Et si on allait voir ailleurs ?

Un cross-over ( ou passerelle ) est une procédure pour valoriser votre titre de moniteur actuel en vue d’obtenir un titre de moniteur équivalent dans une autre agence de certification.
(Vous pouvez le faire pour vos niveaux de plongeur mais cela présente moins d’intérêt)

Si certains organismes de formation offrent la possibilité d’effectuer un cross-over, d’autres en revanche sont frileux à cette idée. Pourtant cette pratique mériterait certainement d’être plus répandue.

5 bonnes raisons d’effectuer un cross over en tant que moniteur

  1. En tant qu’instructeur vous voulez vous diversifier et augmenter vos possibilités.
  2. Vous comptez déménager et votre certification actuelle est mal reconnue là où vous comptez vous établir.
  3. Vous voulez pouvoir proposer à vos candidats plusieurs certifications de sorte qu’ils puissent diversifier leur parcours et avoir une vision élargie de ce qui se fait dans l’univers de la plongée. En fonction des candidats qui se présentent à vous, vous pouvez proposer une formation adaptée à leurs besoins et envies. La curiosité et l’ouverture d’esprit sont aussi des atouts pour les apprenants, peu importe leur niveau et leur expérience.
  4. Comme vous êtes déjà instructeur en titre vous avez déjà été formé à la pédagogie de la plongée sous-marine. Par contre cette formation est basée sur les standards et procédures de votre agence de certification actuelle. Le cross-over permet de capitaliser sur votre formation de base pour la partie pédagogie et ne se concentrer que sur les particularités de la nouvelle agence de certification c’est à dire principalement sur les standards et procédures et l’administration spécifique.
  5. Comprendre comment fonctionne les autres organismes au travers d’un cross-over vous permettra aussi de remettre en cause la pertinence ou pas des enseignements de votre organisme actuel. Et pourquoi pas de proposer également des adaptations ?

À mon sens, le cross-over (ou passerelle) est avant tout une belle façon d’ouvrir son horizon, d’élargir son point de vue et d’enrichir sa “boite à outils”. Malheureusement, encore trop d’organismes de formation se montrent frileux pour effectuer ces démarches. Parfois même lorsqu’ils se basent sur des standards et procédures forts similaires. Dommage.

Et vous, que pensez-vous du cross-over ?

Dites-moi en commentaire de ce post, je me ferai un plaisir d’échanger avec vous.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

LIRE AUSSI ➡️ Organismes De Certification : La Grande Illusion