire avant de vous décider pour un achat.

Idéal pour effectuer des plongées à partir de la plage ou pour évoluer autour de sites vastes (certaines épaves), ce scooter sous-marin est un moyen pour certains plongeurs de voir plus tout en s’amusant.

Les plongeurs et plongeuses les utilisent dans différents milieux et on les voit de plus en plus dans les spots de plongée belges.

Les amateurs de vitesse seront ravis puisque le propulseur sous-marin peut aller jusqu’à une vitesse approximative de 5km/h. Si en surface cette vitesse peut paraitre amusante, sous l’eau vous vous sentez réellement propulsé par l’engin.

Des inconvénients aussi

Revers de la médaille: le propulseur de plongée est loin d’être totalement silencieux. Même si le progrès prend en compte cette amélioration.
Outre le fait de déranger les autres plongeurs, cette pratique pourrait-elle perturber la faune ?

D’autre part, le propulseur sous-marin demande de la prudence pour ne pas remonter trop vite. Cela dans un but préventif pour ne pas risquer l’accident de décompression. Il est d’ailleurs vivement conseillé de faire une initiation avec un professionnel de ce type de plongée avant de se lancer soi-même. D’autres inconvénients pourraient être le danger en cas de mauvaise visibilité (collision). Mais aussi la fragilité de certains modèles ou encore le manque d’observation du milieu dû à la vitesse d’exploration.

A suivre donc.
Pour ma part, je souhaite l’essayer depuis un bout de temps. Donc c’est décidé, en 2020, je teste le scooter ou propulseur sous-marin

Qui a déjà fait l’expérience d’une plongée avec un propulseur sous-marin ?

Postez un commentaire ci-dessous pour raconter vos impressions. J’ai hâte de les connaitre

Et surtout, n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène