Plonger à Bonaire 2020 : un voyage sous conditions

Ce voyage pour plonger à Bonaire 2020 fut pour moi une opportunité inattendue, presque un hasard.

En effet, alors bien même que j’avais vu mes voyages s’annuler les uns après les autres en raison du COVID, je commençais à désespérer. Et pour cause, j’avais besoin d’une destination chaude et ensoleillée pour un projet que je mène au départ de mon blog.

Mais il me fallait une destination où la Belgique m’autorisait à aller. Et ça, croyez-moi, c’était compliqué. Alors que j’étais occupée à me morfondre et à m’apitoyer sur mon sort (OK, j’exagère, j’étais juste un peu contrariée), voilà que tout à coup m’est venue une idée : pourquoi pas Bonaire ?

Plonger à Bonaire faisait partie de mes très bons souvenirs de plongée. Il y fait chaud toute l’année et l’eau est très claire. Vérification faite sur le site des gouvernements belges et hollandais : je suis autorisée à y voyager, bingo !

Ni une, ni deux, je réserve mon billet, passe mon test PCR (ouille !) et me retrouve dans un avion au-dessus de l’océan Atlantique en direction de cette île proche des côtes du Venezuela.

Le vol est particulier puisque nous ne pouvons retirer nos masques que pour boire et manger. Mais qu’importe dès les pieds sur le sol brûlant de l’aéroport Flamingo j’en suis certaine, ce voyage plonger à Bonaire 2020 allait tenir ses promesses !

ATTENTION : seuls les vols en provenance d’Amsterdam sont autorisés à atterrir à Bonaire pour le moment !

Plonger à Bonaire 2020 : Jour 1

Pour ces 9 jours, j’ai posé mes valises dans un hôtel proche de l’aéroport. Pour dire vrai, cette fois, pas question de s’occuper de quoique ce soit. C’est que, outre le fait de plonger, je suis également venue ici pour travailler. (J’ai moi-même du mal à croire à ce que j’écris en regardant la mer. Et pourtant…). Comme je connais Hagen, le manager de l’hôtel et responsable du Toucan Diving, le centre de plongée, je me laisse tenter par une première journée d’immersion avec eux. Ceci, avant de partir pour une semaine de plongées du bord avec un pick up.

Un bateau accroché à la bouée des 1000 marches vu sous l'eau à Bonaire.

Dès lors, afin de faire mes réglages photo, je réserve une double plongée du bateau dès le lendemain. 

Les puristes me diront que plonger d’un bateau à Bonaire c’est une hérésie. Cependant, moi j’apprécie beaucoup regarder l’île vue de la mer. Et je dois avouer que je manquais un peu de motivation pour descendre l’immense escalier des 1000 marches ce premier jour avec tout mon barda photographique sous une chaleur accablante. Alors pour mon séjour « plonger à Bonaire 2020 », je m’offre ce plaisir.

Immersion : température extérieure : 1000°C au moins – Température de l’eau : 29°C

Arrivés sur le spot des 1000 marches (en vrai il n’y en a pas 1000 => voir ici pourquoi cela s’appelle comme ça), l’immersion dans une eau claire et chaude (29°C) est un pur bonheur.

Les tortues sont partout.  Au loin, des tarpons nous surveillent du coin de leurs gros yeux. J’aperçois la langouste la plus grande de toute ma vie. Elle est gigantesque et pas farouche du tout. Des thons s’aventurent aussi prêts à nous toucher. Et puis une quantité infinie de bancs de petits poissons, de poissons perroquets… Les coraux se colorent sous l’effet de nos phares de plongée. Les rayons du soleil dansent sous nos yeux donnant du mouvement aux tombants. Tout autour, ce ne sont que couleurs et lumières.

Le récif de corail de Bonaire.
Des coraux oranges avec des plongeurs en fond
Un poisson perroquet coloré avec un plongeur en fond.
Plonger à Bonaire en 2020 pour aller à la rencontre des tortues
Hélène Adam sous l'eau lors de son trip plonger à Bonaire 2020

Je savoure l’instant présent de mon trip plonger à Bonaire 2020. Je pense à tous ceux et celles qui m’ont demandé de faire des clichés alors je m’applique du mieux que je peux espérant pouvoir vous partager un peu de la magie de Bonaire que je retrouve ici.

Quand je mange du Lion Fish

Laurens, un instructeur du centre a participé à la plongée de ce premier jour pour chasser le lion fish. Ici, ce poisson est considéré comme un nuisible et peut donc être pêché en plongée bouteille (moyennant une autorisation). Personnellement, depuis mon expérience douloureuse, je m’en méfie encore plus.

Le dive master du centre de plongée part chasser le Lion fish

De retour sur le bateau, j’observe Laurens nettoyer les poissons et lui confie que je n’ai jamais mangé de lion Fish. Alors, une fois de retour au centre, il m’offre sa pêche et m’encourage à la faire préparer par le cook du petit restaurant de l’hôtel.

Cela fait quasi un an que je ne mange plus de poisson pour lutter à ma manière contre cette surpêche qui vide les océans. Mais ici, c’est tellement différent que j’accepte de bon cœur.

Demain mon voyage « plonger à Bonaire 2020 » me permettra enfin de retrouver le plaisir de plonger du bord. 

En attendant, je me régale.

J’ai le pressentiment que chaque jour va m’offrir son lot de surprise et de plaisir sur cette île du bout du monde. Alors j’ai très envie de partager cette expérience avec vous.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène