Plonger avec les tarpons

Il est des rencontres qui vous marquent et impriment dans votre esprit des souvenirs incroyables. Ce fut le cas cette nuit de printemps dans les eaux tièdes et claires de Bonaire en mer des Caraïbes où j’ai pu plonger avec les tarpons.

Bien sûr, lors de plongées précédentes, j’avais pu apercevoir l’un ou l’autre spécimen impressionnant qui passait au loin.

Plonger avec les tarpons de nuit : balade dans un monde mystérieux

Ce soir-là, nous décidons de faire une vraie plongée de nuit (voir l’article : La règle d’or pour réussir ses plongées de nuit) dans l’espoir de vivre notre première « plongée fluo » puisqu’il parait que c’est possible sous ces latitudes.

Une araignée de mer cachée dans une éponge
Cachette idéale ? | © Different Dive

Trois heures après la tombée du jour, nous nous immergeons sur le tombant devant notre hôtel. Étrangement, le récif semble être endormi : quelques rares minuscules poissons viennent s’agiter devant nos puissantes lampes de plongée. Des mérous dorment tapis sous des roches…

Nous descendons jusqu’à la langue de sable blanc qui tapisse le fond à une profondeur de +/- 25m et scrutons les alentours.

Des ombres passent…

Et tout à coup, une ombre nous surprend, puis une autre et enfin une troisième. Les tarpons vont et viennent restant relativement distants.

Dans cette atmosphère lunaire, nous faisons virevolter nos phares pour les attirer et avoir le loisir d’observer ces incroyables poissons.

Nous remontons alors le tombant, croisons quelques poissons-perroquets endormis à même le sable et arrivons à une profondeur de -10 m.

Un plongeur parti de nuit plonger avec les tarpons à Bonaire
Plongée de nuit | © Different Dive

Emotions et sensations

Et là, nous entrons dans le royaume des tarpons : «3, 4, 7, 10,… » ils sont partout autour de nous venant nous frôler la jambe, l’épaule, la tête… ce qui me donne un sentiment quelque peu angoissant, je l’avoue : non, mais vous avez vu la taille de la bestiole ?

Les tarpons profitent de la lumière de nos phares de plongée. Ils inclinent leurs corps et évoluent de côté pour engloutir leurs proies d’un coup sec et rapide. Dès lors, leur chasse groupée ne laisse aucune chance aux quelques petits poissons passant par malheur pour eux dans le faisceau de nos lampes.

Plonger avec les tarpons offre des surprises comme ce tarpon lors d'une plongée de nuit à Bonaire.
Quoi ma gueule ? | © Different Dive

Mais, déjà, il est temps de quitter le royaume des tarpons. Nous décidons alors non sans mal de mettre fin à cette plongée tout à fait hors du commun… Et extraordinaire.

Le lendemain, lors de notre dernière plongée au cœur de ce paradis caribéen, les tarpons nous feront le plaisir immense d’évoluer en plein jour avec nous calmes et sereins… jusqu’à la nuit suivante ?

Plonger avec les tarpons permet l'observation de beaux spécimens comme ce tarpon solitaire dans les eaux de Bonaire.
Solitaire | © Different Dive

Quelques mots sur les tarpons

Les tarpons sont de grands poissons pouvant mesurer jusqu’à 3m, peser plus de 150 kg et vivre jusque 50 ans ! Communs lors des plongées à Bonaire, ils s’observent dans les eaux chaudes d’Afrique de l’Ouest et des côtés atlantiques de l’Amérique latine. Poisson vorace, il possède un corps écaillé argenté, une mâchoire proéminente et de gros yeux impressionnants. Peu farouche, le tarpon se laissera approcher sans trop de difficulté. Restez calme et immobile et il passera volontiers plusieurs fois autour de vous.

Découvrir d’autres sujets sur la vie sous-marine :

C’est sur… je reviendrai plonger avec les tarpons

Avez-vous déjà croisé ces immenses poissons ? Quelles ont été vos impressions ?
Racontez-moi cela dans un commentaire ci-dessous.

Et surtout… n’oubliez pas d’être heureux/heureuse 🤗

Hélène

Pour rester en contact, c’est ICI… ou LA 

Présentation du roman Il me disait ose (ou quelque chose comme ça), le premier livre de Hélène Adam