Le mystère de la pirogue oubliée

Il y a quelques mois, Lisa Martinez me contacte. Elle me propose de lire en avant-première le livre « Le mystère de la pirogue oubliée ». Une histoire qui se lit toute seule et nous emmène à Madagascar. Une aventure mettant en scène deux enfants sur l’île rouge. Lisa n’est pas n’importe qui, c’est une belle personne au grand coeur. Alors, forcément, je n’ai pas résisté et j’ai eu très envie de vous le présenter.

Ce roman est destiné aux jeunes de 9 à 13 ans (mais les grands qui aiment les découvertes apprécieront). Réalisé à trois mains avec l’aide d’Hervé Michel (auteur de romans historiques) et de Frank Girelli dessinateur, tous deux hommes de la mer. Le livre a aussi bénéficié de la collaboration d’écoliers de CE1 d’une classe de Toulon pour les illustrations. N’hésitez pas à l’offrir aux enfants de votre entourage qui aiment lire, ils vont adorer.

Un vrai travail collaboratif pour un projet pas comme les autres à découvrir.

La couverture du livre le mystère de la pirogue engloutie
Le mystère de la pirogue engloutie | © Lisa Martinez

Un livre qui cache une belle personne  

L’histoire de ce roman est profondément inscrite dans le cœur de Lisa Martinez. Ancienne aide-soignante et plongeuse elle est devenue en 2016 marin capitaine.

Lisa, c’est un sourire, un caractère fort et entier et de la générosité à revendre.

En 2011, Lisa perd son mari. Elle s’implique alors dans la vie associative auprès de personnes porteuses de handicaps.

Quatre ans plus tard, elle part à Anakao, Madagascar, pour travailler dans un club de plongée. Cette expérience l’amène dans un village de pêcheurs éloigné de tout. Mais elle lui donne l’amour de cette belle île au large des côtes africaines.

Lisa Martinez en plongée à Madagascar
En plongée | © Lisa Martinez

Puis, en décembre 2016, elle effectue sa première mission humanitaire avec une petite association de Marseille dans la communauté de Sahan I Maria à fort Dauphin tenue par des missionnaires. Elle découvre alors cette communauté et les difficultés auxquelles elle est confrontée notamment en termes de soins mais aussi de logement pour les plus démunis.

C’est la plongée qui m’a emmenée sur l’île rouge, mais c’est la communauté Sahan I Maria qui me donne envie d’y retourner

Avec son ami médecin Éric Placidi, qui rejoint ses missions humanitaires dès 2018, ils arrivent à mettre en place des protocoles de soins simples et à former le personnel en poste. Ils réussissent également à négocier avec un grossiste en pharmacie des tarifs à des prix réduits de vrais médicaments et acheter de quoi vermifuger les 400 enfants de l’école. 

Lisa avec l'équipe de la communauté à Madagascar
Sahan’I Maria | © Lisa Martinez
D’autre part, ils subissent aussi le manque d’eau et constatent l’effondrement progressif des bâtiments.

Dès lors, en 2019, en partenariat avec l’association « manger pour apprendre », ils décident de monter un projet double. Le forage d’un puits avec sa réserve et la construction d’une nouvelle maison d’accueil. 

Mais cela a un coût. Lisa réfléchit alors aux moyens dont elle pourrait bénéficier pour financer ce projet. Conférence, création d’objets à partir de cordage (elle est marin je rappelle ) et puis l’idée de ce roman collaboratif.

« Le mystère de la pirogue oubliée »

Inspiré de faits réels vécus par Lisa Martinez durant ces différents séjours à Madagascar, le livre raconte l’histoire de Théo, un jeune orphelin malgache et Annette, la fille d’un océanographe canadien en mission sur l’île de Madagascar.

Aidés par un moniteur de plongée et sa femme, entre jungle et océans, peurs et amitié, les enfants devront vivre des aventures trépidantes pour découvrir le mystère du trésor perdu. 

Lisa avec des enfants comme dans le roman Le mystère de la pirogue engloutie.
Sourires d’enfants | © Lisa Martinez

« Le mystère de la pirogue oubliée», un projet qui soutient un projet

Ce point mérite d’être relevé. En effet, le livre « Le mystère de la pirogue oubliée » est un projet mis en place pour en soutenir un plus grand pour l’association Mission Fort Dauphin, créée en 2019.

En effet, l’entièreté des bénéfices de la vente sera versée pour les actions de l’association et en priorité pour les projets de constructions. Ils ont besoin de nous.

Lisa Martinez et une soeur au bord de l'océan.
Tout en sourire | © Lisa Martinez

Quand Lisa et son merveilleux projet sont racontés par son papounet 

Vous souhaitez aider Lisa pour son projet « Le mystère de la pirogue oubliée» ?

Vous avez entièrement raison, car c’est un livre qui fait du bien à l’âme et qui, en plus, vient en aide aux plus démunis des démunis. Il est disponible directement en suivant ce lien.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, suivre l’évolution de l’association Mission Fort Dauphin et les aventures de Lisa. S’abonner aux pages, liker et/ou partager les publications pour les faire connaître ne coûte rien mais sont comme des petites participations toujours bien appréciées.

Enfin, vous pouvez choisir de faire circuler l’info. Partagez l’article, parlez en à vos amis ou toutes autres actions positives pouvant aider Lisa dans son beau projet.

Lisa Martinez en pleine méditation avec un lémurien.
Zen attitude | © Lisa Martinez

Les projets collaboratifs et associatifs, vous aimez ?  Ça vous inspire ? 

Parlez-moi de ceux qui vous tiennent à cœur en commentaire de cet article.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

D’autres projets à découvrir dans la rubrique bénévolat-association