Rester avec son binôme au palier ?

Rester avec son binôme de plongée

Il y a de cela quelques temps je remontais d’une magnifique plongée profonde avec mon binôme de plongée préféré lorsque, surprise, nous croisons au palier un des plongeurs de notre bateau à – 5 m occupé à faire son palier, accroché au bout.

Je le regarde et lui demande où sont les deux autres membres de sa palanquée.

Il me fait signe qu’ils sont remontés sur le bateau et me montre qu’il lui reste encore de belles minutes pour terminer sa décompression.

Incroyable ! J’en reste sans voix (pas étonnant au fond de l’eau 😉 ) et avec mon binôme nous décidons de faire nos paliers et d’attendre qu’il finisse les siens.

Abandonner un binôme de plongée au palier

Bien évidemment, hors de question pour nous d’abandonner un plongeur seul au palier

Lorsque nous terminons la plongée, nous débriefons avec lui pour savoir ce qu’il s’est passé.
Le plongeur en question avait un ordinateur qui ne pouvait pas être réglé au NITROX. Pourtant, lui et les autres membres de la planquée effectuaient une plongée avec ce mélange de gaz. Forcément, son ordinateur de plongée réglé à l’air le pénalisait lourdement. Les autres plongeurs ont donc décidé de remonter dès que leurs ordinateurs leur en avait donné l’autorisation.

Il nous précise cependant que l'ensemble des plongeurs de la palanquée avait prévu lors du briefing cette manière de fonctionner.

NE FAITES JAMAIS CELA !!!

N’ACCEPTEZ JAMAIS DE RESTER SEUL AU PALIER !!!

Laisser son binôme de plongée seul au palier est dangereux et inacceptable

Même si les paliers se font à faible profondeur, cela ne signifie pas qu’il n’existe aucun risque. Le plongeur peut par exemple avoir un vertige alternobarique (vertigo), un malaise quelconque (cardiaque, vagale, …) ou dû à la décompression, une panique pour des tas de motifs, un manque d’air, une défaillance du matériel de plongée, une crampe musculaire ou digestive, un stress d’être seul, un barotraumatisme spécifique aux remontées, … De nombreux cas où une aide d’un binôme ou compagnon de plongée peut s’avérer vraiment utile voir vitale.

Certains ont tendance à l’oublier mais la notion même de palanquée implique que les plongeurs effectuent leur plongée ensemble du début à la fin.

Et les paliers, c’est encore la plongée !

Chaque membre de la palanquée se doit de veiller sur ses compagnons de plongée. Même si pour certains il n’est pas amusant d’effectuer de très longues minutes lors des paliers. Et cela, quelque soit le niveau de formation.

La plongée est un loisir merveilleux qui permet, outre les découvertes sous-marines, de belles rencontres et amitiés sincères. Cependant, il convient de garder à l’esprit que les plongeurs et plongeuses qui vous accompagnent lors de vos explorations aquatiques ou vous-même pouvez un jour avoir besoin d’aide.

Soyez vigilants et attentifs les uns envers les autres pour des années de plongées avec plaisir et en toute sécurité

Partagez cet article sur tous vos GROUPES préférés si vous voulez aider à la PREVENTION des incidents/accidents de plongée

Et puis, si vous souhaitez échanger sur ce sujet avec tout le monde, laissez votre commentaire ci-dessous, directement sur le blog afin qu’il ne se perde pas sur les réseaux sociaux.

Ca me fera très plaisir aussi de vous lire et d’échanger en direct avec vous 😉

Bonnes bulles à toutes et tous… et n’oubliez pas d’être heureux /heureuse 🤗

 

Hélène

 

[ Et si nous restions connectés ? Rendez-vous sur la page Facebook ou abonnez vous à la newsletter ]