Accidents de plongée

Chaque année, à la belle saison principalement, la presse relate nombre de cas d’accidents de plongée.

Alors que les conseils de prévention circulent en masse, il semble que cela ne soit pas toujours suffisant pour éviter certains incidents et/ou accidents de plongée qui pourraient parfois être évités.

Quelques chiffres

Pour rappel, certains chiffres concernant les accidents de plongée laissent perplexe :

  • 100% des plongeurs accidentés sont déshydratés
  • Une grande partie des plongeurs ayant eu un ADD est constituée de personnes qui plongent ensuite plus profond et plus souvent. Alors bien même que c’est l’inverse qui est préconisé.
  • Plus interpellant encore : les plongeurs ayant eu trois ADD plongent ensuite encore plus souvent, encore plus profond… alors qu’ils sont plus vieux. (Et qu’ils devraient plutôt suivre ces conseils)

[ Retrouvez plus de chiffres sur les accidents de plongée ➡️ dans cet article ]

Accidents de plongée : deux profils de plongeurs

Notre manière d’appréhender notre progression et nos réactions face aux accidents de plongée sont parfois diamétralement opposées. Or, c’est aussi dans nos attitudes en rapport à la prévention que nous pouvons diminuer notre risque d’accident de plongée.

En caricaturant (un peu), on peut dégager deux grands types de plongeurs

Le « tout va bien »

Avec ce type de plongeur, tout va bien. Pas de soucis, pas de tracas. Il laisse ça aux autres. Les formations, bof c’est juste un passage obligé vite oublié. Il plonge, il a parfois un incident et/ou accident de plongée, et il replonge. Les questions de prévention lui passent par-dessus l’épaule. Et toutes les nouvelles recommandations l’ennuient plus qu’autre chose.

On pourrait dire de lui que sa devise est « on a toujours fait comme ça » et il ne voit décidément aucune raison de changer.

Certains d’entre eux (j’en ai rencontré en vrai) pensent même que le passage au caisson est une étape normale dans le parcours d’un plongeur. De quoi me faire vraiment peur.

Un conseil : fuyez-le !

Le « tout ira bien »

Le plongeur « tout ira bien » commence par se former et à se renseigner sur les règles de bases de sécurité et de prévention des accidents de plongée. Ensuite, il plonge en prenant soin d’appliquer les règles apprises et en réfléchissant à ce qu’il fait. Néanmoins, parfois il lui arrive aussi des incidents et/ou des accidents. Aussi, il s’empresse d’apprendre de ses expériences pour adapter, le cas échéant, sa manière de plonger.

On pourrait dire que sa devise est « plan your dive and dive your plan »

Par exemple, s’il décide d’aller à -30m, il n’ira pas à -40m…

On pourrait également dire de lui qu’il plonge avec son cerveau.
Et c’est peut-être bien cela qu’il faut retenir.

La bonne nouvelle étant parfois qu’après un accident de plongée (et parfois même avant!), des plongeurs « tout va bien » rejoignent le profil des plongeurs « tout ira bien ». Et ça, c’est rassurant et plein d’espoir.

Accident de plongée : tout va bien, vraiment ?

Dans le cadre de la prévention des accidents de plongée tout ne va pas toujours bien. Dès lors, il convient à chacun et chacune d’entre nous d’être attentif, réfléchi et responsable pour plonger longtemps et en toute sécurité.
L’attitude que nous allons adopter (« tout va bien » VS « tout ira bien » ) va orienter notre façon d’appréhender les accidents de plongée.
Et nous placer, de ce fait dans des situations potentiellement accidentogènes ou au contraire sécurisantes.

Une attitude co-construite :

N’écoutez pas mollement (ou même avec attention) ce que disent vos instructeurs, vos amis, vos binômes… ou moi-même sur le blog.
Vos apprentissages et actions en plongée doivent avoir du sens pour vous. Aussi, n’hésitez jamais à interroger, questionner. Et cela, même si vous pensez que vos questions n’ont pas d’intérêt.

Car, comme nous l’avions vu ensemble dans cet article sur l’intelligence collective en plongée, c’est définitivement toutes et tous ensemble que nous pouvons faire évoluer le monde de la plongée.

Pour aller plus loin

Quelle est votre attitude face à la prévention des accidents de plongée ?

Laissez-moi un commentaire ci-dessous, je me ferai un plaisir d’échanger avec vous

Et surtout, n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Pour rester en contact c’est ICI… ou LA