Publicité Scubapro Octopus gratuit

Changer de vie après 40 ans

C’était quelque part en 2016. J’étais depuis quelques années déjà formatrice pour des professionnels et je créais des formations sur mesure que je dispensais chaque mois. Parallèlement, j’avais décroché mon niveau de monitrice de plongée et je m’immergeais autant que possible partout autour du monde. Je n’avais pas l’idée de changer de vie après 40 ans.

Le début

Cependant, à la suite d’une lecture, d’un master réalisé en formation des adultes et d’une participation à une étude universitaire à échelle européenne, j’ai eu envie de mixer mes acquis et compétences et de créer un blog. Un espace où je partagerais mes réflexions et interrogations avec qui voudrait me lire. 

À l’époque, cela a bien fait rire mes grands enfants : « maman va devenir blogueuse à plus de 40 ans ! » 

Different Dive est né en mars 2017. J’avais préalablement écrit l’une ou l’autre chose sur un wordpress en février. Mais c’est en mars que je me suis réellement lancée sans aucune idée de changer de vie. Et le blog a rencontré un succès quasi immédiat. Tout comme la page Facebook qui l’accompagne et le groupe qui y est associé.

Un travail et un autre

Il faut croire que la communauté de la plongée était en attente de « dépoussiérer » tout ça. Parce que mes articles poussant à la réflexion faisaient systématiquement un tabac.

Le public aimait lire et réagir, c’était incroyable. Les choses se sont enchaînées. Bien sûr, je me suis pris quelques claques d’une partie du public qui ne voyait pas d’un bon œil l’arrivée de cette fille qui voulait que l’on remette les choses en question. Parfois j’ai voulu arrêter. Mais souvent, cela m’a plutôt donné l’envie d’aller plus en avant. J’ai rédigé beaucoup d’articles, j’ai fait quelques conférences. Et puis j’ai écrit un premier roman, timidement.
Je travaillais la journée pour mon job, j’écrivais la nuit. Je n’avais toujours aucune envie à l’époque de changer de vie. Pour être au clair, j’avais écrit dans un article toute la vérité sur le blog Different Dive. Aujourd’hui cela a changé.

Le déclic

Enfin, il y eut ce jour en février 2020 où je me suis frottée à la machine administrative belge lors d’une réunion où j’étais allée défendre l’intérêt des travailleurs que j’accompagnais dans leurs formations. Et pour la première fois de ma vie professionnelle, j’ai été profondément énervée (intérieurement, car extérieurement, les participants n’ont rien vu). J’ai pensé que je ne pouvais pas être affectée de la sorte. Que cela devait biaiser mon jugement et mon action. Qu’il était peut-être temps de laisser ma place à quelqu’un d’autre. Aussi, je me suis dit que c’était le bon moment pour changer de vie.

Il faut dire que si j’adorais mon job, j’adorais encore plus mon blog et l’idée d’une liberté : « faire ce que je veux, quand je veux, sans concession due à une hiérarchie », même si je m’entendais fort bien avec ma boss. Alors, j’ai remis mon préavis en me disant que je pouvais, comme dans mon roman, OSER moi aussi.

Un mois plus tard, Mars 2020 est arrivé avec son covid et son lot de doutes. Pourtant en juillet 2020, j’ai définitivement changé de vie et suis devenue blogueuse et autrice à temps complet. Pour cela, j’ai changé mon statut et suis devenue entrepreneuse. Dire que ce fut simple serait faux. Je travaille sans compter des heures et des heures durant. J’ai troqué ma sécurité contre la liberté. Et ça, c’est merveilleux !

Publicité du livre Plongée sous-marine - l'Essentiel

LIRE AUSSI | COVID19 : Tout Ce Qui A Changé Dans Notre Manière De Plonger (Ou Pas)

Réussir à changer de vie après 40 ans

Changer de vie après 40 ans mène forcément à des interrogations, des doutes, des hésitations. Mais comme à n’importe quel âge, il est indispensable d’OSER faire un premier pas. Nul besoin de tout envoyer balader d’un coup. Chacun et chacune peut trouver sa méthode : immédiate ou par petits pas prudents. Dès lors que le mouvement est enclenché, tout peut arriver.

Pour ma part, ce sont les rencontres, les échanges, la confiance dans la vie et le positivisme aussi qui m’ont accompagnée dans ce changement et permis d’aller exactement là où je voulais : être libre en faisant ce que j’aime

Vous seriez prêt à OSER changer de vie après 40 ans (ou avant) ? Si oui, qu’est-ce qui vous ferait vraiment rêver ? 

Racontez-moi vos rêves, vos doutes, vos expériences en commentaires ci-dessous

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène