Améliorer sa flottabilité : 12 suggestions

Quels conseils donner à une personne qui débute en plongée et qui veut améliorer sa flottabilité ?

Si l’ensemble de la communauté des plongeurs et plongeuses s’accorde à dire que la maitrise de sa flottabilité est un élément crucial de la pratique de la plongée (meilleure gestion des gaz, respect de l’environnement, maitrise de sa plongée, …), il n’est pas toujours aisé pour ceux et celles qui éprouvent des difficultés à l’acquérir de trouver des conseils pour s’améliorer.

A la question :

« Quand vous étiez débutant, comment vous êtes-vous entrainés pour améliorer votre flottabilité ? (Pour ceux et celles qui s’en souviennent). En tant qu’instructeur/trice, quels sont vos trucs et astuces pour aider les débutant·e·s ? »

Les membres du groupe Formation de plongée, astuces et autres petits plaisirs ont réfléchi ensemble à cette question.

12 suggestions intéressantes pour améliorer sa flottabilité

  1. Travailler l’aquacité en piscine avec tout l’équipement complet. Passage dans des cerceaux à différents niveaux. Palmage avec changements de direction et de niveau. Exercices de stabilisation dans différentes positions (assis, debout, allongé sur le ventre, tête en bas) …
  2. Prendre le temps de répéter plusieurs fois les exercices
  3. Prendre conscience de son corps et de sa respiration
  4. Se diriger vers un bon encadrant (calme et patient)
  5. Essayer d’imiter son instructeur (apprentissage par imitation)
  6. Préférer plonger avec son propre matériel au début. Ou avec un matériel chaque fois identique. Cela pour ne pas devoir se réhabituer au matériel lors de chaque plongée
  7. En milieu extérieur, aller avec son instructeur dans une zone sableuse (où il n’y a rien à abimer). Et s’entrainer à ressentir la flottabilité. Il s’agit ici d’arriver à bien faire la différence entre le poumon ballast et la gestion de la flottabilité avec le gilet
  8. Noter tous ses paramètres (équipement, lestage, mer ou eau douce, condition physique). De ces données on peut en tirer des constantes. Elles permettront d’améliorer dans un premier temps son lestage et l’appropriation de son équipement
  9. Garder sa détermination et sa confiance en soi : vous allez finir par y arriver
  10. Vérifier sa position dans l’eau et essayer de plonger en variant la position du gilet de plongée sur la bouteille (fixé plus ou moins haut)
  11. Vérifier son lestage : ni trop, ni pas assez

12. Et enfin… plonger, plonger et encore plonger

D’autres suggestions pour améliorer sa flottabilité

Merci à tous les contributeurs de ce post qui ont pris de leur temps pour échanger positivement et avec respect sur le groupe Formation de plongée, astuces et autres petits plaisirs afin de dégager des pistes d’amélioration de la flottabilité

Si vous avez d’autres conseils et/ou astuces pour améliorer la flottabilité, n’hésitez pas à venir les partager sur le groupe et/ou à poster un commentaire directement à la suite de l’article ci-dessous pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène